image link

Profitez des prix ronds >

Ampoules : voici comment les éviter et les soigner

Tout amateur de randonnée sait ce que c’est que d’avoir une ampoule au pied. Même les randonneurs les plus aguerris n’y échappent pas. Les frottements, la pression et l’humidité sont les principales causes d’ampoules aux pieds. Avec de bonnes chaussures et chaussettes, ainsi que quelques conseils pratiques, vous pouvez éviter ce désagrément douloureux. Et, s’il est trop tard, suivez nos conseils pour les soigner !



Qu’est-ce qu’une ampoule ?

Une ampoule est une petite poche remplie de liquide qui se forme juste sous la peau. Elle survient à la suite d’une pression ou de frottements répétés. La blessure elle-même n’est rien d’autre qu’un pansement naturel. C’est une sorte d’airbag rempli de liquide, créé par la peau elle-même pour protéger les tissus sous-jacents.

 

L’ampoule protège et isole donc la peau. Et elle est douloureuse, ce qui vous oblige à interrompre l’activité à l’origine de l’ampoule (en l’occurrence la marche) afin d’éviter toute aggravation de la blessure. Le liquide présent dans l’ampoule est du sérum (un composant du sang dépourvu de globules rouges), qui contribue au processus de guérison. La présence de liquide rouge dans la cloque signifie simplement que les petits vaisseaux sanguins ont également été endommagés dans la zone concernée. Pas de panique, donc !


Comment se forme une ampoule ?

Il existe trois facteurs qui favorisent l’apparition des ampoules :

 

•    Pression : une chaussure de randonnée qui serre à un endroit ou un pli dans la chaussette peuvent suffire à créer un excès de pression.

•    Frottements répétés : les frottements se produisent lorsque la peau frotte continuellement à un endroit précis, par exemple au niveau du talon de votre chaussure de randonnée. Cela peut se produire lorsque vos chaussures sont trop grandes ou trop petites, ou mal adaptées à la morphologie de votre pied. Résultat : la peau frotte contre la chaussure. La couche supérieure de la peau finit par se détacher pour former une cloque remplie de liquide. 

•    Humidité : les pieds sont la zone la plus riche en glandes sudoripares. L’absence de chaussettes ou des chaussettes inadaptées peuvent provoquer une transpiration excessive. Les mouvements répétés du pied provoquent alors des frottements. L’humidité ou la sueur fragilisent la peau, ce qui la rend plus vulnérable aux frottements. 

 

Pourtant, les ampoules ont aussi un avantage. La peau enclenche un mécanisme d’autodéfense : les callosités. La peau devient plus épaisse et plus dure, ce qui réduit le risque de formation d’ampoules !

Comment éviter les ampoules aux pieds ?

La pression, le frottement et l’humidité sont donc les trois principales causes de la formation des ampoules. Pour éviter les ampoules, soyez attentifs aux facteurs favorisant leur apparition. Voici nos conseils :



1. Choisissez les bonnes chaussures : cela peut sembler évident, mais c’est un point essentiel. Lors de l’essayage d’une nouvelle paire de chaussures de randonnée, faites bien attention aux points de pression. Une petite gêne, par exemple au niveau du petit orteil, risque de se transformer en vraie douleur sur une longue randonnée. D’où l’importance de choisir la bonne pointure et d’obtenir un chaussant parfait. Des chaussures trop petites peuvent exercer une trop forte pression, tandis que des chaussures trop grandes peuvent entraîner des frottements.

3D-voetanalyse

Analyse 3D des pieds : des chaussures qui vous vont comme un gant

Si vous avez un doute sur votre pointure ou la forme qui vous convient (normale, étroite ou extra large), faites mesurer vos pieds chez A.S.Adventure et demandez une analyse 3D gratuite de vos pieds ! Nos experts se tiennent à votre disposition dans plus d’une douzaine de nos magasins : trouvez celui qui propose ce service près de chez vous. Passez simplement dans l’un de nos magasins, ou prenez rendez-vous.

2. Rodez vos chaussures : les chaussures, et en particulier celles en cuir, doivent être rodées avant de partir en randonnée. Sous l’effet de la chaleur et de la pression, les chaussures épouseront la forme de vos pieds. 

 

3. Choisissez la bonne technique de laçage : en laçant vos lacets d’une certaine manière, vous pouvez éviter bien des désagréments, comme les orteils comprimés, les points de pression et donc aussi les ampoules. Prenez donc bien le temps de trouver la technique de laçage qui vous convient le mieux.

 

4. Choisissez les bonnes chaussettes : vos chaussettes de randonnée doivent évacuer correctement la transpiration pour garder vos pieds bien au sec. Bannissez le 100 % coton, car il retient l’humidité. Optez pour une matière synthétique ou la laine mérinos. Vous avez tendance à transpirer des pieds ? Choisissez alors des chaussettes (et des chaussures de randonnée !) bien respirantes.

Veillez également à ce que vos chaussettes soient parfaitement ajustées. Des chaussettes trop grandes peuvent faire des plis. Si elles sont trop petites, elles créeront des points de pression aux endroits sensibles. Vous pouvez également enfiler une paire de sous-chaussettes pour apporter une couche de protection supplémentaire entre votre peau et les chaussettes de randonnée.

5. Changez de chaussettes sur le trajet : même les chaussettes les plus perfectionnées finissent par devenir humides après un certain temps. Prévoyez donc toujours une paire de chaussettes de rechange, afin de pouvoir changer de chaussettes quand elles sont humides et garder ainsi vos pieds bien au sec. 

 

6. Utilisez du talc pour les pieds : avant de partir en randonnée, vous pouvez saupoudrer du talc sur vos pieds, par exemple la Foot Powder de Care Plus, pour les garder au sec. La poudre absorbe l’humidité, sèche les pieds, rafraîchit la peau et prévient la formation d’ampoules et les irritations. Si vous changez de chaussettes en chemin, n’oubliez pas d’appliquer une nouvelle couche de talc.

 

7. Protégez les zones sensibles : n’hésitez pas à anticiper en couvrant les zones sensibles avec du tape de sport ou un pansement pour ampoules ! Cela réduit la pression et les frottements, et donc le risque d’ampoules.

8. Prenez soin de vos pieds : vous partez souvent marcher et avez les bonnes chaussures de randonnée, chaussettes et semelles intérieures, mais vous souffrez malgré tout d’ampoules ? Dans ce cas, il est vivement recommandé d’utiliser régulièrement un spray spécial pour les pieds afin de renforcer la peau de ces derniers. Éliminez régulièrement l’excès de callosités, coupez vos ongles et pensez à bien hydrater vos pieds avec une crème hydratante.

Astuce

Les callosités peuvent protéger des ampoules, mais si elles sont trop importantes, elles peuvent aussi en être à l’origine. Prenez à temps un rendez-vous pour une pédicure et demandez un soin anti-callosités. Mais ne le faites pas à l’approche d’une longue randonnée (de plusieurs jours), car l’absence de callosités peut provoquer des douleurs aux pieds.


Voici comment soigner les ampoules

Avant de s’attaquer à une ampoule, il est important de distinguer la petite ampoule qui ne vous fait pas (encore) trop souffrir des grosses ampoules qui font vraiment mal et des ampoules ouvertes. 

Petites ampoules, petits remèdes

Les ampoules de petite taille peuvent être recouvertes d’un pansement spécial pour ampoules. La plupart de ces pansements contiennent des substances légèrement analgésiques et une matière qui absorbe l’humidité, si bien que l’ampoule est pour ainsi dire vidée. Laissez le pansement en place jusqu’à ce qu’il se décolle de lui-même, n’essayez jamais de le détacher. Si les bords adhésifs restent collés à vos chaussettes, saupoudrez un peu de talc pour les pieds sur le pansement. 

Grandes ampoules, grands remèdes

En cas d’ampoule volumineuse, il ne vous reste plus qu’à bien la soigner pour éviter toute infection et soulager la douleur. Si l’ampoule est fermée, il vaut mieux, si possible, la laisser telle quelle et la protéger avec un pansement pour ampoules.

 

Peut-on percer une ampoule ? Dans certains cas, l’ampoule peut être percée, mais uniquement si elle devient trop douloureuse ou si le liquide exerce une trop grande pression. Procédez toujours très proprement et méticuleusement.

 

En général, il est préférable de ne pas percer une ampoule afin de la laisser tout simplement sécher. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible lors d’une randonnée. Sous l’effet des frottements, l’ampoule risque alors de se déchirer et de s’infecter.

 

Si l’ampoule est grosse, vous pouvez la percer à l’aide d’une aiguille. Lavez-vous toujours les mains et stérilisez l’aiguille, de préférence avec de l’alcool. Si vous n’avez pas d’alcool à portée de main, vous pouvez également passer l’aiguille dans une flamme, en veillant à la placer dans la partie bleue de la flamme. La partie jaune contient des particules de suie qui peuvent provoquer une inflammation. Désinfectez l’ampoule et percez un seul petit trou. Il vaut mieux laisser la peau résiduelle intacte, pour permettre à la peau fragile de rester protégée. Laissez le liquide s’évacuer à l’aide d’un tissu bien propre. Il reste un peu de liquide dans l’ampoule, mais vous n’arrivez pas à le faire sortir ? Percez alors un deuxième petit trou. Recouvrez d’un pansement pour ampoules, et c’est parti ! 

Soigner une ampoule ouverte

Si l’ampoule est ouverte, nettoyez bien la plaie à l’eau, puis désinfectez-la. Coupez la peau décollée à l’aide de ciseaux fins afin d’avoir une plaie avec des bords bien nets. Pendant quelques jours, appliquez un pansement stérile ou un pansement protecteur. Veillez à toujours enlever le pansement avant le coucher afin de laisser respirer la plaie. 

Attention

si vous soupçonnez que la plaie est infectée et enflammée, consultez votre médecin traitant ou un spécialiste, qui pourra vous proposer le traitement adéquat. 

 

Les ampoules font partie des blessures les plus courantes chez les randonneurs, tout comme les entorses de la cheville, les mycoses des pieds et l’épine calcanéenne. Nous avons rassemblé pour vous tous nos conseils pour prévenir et soigner les blessures courantes de la randonnée !

Marcher avec des ampoules : est-ce possible ?

Vous souffrez malgré tout d’une ampoule ? Pas de panique. Comme vous avez pu le lire ci-dessus, vous pouvez très bien parcourir des kilomètres avec une ampoule, à condition de bien la soigner. Avant de partir en randonnée, appliquez une Bande Sport Anti-Ampoules pour éviter la formation de nouvelles ampoules. Pendant votre randonnée, vous pouvez utiliser un Anti-Blister Spray pour rafraîchir vos pieds et nettoyer la peau. Vous pouvez ensuite, si nécessaire, appliquer un (nouveau) pansement pour ampoules. Ces pansements forment une seconde peau bien lisse et soulagent la douleur. Procurez-vous donc ces articles dès maintenant pour (continuer à) arpenter les sentiers de randonnée :

Encore plus d’inspiration

Maintenant que les ampoules n’ont plus aucun secret pour vous, vous avalerez sans crainte les kilomètres. Lancez-vous par exemple dans une randonnée longue distance. Nous vous expliquons comment procéder !


Améliorez votre confort sur les sentiers en vous munissant d’une paire de bâtons de randonnée Leki. Ils vous garantissent plus de stabilité, assurent une meilleure répartition de l’effort et permettent d’avoir un bon rythme de marche.  


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.