Chaussettes de ski & snowboard

Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir mal aux pieds pendant les vacances au ski. Cette gêne peut facilement être évitée grâce au port de chaussettes de ski adaptées. Une chaussette de ski est spécialement conçue selon la morphologie du pied et de son contact avec la botte de ski. Les points de contact qui subissent le plus de frottement sont pourvus d’une matière plus épaisse et différente qu’aux endroits où une bonne ventilation est importante.

Filtre:
125 Articles
Voir 96 articles par page
Classer par:
Meilleure vente
  • Meilleure vente
  • Prix: Par ordre croissant
  • Prix: Par ordre décroissant
  • Marques: A-Z
  • Marques: Z-A
  • Pourcentage de réduction
  • Nouveautés
max atteint
Sélectez au moins 2 articles pour comparer
BurtonBurton
BrunottiBrunotti
BurtonBurton

Les différentes zones d’une chaussette de ski

Les zones fines de la chaussette de ski

Certaines parties de la chaussette de ski doivent avant tout permettre de laisser passer l’air. La densité du tissu y est beaucoup plus fine, ce qui garantit notamment une bonne ventilation. Ces parties vous protègent contre les pieds moites et les mauvaises odeurs (qui pourraient s’imprégner dans vos bottes de ski). 

Les zones épaisses de la chaussette de ski

Au niveau de vos orteils, la chaussette redevient plus épaisse. En effet, vos orteils doivent être bien protégés contre les frottements. C’est précisément la raison pour laquelle les chaussettes de ski sont dotées de coutures plates. Certaines paires sont même sans coutures.

La chaussette est également plus épaisse au niveau du talon, là encore, pour limiter au maximum les frottements. Porter des chaussettes classiques dans vos bottes de ski augmente considérablement vos chances de développer des ampoules, des blessures... et donc d’avoir mal aux pieds pendant le reste des vacances.

Afin de protéger au mieux vos tibias et vos chevilles, ces parties de la chaussette sont également renforcées. Ces deux parties du corps forment des zones très sensibles à l’intérieur d’une botte de ski et un soutien supplémentaire n’est pas superflu.

Quelle matière choisir pour mes chaussettes de ski ?

Si la plupart des chaussettes de ski sont fabriquées en plusieurs matières, certaines sont composées d’un seul type de tissu. Les différentes matières sont les suivantes :

  • La laine : un excellent isolant généralement combiné avec un tissu synthétique (polyester, polypropylène ou polyamide). Les meilleures chaussettes de ski sont composées d’au moins 15 % de laine mérinos. Cette matière possède même des propriétés antibactériennes, ce qui ne laisse donc aucune chance aux champignons et aux odeurs. L’inconvénient de la laine est qu’elle est un peu moins résistante à l’usure qu’une chaussette synthétique.
  • Le lycra ou l’élasthanne : une fibre élastique qui vous tient au chaud, qui dure longtemps et qui, grâce à son élasticité, s’adapte parfaitement à la forme de votre pied. 
  • Le polyester, le polyamide ou le polypropylène : une fibre synthétique qui garde vos pieds au chaud et élimine rapidement l’humidité (fini les pieds moites). Le grand avantage d’une chaussette synthétique réside dans son prix particulièrement démocratique et sa durée de vie élevée. La meilleure chaussette de ski est et reste néanmoins celle qui contient également de la laine, pour prévenir les odeurs.
  • La soie : le tissu le plus doux, mais aussi le plus cher. La soie tient les pieds chauds, élimine l’humidité mieux que n’importe quelle autre matière et apporte un bel aspect brillant à votre chaussette.

Quoi qu’il en soit, le tissu qu’il faut à tout prix éviter est le coton. 

4 conseils pour choisir (et porter) vos chaussettes de ski

Afin de procurer à vos pieds le plus de confort possible, nous vous donnons encore quelques conseils utiles.

  1. Faites attention à la taille de la chaussette. Il est préférable de prendre sa taille habituelle, pour que la chaussette soit bien ajustée. Choisir une taille en plus peut entraîner des frottements.
  2. Les chaussettes sans coutures sont le meilleur choix. Les chaussettes à couture plate constituent une alternative. Ces deux types de modèles permettent de limiter les frottements au niveau de vos orteils.
  3. Il n’est pas nécessaire d’opter pour des chaussettes de ski très épaisses. Vous pourriez être tenté de jeter votre dévolu sur des chaussettes épaisses pour une question de chaleur, mais vous risqueriez d’être trop serré(e) dans vos bottes de ski et d’avoir ainsi malgré tout les pieds froids. En termes d’apport de chaleur, le choix de la matière est bien plus important que l’épaisseur de la chaussette.
  4. Ne choisissez jamais des chaussettes doubles ! Cela ne ferait qu’augmenter les frottements, ce qui risquerait de vous donner mal aux pieds. Si vous avez rapidement froid aux pieds, il existe d’autres solutions :
  • Les chaussettes en laine mérinos apportent un maximum de chaleur.
  • Optez pour des semelles chauffantes.
  • Utilisez des chauffe-pieds.