🕒 Temps de lecture : 13 minutes

Les six plus beaux sentiers de grande randonnée d'Europe

Quand Arne Lannoo ne donne pas des conseils avisés aux clients du magasin A.S.Adventure d'Ostende, il est probablement en train de faire une randonnée quelque part dans la nature. L'Assistant Store Manager n'aime rien de plus que de partir à l'aventure avec un sac à dos et une tente. En Belgique ou à l'étranger, pour quelques jours ou quelques semaines, seul ou en compagnie : Arne a tout fait. Et il est heureux de partager ses conseils. Échauffez vos mollets… C'est parti !


ATTENTION : à l’heure d’écrire cet article, les voyages non essentiels hors de Belgique étaient interdits. Lorsque vous lirez ce blog, il se peut que les mesures COVID-19 aient entre-temps été assouplies. Consultez les informations officielles les plus récentes sur le site www.info-coronavirus.be.

Que cela ne vous empêche pas de marcher et d'ajouter votre randonnée préférée à votre liste d'envies !

 

N'oubliez pas : même si les mesures ont été assouplies ou levées, certaines destinations peuvent encore imposer des restrictions (de voyage). Consultez dès lors toujours le site Internet du pays de destination et prenez le cas échéant contact avec l’office du tourisme local avant de réserver vos vacances.



Qui est Arne Lannoo?

30 ans

-

Assistant Store Manager à l'A.S.Adventure d'Ostende

-

Les plus belles randonnées longue distance :

Le Cape Wrath Trail (370 km) dans les Highlands écossais

La Haute Randonnée Pyrénéenne (800 km) en Espagne et en France

Le Tour du Mont-Blanc (170 km) en France, en Suisse et en Italie

 

Suivez Arne sur Instagram


1. Escapardenne

  • Itinéraire : d'Ettelbruck au Grand-Duché de Luxembourg à La Roche-en-Ardenne dans les Ardennes belges (ou l'inverse)
  • Distance : 159 km
  • Durée estimée : 7 à 8 jours
  • Niveau de difficulté pour randonneurs expérimentés : 2/5
  • Dénivelé : +/- 5 000 m
  • Décor : forêts ardennaises, champs, hameaux
  • Balisage : panneaux avec une onde blanche sur fond bleu
  • Hébergement : il y a plusieurs sites de bivouac et campings le long de la piste, ainsi que de nombreux hôtels

ATTENTION : le nombre de kilos que vous transportez a un impact important sur votre rythme de marche. Si vous optez pour l'autosuffisance totale avec tente, sac de couchage, tapis, matériel de cuisine, etc., comptez sur le fait qu'il vous faudra plus de temps pour couvrir la distance.

Plus d’infos

L'Escapardenne a agréablement surpris Arne en 2016. Selon lui, c'est le parcours idéal pour les personnes qui n'ont jamais fait de randonnée de plusieurs jours auparavant. « C'est un bon mélange de passages sportifs et plus tranquilles », explique-t-il. « Les tronçons difficiles sont généreusement compensés par la beauté de la nature. C'est la plus belle et la plus simple des manières de découvrir les différents paysages des Ardennes. »

« Sur l'Escapardenne, les tronçons difficiles sont généreusement compensés par la beauté de la nature. »


Arne a été particulièrement enchanté par la grande variété de paysages et de sentiers de randonnée. « Dans les Ardennes, il arrive que l'on marche sur le même chemin forestier pendant quatre heures. Ce n'est jamais le cas avec l'Escapardenne. » L'itinéraire passe par des endroits particuliers comme le canal inachevé des Ardennes vers Rotterdam, où la nature a repris ses droits. « Le dernier tronçon le long de l'Ourthe est aussi de toute beauté. »

 

Le circuit se compose de deux parties : d'Ettelbruck à Kautenbach (53 km) et de là jusqu'à La Roche-en-Ardenne (104 km). « Au départ, à l'arrivée et tout au long du parcours, il y a des liaisons avec les transports publics », explique Arne. « Impossible de se perdre grâce à l'excellent balisage»


2. La Route des Hautes Ardennes

  • Itinéraire : des Hautes Fagnes à Bouillon
  • Distance : 278 km
  • Durée estimée : 10 à 14 jours
  • Niveau de difficulté pour randonneurs expérimentés : 4/5
  • Dénivelé : +/- 7 500 m
  • Décor : tourbières, bois, rochers, petits chemins
  • Balisage : utilisation d'une carte et d'une boussole
  • Hébergement : vous trouverez tous les campings et zones de bivouac légales sur le site de Hiking Advisor
Plus d’infos

Pour traverser les Ardennes à pied, vous pouvez emprunter le GR14 ou la Transardennaise, mais pour Arne, c'est la Route des Hautes Ardennes, moins connue, qui s'impose. Attention : elle est plus rude que l'Escapardenne ! « Il ne s'agit pas d'un itinéraire officiel, mais d'une initiative de Hiking Advisor, une plateforme en ligne qui promeut les randonnées de plusieurs jours. La Route des Hautes Ardennes combine différents chemins et itinéraires. L'idée est de rester le plus haut possible, loin de toute civilisation. »

« L'idée est de rester le plus haut possible, loin de toute civilisation. »


Sur le site Internet de Hiking Advisor, cliquez sur « HA wandelroute » dans le menu principal pour obtenir un guide complet avec des cartes et des fichiers gpx de l'ensemble de l'itinéraire. Juste au-dessus de la carte telle qu’illustrée ci-dessus, vous pouvez télécharger gratuitement le fichier GPX en cliquant sur le lien « GPX-bestand downloaden ». Ce site propose également beaucoup d'alternatives. « Par exemple, il faut traverser plusieurs fois la Semois à gué, mais on peut éviter ces traversées en suivant un autre itinéraire. Il est également possible de faire du packraft. Comme il n'y a pas de panneaux en chemin, c'est le circuit idéal pour les personnes qui veulent apprendre à s'orienter avec une carte et une boussole. Et si vous en avez assez, vous pouvez prendre un train ou un bus et être de retour chez vous en un rien de temps. C'est très différent ailleurs en Europe. »



3. West Highland Way

  • Itinéraire : de Milngavie, près de Glasgow, jusqu'à Fort William, en passant par les Highlands écossais
  • Distance : +- 150 km
  • Durée estimée : 5 à 8 jours
  • Niveau de difficulté pour randonneurs expérimentés : 3/5
  • Dénivelé : minimum 80 m et maximum 600 m par jour
  • Décor : les Highlands écossais
  • Balisage : panneaux et balises portant un chardon blanc, symbole du West Highland Way
  • Hébergement : camping sauvage (sauf autour du Loch Lomond) ou dans l'un des nombreux B&B le long de l'itinéraire
Plus d’infos

Le West Highland Way est à juste titre le sentier de randonnée le plus populaire de Grande-Bretagne : les Highlands écossais constituent une toile de fond magnifique. Ce sentier de randonnée longue distance emprunte en grande partie des chemins larges et bien entretenus. « Cela en fait une introduction parfaite pour les personnes qui entreprennent une randonnée de plusieurs jours pour la première fois », déclare Arne.

Ce n'est pas un hasard si le West Highland Way est le sentier de randonnée le plus populaire de Grande-Bretagne : les paysages y sont magnifiques.


La nature est d'une beauté éblouissante. En plus, cette randonnée est très accessible. Elle ne sera aventureuse que si vous en décidez ainsi. Les randonneurs qui préfèrent le confort d'un lit peuvent passer la nuit dans de nombreux B&B. « Mais la freedom to roam vous permet aussi de faire du camping sauvage partout, à l'exception de la zone autour du Loch Lomond. Le ravitaillement est aussi simple à trouver. »

 

Chaque année, 50 000 personnes empruntent le West Highland Way. En raison de l'affluence, Arne recommande mai ou septembre comme période optimale pour la randonnée. « C'est aussi le moment où la météo est la plus stable. Et surtout : on a alors moins de problèmes avec les midges, ces petits insectes mordeurs qui font passer les moustiques pour de sympathiques créatures. »

Que devez-vous absolument emporter en randonnée ?

  • Tente. « Idéalement, elle sera légère, compacte, étanche et rapide à monter », explique Arne. Personnellement, il apprécie les tentes MSR, comme la Hubba NX, « une tente étanche qui peut affronter tous les temps ». Lors d'un trek, j'ai toujours hâte le soir venu de me glisser dans ma tente. » Notre homme possède trois modèles de sa tente : une version deux personnes pour les sorties avec sa petite amie, une quatre personnes si le chien est de la partie, et une tente pour lui seul. Ses tentes l'ont déjà accompagné en Norvège, en Écosse, dans les Pyrénées et dans les Alpes. « Elles ne m'ont jamais déçu. »
  • Polaire. Le mot d’ordre, c’est la superposition ! Un jour, Arne est parti dans les Alpes sans polaire. « Je pensais qu'une épaisse doudoune ferait l'affaire. La plus grosse erreur de ma vie ! », sourit-il. « J'ai dû aller acheter une polaire bien trop chère en Suisse le troisième jour. » Depuis, sa North Face 100 Glacier figure toujours en tête de la liste des choses à emporter. « Sans polaire, une randonnée en Écosse, par exemple, est beaucoup plus froide, plus humide et moins confortable. La mienne date de 2013 et elle est toujours impeccable. Indestructible, extrêmement durable, indispensable... et même pas si chère que ça ! »
  • Filtre à eau. En randonnée, chaque gramme compte. Ceux qui ne veulent pas risquer de se transformer en mule doivent réfléchir à ce qu'ils mettent dans leur sac à dos. Les bouteilles d'eau sont lourdes et il n'est souvent pas nécessaire d'emporter tout un arsenal. Avec un filtre à eau, vous pouvez vous réapprovisionner en eau au fil de la randonnée. « Je trouve que c'est très rassurant d'avoir un filtre à eau avec moi », dit Arne. « Je bois ainsi beaucoup plus en chemin. » Arne ne jure que par le Katadyn Befree, un filtre que vous pouvez facilement visser sur une bouteille souple. Il ne recommande pas de boire directement à la source. « Parce qu'on rencontre des moutons et des cervidés, même dans les régions les plus reculées d'Écosse. Un filtre élimine non seulement les bactéries de l'eau, mais aussi les saletés, comme les minuscules particules de boue. Tomber malade est la dernière chose que vous voulez pendant un trek. »
  • Montre de sport. C'est moins essentiel que les articles précédents, mais c'est tout de même une valeur ajoutée. Arne aime notamment avoir des informations sur le nombre de kilomètres parcourus et le dénivelé. « Ma montre est ainsi un outil de navigation important », dit-il. « Vous pouvez également y charger des cartes et des itinéraires et utiliser votre montre comme GPS de secours. » Arne possède une Garmin Forerunner 945, mais « il existe de nombreux modèles avec des caractéristiques similaires. 

4. Tour du Mont-Blanc

  • Itinéraire : une boucle qui peut être entamée ou terminée n'importe où. De nombreux randonneurs partent des Houches ou - peut-être plus symbolique - de Chamonix
  • Distance : 173,5 km
  • Durée estimée : 7 à 12 jours
  • Niveau de difficulté pour randonneurs expérimentés : 4/5
  • Dénivelé : 10 000 m
  • Décor : hautes montagnes, alpages
  • Balisage : panneaux de signalisation et panneaux jaunes en forme de losange avec l'abréviation TMB
  • Hébergement : vous trouverez plusieurs cabanes ou « refuges », mais aussi quelques campings le long du parcours
Plus d’infos
Le photographe Uwe va vous mettre l'eau à la bouche avec son expérience unique du Tour du Mont-Blanc.

Le trek alpin le plus célèbre fait le tour du Mont-Blanc. « En termes de dénivelé, c'est une randonnée assez difficile, mais elle n'est nulle part dangereuse. Les cols de montagne sont larges et montent jusqu'à environ 2 500 m. » Le Tour du Mont-Blanc est bien balisé, il y a de nombreux endroits pour filtrer l'eau et dans chaque village ou petite ville, vous trouverez facilement à manger. « En dix jours, nous n'avons mangé que deux fois un sachet de nourriture lyophilisée », précise Arne.

 

Pendant les mois d'été, le Tour du Mont-Blanc est très fréquenté. « Rien d'étonnant car c'est incroyablement beau et varié. On a vraiment la sensation d'être dans les montagnes. Vous partez de France, mais vous traversez également l'Italie et la Suisse, ce qui donne une dimension supplémentaire au voyage. Si vous avez fait le West Highland Way, c'est l'étape suivante qui s'impose. »


5. Jotunheimen

  • Itinéraire : à travers le parc national entre le Sognefjord à l'ouest et Valdres à l'estDistance : à déterminer vous-même
  • Niveau de difficulté pour randonneurs expérimentés : 4/5
  • Dénivelé : en fonction de l'itinéraire tracé
  • Décor : rochers, cascades, rivières, lacs, glaciers
  • Balisage : balisage avec des T rouges ou navigation autonome avec carte et boussole
  • Hébergement : camping sauvage ou dans un refuge de montagne (avec ou sans personnel)
Plus d’infos

Jotunheimen n'est pas un trek en soi, mais un parc national norvégien qui se prête parfaitement aux randonnées. La « demeure des géants » n'a pas volé son nom : ce parc abrite les plus hauts sommets du pays, tels que Galdhøpiggen et le Glittertind. « De nombreux randonneurs longue distance rêvent de la Scandinavie car c'est le paradis de la randonnée », déclare Arne. « Notamment en raison du droit d'accès à la nature : en Norvège, en Suède, en Finlande et en Islande, vous pouvez en effet aller où bon vous semble et planter votre tente n'importe où. »

 

Et même si l'infrastructure est très bonne, selon Arne, « on a toujours l'impression d'être en pleine nature. » Pas de trace de la civilisation. Sur ce plan, les Norvégiens sont conservateurs : ce parc national ne deviendra jamais un domaine skiable. » À environ quatre heures d'Oslo, Jotunheimen est facilement accessible. Il est également facile d'y planifier des randonnées. « Les sentiers sont balisés pour que vous ne puissiez pas vous perdre. Même en cas de brouillard épais, on peut généralement déjà distinguer la balise suivante. »


6. Haute Randonnée Pyrénéenne

  • Itinéraire : d'Hendaye, sur la côte atlantique, à Banyuls-sur-Mer, sur la côte méditerranéenne (ou vice versa)
  • Distance : +/- 800 km
  • Durée estimée : 1,5 à 2 mois
  • Niveau de difficulté pour randonneurs expérimentés : 5/5
  • Dénivelé : 52 000 m
  • Décor : rochers, montagnes, lacs et alpages
  • Balisage : pas de balisage fixe, parfois via des cairns, parfois via les balises d'un GR ou d'un autre itinéraire
  • Hébergement : en refuge
Plus d’infos

Par-dessus ou le long des Pyrénées, ce sont trois sentiers de grande randonnée qui relient l'océan Atlantique à la mer Méditerranée : le GR10 du côté espagnol, le GR11 en France et entre les deux, la Haute Randonnée Pyrénéenne (HRP). Arne, qui les a parcourus en partie, a une préférence pour la HRP. « Contrairement au GR, la HRP reste en altitude. Ainsi, pas besoin de monter et de redescendre tous les jours. Il y a des dénivelés malgré tout, mais on descend rarement vers la civilisation. »

« Parfois, on peine à travers des champs de blocs et on suit des cairns. »


La HRP ne possède pas de balisage fixe. Parfois, la randonnée coïncide avec un GR ou un autre sentier. « Mais vous pouvez tout aussi bien peiner à travers des champs de blocs et suivre des cairns. » Selon Arne, c'est la plus difficile des six randonnées, « mais aussi l'une des plus belles à son actif. Si vous avez surmonté toutes les précédentes, vous pourrez aussi gérer celle-là. »

La randonnée longue distance : comment s'y mettre ?

  • Où passer la nuit ? Dans certains pays, vous avez le droit de faire du camping sauvage ou du bivouac, mais dans le Benelux, cela n'est malheureusement pas autorisé. Vous y choisirez donc un camping régulier ou une zone de bivouac gratuite à proximité de l'itinéraire. Dans les montagnes, vous pouvez également faire des randonnées de refuge en refuge. En savoir plus
  • Que manger en route ? Les aliments lyophilisés sont légers, sains et faciles à préparer. C’est le dîner préféré de nombreux randonneurs ! En chemin, vous pourrez manger des fruits secs, des barres protéinées et des « trail mix ». Vous avez trouvé un magasin ? Achetez alors des fruits ou des légumes frais pour compléter.  En savoir plus
  • Quel genre de chaussures porter ? Cela dépend du terrain de votre destination. Des chaussures basses, légères et imperméables seront suffisantes pour la plupart des promenades. En haute montagne, optez pour un modèle haut, qui offrira plus de soutien et évitera que des graviers se retrouvent dans vos chaussures. En savoir plus
  • Comment se préparer physiquement ? Faites préalablement des promenades régulières avec un poids sur le dos, vous entraînerez ainsi les muscles des épaules, du dos et des jambes. Faites également des exercices pour renforcer la stabilité de votre tronc, comme des pompes ainsi que du gainage (de face et latéral). Cela vous donnera une posture plus stable et vous aidera à porter un sac à dos lourd. En savoir plus
  • Combien de kilomètres devez-vous parcourir par jour ? Cela dépend beaucoup de la destination. En basse et moyenne montagne, 20 à 25 kilomètres par jour sont faisables, même pour les débutants. En haute montagne, on ne compte pas les kilomètres mais plutôt le dénivelé. Les randonneurs débutants doivent viser 1 000 mètres de dénivelé par jour (maximum 1 500 m). En savoir plus
  • Les enfants peuvent-ils aussi faire de la randonnée ? Cela dépend de l'itinéraire et de la préparation physique de l'enfant. L'Escapardenne et le Tour du Mont-Blanc sont à la portée des jeunes randonneurs. Vous y rencontrerez même régulièrement des familles avec enfants. En savoir plus

Arne vous donne envie de vous lancer dans votre première randonnée longue distance ? Nous avons compilé encore plus d'astuces et de conseils pratiques pour que votre première expérience soit une réussite.


Pour réussir une randonnée de plusieurs jours, vous aurez besoin d'un sac à dos. Faites confiance à notre guide de choix pour trouver votre sac à dos idéal.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.