basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Lafuma organise son grand nettoyage sur la Mer de Glace

Pour la dixième année consécutive, la marque outdoor Lafuma a pris la direction de la Mer de Glace à Chamonix pour un grand nettoyage du glacier avec un groupe de bénévoles enthousiastes. Anne-Claire Legon et Anne Lobet, les deux gagnantes de notre concours Lafuma, ont participé à l’opération.

Ne laisser aucune trace…

Anne-Claire Legon et Jelle Jaubin, eux-mêmes passionnés de randonnée, étaient contents de participer à l’opération de nettoyage de grande envergure sur la Mer de Glace.

 

« Lorsque nous partons en randonnée avec la tente, nous appliquons toujours rigoureusement le principe « leave no trace » (je ne laisse aucune trace), explique Anne-Claire. « Notre sac à dos ne contient jamais d’emballages jetables, uniquement des produits biodégradables, comme du savon et du shampoing. Quant aux déchets inévitables, nous les ramenons tout simplement de notre randonnée. » 

… et éliminer les anciennes traces

Malheureusement, tout le monde n’a pas encore adopté ces bons principes. « Apparemment, les promeneurs avaient jadis comme coutume d’emporter une bouteille de vin lors de leur randonnée pour la briser ensuite contre les rochers », poursuit Anne-Claire. « Heureusement, nous avons reçu des chaussures de protection qui nous ont permis de marcher sur ces morceaux de verre sans nous blesser. J’ai également récolté plusieurs extrémités de cordes et de nombreux câbles et bâtons métalliques dans mon sac-poubelle. »

 

« Notre opération de nettoyage a sans aucun doute réduit la quantité de déchets sur la Mer de Glace, mais ce qui m’a marquée, c’est la vitesse à laquelle le glacier fond : pas moins de trois mètres par an ! Très interpellant... »

Les défis inhérents à une Mer de Glace qui se rétracte

Anne Lobet et sa fille Rani Kegels ont elles aussi été impressionnées par cette opération de nettoyage de cette Mer de Glace qui fond à vue d’œil. « On entend tellement de choses au sujet du réchauffement climatique, mais ici, on voit les conséquences de très près », explique Anne. « Il y a dix ans, les parois étaient toujours couvertes de glace jusqu’à une certaine hauteur. Aujourd’hui, vous devez marcher un long moment avant de chausser vos crampons et de faire les premiers pas sur la Mer de Glace. »

 

La fonte de ce glacier a aussi un impact direct sur les opérations de nettoyage de Lafuma. « Aujourd’hui, vous devez monter de plus en plus haut pour trouver beaucoup de déchets. Nous sommes restés sur les parties plates et sûres - on ne prend bien entendu aucun risque avec un groupe de bénévoles – où nous avons surtout trouvé des canettes rouillées, du fil de fer et des morceaux de verre, qu’il fallait parfois détacher de la glace avec nos chaussures. Si j’ai rempli mon sac-poubelle ? Pas du tout ! Mais qui sait ce qui apparaîtra si le glacier continue à fondre au cours des prochaines années, » conclut Anne. 

Conscientisation de la jeunesse

Cette expérience a sans aucun doute permis de conscientiser les esprits. « J’ai toujours appris à mes filles que la place des papiers est à la poubelle et non sur le sol », raconte Anne. « Mais il y a toujours une grande différence entre la pensée écologique – qui est aujourd’hui plus présente parmi la jeune génération qu’elle ne l’était à l’époque – et sa mise en pratique. Il suffit de regarder les festivals, où les festivaliers abandonnent tant de matériel de camping. Des opérations telles que le Nettoyage de la Mer de Glace peuvent sans aucun doute y contribuer. »

Le saviez-vous ?

  • La Mer de Glace se trouve sur le versant nord du Mont-Blanc à Chamonix.
  • Ce glacier a une longueur totale de 12 km et une profondeur de 420 m au maximum. La Mer de Glace est le plus grand glacier de France et le deuxième plus long des Alpes (après le glacier d'Aletsch en Suisse).
  • Chaque année, ce glacier se déplace de 95 mètres en moyenne et se rétracte aujourd’hui à une vitesse de 3 mètres par an.
  • Le glacier est accessible à partir du village de Chamonix par le biais d’une ligne de chemin de fer à crémaillère baptisée Chemin de fer du Montenvers. Ensuite, vous empruntez le téléski classique avec ses « œufs », puis descendez une série d'escaliers avant de pouvoir déambuler sur le glacier. Une bonne condition physique est indispensable !

Vous souhaitez vous aussi partir à la découverte du plus grand glacier de France ?

>> Vous trouverez dans notre offre Lafuma de très nombreux manteaux, pulls et bonnets chauds pour défier la Mer de Glace. N’oubliez pas de reprendre vos déchets !