basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Vous avez dit colonne d'eau ?

 

Le mauvais temps peut vraiment gâcher vos vacances, mais avec le matériel adapté, vous pourrez en tirer le meilleur profit. L'imperméabilité est indiquée sur la plupart des produits outdoor par le nombre de millimètres de colonne d'eau.

L'imperméabilité en chiffres

La colonne d'eau représente la pression de l'eau à laquelle le matériel est en mesure de résister avant de perdre son imperméabilité. Ceci est mesuré en laboratoire : on place uncylindre sur un morceau de textile de 1 cm2, et on le remplit lentement d'eau jusqu'à ce qu'une goutte traverse le tissu. La hauteur que l'eau a atteinte dans le cylindre représente la colonne d'eau de votre veste.

 

Plus la colonne d'eau d'une matière est élevée, plus celle-ci est résistante à la pression. Selon la législation européenne, un textile est imperméable à partir de 1.500 mm, mais, en réalité, ça ne dit pas grand-chose. En effet, tout dépend des conditions d'utilisation.

Quelques exemples…

 

 

 

  • Asseyez-vous dans l'herbe mouillée avec votre pantalon imperméable, la pression exercée sur le textile augmentera et il vous faudra déjà un pantalon avec une colonne d'eau de 2.000 mm au lieu de 1.500 mm.
  • Si vous partez en randonnée avec un sac à dos, celui-ci augmentera la pression et le frottement sur votre veste. Si vous êtes un backpacker, choisissez une colonne d'eau plus élevée. Si vous préférez miser sur la sécurité, investissez dans une veste dotée d'une membrane imperméable. Contrairement à une veste avec un revêtement imperméable, celle-ci ne perdra jamais son imperméabilité.

Avant de faire l'acquisition d'une nouvelle veste de pluie, réfléchissez donc bien aux conditions dans lesquelles vous allez l'utiliser. Si vous ne voulez vraiment prendre aucun risque, optez pour une veste en Gore-Tex, sa colonne d'eau peut monter jusque 28.000 mm.