basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Pour ma randonnée dans les Ardennes, j’emporte


Pour ma randonnée dans les Ardennes, j’emporte

La randonnée, rien de plus simple : il suffit de mettre un pied devant l’autre et c’est parti ! Et quel meilleur cadre que nos Ardennes belges pour s’adonner à cette activité ? Pour un week-end sans fautes, suivez nos 5 commandements du randonneur !

1. Pensez à vos pieds

Difficile de partir en randonnée sans vos pieds. Cela tombe sous le sens, mais nous avons souvent tendance à sous-estimer ce paramètre. Pour éviter que vos pieds ne vous fassent faux bond pendant les longs kilomètres que vous parcourrez, soyez aux petits soins avec eux et... choisissez le système de randonnée ultime.

 

  • Portez vos chaussures de marche pour qu’elles se fassent : ne laissez pas votre nouvelle paire dans sa boîte jusqu’au moment du départ, faute de quoi vous pouvez être certain d’attraper des ampoules et d’avoir mal aux pieds. Portez donc vos chaussures quelques fois à l’intérieur, puis chaussez-les pour faire quelques tours dans votre quartier avant de passer aux choses sérieuses. Cela leur permet de s’assouplir et de se faire à vos pieds peu à peu.
  • Portez des chaussettes adéquates :  les chaussettes de marche sont plus épaisses aux endroits essentiels, ce qui renforce davantage la protection de vos pieds et permet d’amortir les chocs. De plus, elles évacuent rapidement la transpiration et maintiennent les pieds à la bonne température. Les chaussettes de marche sont presque sans coutures, ce qui réduit au minimum le risque de frottements et de points de pression.
  • Optez pour des semelles de randonnée sur mesure : remplacez la semelle standard d’usine par une semelle de soutien adaptée à votre type de pied. Vous pouvez ainsi entièrement adapter vos chaussures de marche à vos désirs et bénéficier d’un confort maximal pendant les randonnées.
  • Emportez des pansements et des équipements de premiers secours : en effet,  la trousse de premiers soins est un élément indispensable de votre sac à dos, surtout lorsqu’il s’agit de longs parcours. Si vous attrapez facilement des ampoules à certains endroits du corps, collez-y un morceau de pansement sportif à l’avance. Pour ce qui est des ampoules qui se développent en chemin, des bandages, une aiguille, du désinfectant et de la gaze stérile vous sauveront la vie.

2. Restez sur le bon parcours

Cela vous permettra peut-être de battre votre record sur votre podomètre, mais il n’y a rien de plus frustrant que de devoir faire un détour de plusieurs kilomètres parce que vous avez raté le sentier sur lequel vous auriez dû vous engager. Un bon sens de l’orientation et de la navigation est la clé d’une randonnée réussie !

 

  • Préparez votre route à l’avance : bien se préparer, c’est déjà faire le travail à moitié. Étudiez à l’avance la carte (d’état-major) des environs afin de savoir sur quel type de terrain vous vous aventurez. Par ailleurs, Internet recèle d’itinéraires extrêmement bien faits pour d’innombrables parcours dans les Ardennes. Imprimez-les et placez-les dans une chemise en plastique étanche.
  • Apprenez à utiliser vos outils de navigation : à l’ancienne, avec une carte et une boussole , ou faites confiance à la technologie d’un GPS extérieur. Quel que soit votre choix, pour que tout se déroule parfaitement, initiez-vous avant votre départ au calcul des hauteurs, des échelles et des coordonnées GPS.
  • Surveillez l’heure : la cadence de votre marche dépend de nombreux facteurs : votre forme, la météo, le terrain, vos compagnons de randonnée... Lorsque vous jalonnez votre itinéraire, essayez d’estimer, de manière réaliste, le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir en une journée. Et si votre parcours s’avère plus long que prévu,  une lampe frontale vous permettra d’éclairer votre route bien après le coucher du soleil.

3. Surveillez votre énergie

Si vous marchez à un rythme soutenu, vous consommez beaucoup d’énergie. Faites donc des stocks dans votre musette, à portée de main. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de devoir faire appel à vos techniques de survie si votre ventre se met à gargouiller.

 

  • Hydratez-vous en permanence : la randonnée est bel et bien un sport, attendez-vous donc à transpirer abondamment. Pour rester hydraté, il est très important de boire de l’eau en suffisance. Veillez donc à toujours être équipé d’une gourde pleine en plastique- ou encore mieux : placez un CamelBak dans votre sac à dos. Vous aurez ainsi votre propre réservoir à portée de main.
  • Mangez des collations régulièrement : vous êtes constamment en mouvement, vous consommez donc de l’énergie sans cesse. Pour vous assurer que votre organisme ne vous laisse pas tomber (au propre comme au figuré), il est important de ne pas laisser vos réserves s’épuiser. Les noix, les fruits frais et secs ainsi que les barres énergétiques et de céréales sont des aliments de premier choix. Si vous souhaitez éplucher une pomme en route, n’oubliez pas d’emporter un canif !

4. Préparez-vous aux caprices de la météo

Vagues de chaleur en avril ou tempêtes d’automne au cœur de l’été : en Belgique, nul ne peut véritablement prévoir le temps qu’il fera. De plus, dans les Ardennes, les écarts entre les températures du matin et du soir peuvent être considérables. Mieux vaut dont être paré à toutes les éventualités !

 

  • Portez plusieurs couches : il fera peut-être frais au début de votre randonnée, mais après quelques kilomètres, le soleil montera dans le ciel et vous commencerez à transpirer davantage. À cet égard, le système des trois couches constitue la solution idéale : l’humidité est rapidement évacuée de votre peau et vous pouvez mettre des vêtements chauds et secs lorsque vous en avez besoin. Par ailleurs, les sous-vêtements techniques vous apportent de la fraîcheur en été.
  • Emportez un imperméable : un joli petit nuage blanc a vite fait de se transformer en nuée orageuse menaçante. Un bon imperméable – dans l’idéal avec un revêtement Gore-Tex® – vous permet de résister à de fortes averses de pluie, ce qui est plus appréciable que de se traîner dans des vêtements détrempés toute la journée !
  • Protégez-vous contre le soleil : vous y êtes exposé à longueur de journée pendant votre randonnée. C’est peut-être bon pour votre teint, mais ces rayons nocifs peuvent également vous causer bien du tracas si vous ne vous protégez pas assez. Mettez donc régulièrement de la crème solaire en quantité suffisante, portez une casquette ou un chapeau ainsi que des lunettes de soleil filtrant les UV.

Profitez pleinement de votre escapade !

Grâce aux préparatifs nécessaires et à un équipement de premier choix, vous serez fin prêt pour un week-end de randonnée réussi. Il ne vous reste plus qu’à faire votre sac, à nouer vos lacets et à offrir à vos yeux le spectacle des sublimes paysages de nos Ardennes. Bonne randonnée !