Les 8 ciels étoilés les plus sombres d’Europe

Avant d’aller au lit, jetez un œil au ciel nocturne. Combien d’étoiles voyez-vous ? La réponse est souvent « trop peu ». Merci, la pollution lumineuse ! Heureusement, il existe encore en Europe quelques rares endroits sombres où les étoiles, et même la Voie lactée, étincellent dans toute leur splendeur.

Les « réserves de ciel étoilé » : l’endroit idéal pour observer les étoiles

En voyant la Belgique depuis l’espace, on a du mal à croire qu’il existe encore à proximité des endroits baignés par l’obscurité de la nuit. Mais ces endroits existent, et il n’est pas nécessaire d’aller bien loin. L’Europe compte huit réserves de ciel étoilé, des zones peu touchées par la pollution lumineuse, et où le ciel étoilé est d’une qualité exceptionnelle.    

1. Le pic du Midi (France)

Pendant la journée, la vue des Pyrénées françaises est magnifique, mais c’est à la tombée de la nuit que le véritable spectacle commence. La qualité du ciel nocturne est suivie de près par les équipements scientifiques de l’Observatoire météorologique international.

 

2. Le parc national d'Exmoor (Angleterre)

La toute première réserve de ciel étoilé d’Europe vous offre le ciel le plus sombre du Royaume-Uni, à observer à l’œil nu, avec des jumelles ou un télescope disponible en location. Partez seul à la découverte des environs ou participez au festival annuel Exmoor Dark Skies.

 

3. La Rhön (Allemagne)

la Rhön, avec ses sommets qui culminent jusqu’à 950 mètres, s’étend sur 1 720 km². C’est un lieu unique pour admirer les étoiles. À l’occasion d’une promenade nocturne dédiée à l’observation des étoiles, vous apprendrez tout ce qu’il y a à savoir à leur sujet, des faits scientifiques aux anciens mythes et légendes.

 

4. Kerry (Irlande)

la péninsule d’Iveragh, située entre les montagnes du Kerry et l’océan Atlantique, est peu peuplée et bénéficie d’une protection naturelle contre la pollution lumineuse. Même les peuples néolithiques de la région y édifièrent déjà des monuments en pierre destinés à suivre les cycles du soleil, de la lune et des étoiles.

 

5. Le parc national de Snowdonia (Pays de Galles)

cette zone naturelle sauvage, qui abrite la plus haute montagne (le mont Snowdon, 1 085 m) et le plus grand lac (Llyn Tegid, long de 6,4 km et large de 1,6 km) du Pays de Galles, est un coin de paradis pour les observateurs d’étoiles. Inscrivez-vous à un programme éducatif, et laissez-vous guider à travers les merveilles de l’univers.

 

6. Westhavelland (Allemagne)

depuis 2014, les Berlinois aussi disposent d’un endroit pour échapper aux big city lights. Dans ce parc naturel situé à seulement 70 km de la capitale allemande, la pollution lumineuse a été réduite à son minimum. Ne manquez pas de jeter un œil au télescope Celestron C8, un cadeau de l’ancien directeur du Planétarium de Potsdam.

 

7. La réserve de Moore (Angleterre)

après que le soleil a fait briller ses derniers rayons sur les falaises de calcaire blanc de la côte sud de l’Angleterre, vous êtes aux premières loges pour profiter de l’exceptionnelle vue sur la voûte céleste. La Voie lactée semble ici plus proche que les billboards de Londres, pourtant à seulement une heure de route. 

 

8. Le parc national des Brecon Beacons (Pays de Galles)

située à une petite heure de route de la capitale Cardiff, cette chaîne de montagnes vous emmène littéralement dans les étoiles. Installez-vous le long des berges du réservoir d’Usk ou du réservoir de Pontsticill et profitez d’une obscurité que vous ne trouverez nulle part ailleurs dans les vallées peuplées du sud du Pays de Galles.

Faites le test : quelle est la pollution lumineuse de votre quartier ?

> Voyez-vous seulement les étoiles les plus brillantes ? Le lieu où vous vous trouvez connaît une pollution lumineuse importante, et vous aurez vite terminé d’observer les étoiles visibles.

> Vous ne voyez plus vos propres pieds ? Les nombreuses étoiles que vous voyez sont de petits corps célestes visibles uniquement dans les endroits les plus sombres.

> La Voie lactée brille de toute sa splendeur ? Bravo, vous avez trouvé un endroit vraiment sombre !

SAVIEZ-VOUS QUE dans les zones urbanisées, vous ne pouviez apercevoir, en regardant bien, que le court manche de la « casserole » de la Petite Ourse ? Dans une réserve de ciel étoilé, vous pouvez contempler les sept étoiles qui composent la constellation. 

 

>> Reconnaître plus de constellations ? Grâce à ces conseils, vous pourrez retrouver, les yeux fermés, vos constellations préférées.

 

>> Vous désirez réellement profiter du ciel étoilé lors de prochaines vacances ? Sur la carte de la pollution lumineuse de Dark Sky Finder, vous trouverez, en un clin d’œil, où profiter du spectacle nocturne, depuis la Laponie suédoise jusqu’au Yellowstone. 

Observer les étoiles : tout ce qu’il faut faire et ne pas faire

> Cherchez un endroit peu éclairé. Nous ne disposons pas de réserve de ciel étoilé en Belgique, mais au sud de la Sambre et de la Meuse, dans la région frontalière avec l’Allemagne, le Luxembourg et la France, il est possible d’admirer un beau ciel étoilé.

 

> Portez des vêtements chauds. La nuit est toujours plus fraîche, et vous allez rester immobile pendant un long moment. Prévoyez une couche supplémentaire dans votre sac à dos et éventuellement des gants et un bonnet, et vous voilà paré pour affronter le froid nocturne. Pensez aussi à vos pieds !

 

> Éteignez votre GSM et votre lampe de poche. Vos yeux ont besoin de 20 minutes pour s’habituer totalement à l’obscurité. Un seul coup d’œil sur l’écran de votre smartphone, et vous devez à nouveau attendre 20 minutes.        

>> Vous ne pouvez pas résister à la tentation de consulter une carte du ciel à l’aide d’une application ? Installez dans ce cas l’application SkyWatch sur votre montre de sport Garmin. Il vous suffit de jeter un coup d’œil à votre montre pour savoir dans quelle direction regarder pour trouver votre constellation ou votre étoile préférée : suivez simplement les flèches sur l’écran.

Dans une réserve de ciel étoilé, vous pouvez observer de nombreuses étoiles à l’œil nu, mais pour les endroits légèrement moins sombres, un télescope peut s’avérer utile.

>> Vous souhaitez passer à la vitesse supérieure et améliorer vos connaissances en astronomie en vous rapprochant de la voûte céleste ? Le Bynolyt Target 60 est votre meilleur allié ! Découvrez ici tous les avantages de ce puissant télescope.

 

 

>> Ou participez aux Journées d’observation des étoiles organisées chaque année par l’Association d’Astronomie.