Où faire du kayak en Belgique ?

En Belgique, il ne faut pas chercher bien loin pour trouver un canal, une rivière ou un étang où pratiquer le kayak. Mais peut-on mettre son kayak à l’eau n’importe où ? Nous avons rassemblé les informations utiles et les adresses pour faire du kayak en Belgique.

Sur les voies « navigables »

Bonne nouvelle : cela ne pose pas le moindre problème de partir explorer en kayak la plupart des voies navigables de notre pays. Un document d’immatriculation de kayak (récemment remplacé par la lettre d’enregistrement) n’est désormais plus obligatoire. N’oubliez pas toutefois que le transport maritime est toujours prioritaire partout, vous devez donc respecter le règlement de navigation ! Sur le site Internet de Kayak Environnement, vous trouverez une liste des endroits où il est autorisé de faire du kayak.

N’oubliez pas votre équipement de sécurité

Votre kayak ou canoë doit être doté de l’équipement de sécurité requis par la loi, comme une bouée de sauvetage gonflable, un sifflet d’urgence et une pagaie de réserve.

Découvrez la liste complète

 

ATTENTION : pour la location de kayaks et de canoës sur les voies navigables, le gilet de sauvetage est obligatoire à bord. Le port d’un gilet de sauvetage est fortement recommandé, en particulier pour les enfants jusqu’à 12 ans.

Où est-il interdit de pratiquer le kayak ?

  • Il n’y a que quelques exceptions à la règle, comme les canaux Gand-Terneuzen, Ostende-Bruges et Zeebruges-Bruges. L’Escaut maritime inférieur, les bras intérieurs de voies fluviales tels que les Reien à Bruges ou la dérivation de la Nèthe à Lier sont également à éviter, tout comme certains endroits à Gand (comme le port de Gand) ainsi que les ports maritimes.
  • Les écluses sur les voies fluviales sont aussi interdites d’accès aux kayakistes.

Sur les voies « non navigables »

C’est une autre histoire, avec des règles différentes (et parfois compliquées) pour la Flandre et pour la Wallonie. Certaines rivières, principalement en Ardenne, ont dernièrement beaucoup souffert d’une navigation excessive. Alors que l’on pouvait auparavant y pagayer gaiement, une réglementation très stricte est à présent en vigueur. Afin de protéger la nature, il est même interdit en de nombreux endroits de mettre votre embarcation à l’eau, surtout quand le niveau de l’eau est trop bas — ce qui a souvent été le cas ces derniers étés. Quand la sécheresse est extrême, des rivières entières sont strictement interdites aux kayakistes.

 

Si vous voulez savoir exactement où vous pouvez et ne pouvez pas faire du kayak en Wallonie, consultez ce site de la Région wallonne pour obtenir des informations en temps réel. Ou affiliez-vous à une association officielle de kayak, telle que la Fédération Royale Belge de Canoë, la Vlaamse Kano en Kajak Federatie ou la Fédération Francophone de Canoë. Vous serez toujours informé(e) de la législation la plus récente et vous pourrez aussi emprunter de plus petites rivières, inaccessibles


Conseils pour une excursion d’une journée en kayak

Envie d’aller faire du kayak sur une rivière belge ? Louez un kayak sur place auprès d’une société de location officielle ou apportez votre propre embarcation. Quelques conseils pour faire du kayak dans les Ardennes ou en Flandre :

1. Le Viroin (Namur)

©Vilda

  • Distance : 20 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Dourbes et Treignes
  • Kayak : location au café-restaurant Le Montjoie à Treignes ou votre propre kayak

Les ruines du château de Haute Roche sont le décor pittoresque du début de cet itinéraire. En chemin, vous passerez devant une ancienne carrière abandonnée et la Roche aux Faucons, d’où vous aurez une vue magnifique sur le village d’Olloy-sur-Viroin. À mi-chemin, amarrez votre kayak à Vierves-sur-Viroin pour manger un morceau, puis continuez à pagayer en direction de Treignes. Juste avant l’arrivée, vous passerez devant la Villa gallo-romaine des Bruyères, un site archéologique où vous pourrez vous dégourdir les jambes après votre aventure sur l’eau.

2. La Semois (Luxembourg)

©Rudy Pické

  • Distance : 17 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Alle et Bohan-sur-Semois
  • Kayak : location chez Kayaks La Vanne à Alle-sur-Semois

Cet itinéraire en kayak sur la Semois vous fait traverser la Réserve Naturelle de Membre-Bohan, une réserve naturelle typiquement ardennaise, avec une riche biodiversité. Comptez trois à quatre heures de navigation, pendant lesquelles vous pourrez admirer des sites incontournables tels que le Pont de Claies à Laforêt (uniquement de juin à septembre) et l’impressionnant point de vue « Le Jambon de la Semois » — où la Semois fait un virage en forme de… oui, de jambon.

3. L'Ourthe (Liège)

©Vilda

  • Distance : 15 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Barvaux et Hamoir
  • Kayak : location chez Kayak Les Remous à Hamoir

 Une fois que vous aurez quitté la ville touristique de Barvaux, vous serez bientôt au centre de rivages verdoyants et pourrez déployer vos talents de pagayeur sur les surprenants méandres de l’Ourthe. Au printemps et à l’automne, vous devrez y affronter quelques rapides difficiles, mais en été, quand il fait sec, il faudra parfois donner un coup de pouce à votre embarcation dans les eaux peu profondes. À mi-chemin, vous arriverez à Sy, où les établissements horeca sur les rives de l’Ourthe vous accueilleront à bras ouverts. Ensuite, vous ne verrez rien d’autre que de vastes forêts et prairies jusqu’à Hamoir.

4. Jupille (Liège)

  • Distance : 9 km
  • Point de départ et d’arrivée : La Roche-en-Ardenne et Jupille
  • Kayak : location chez Wildtrails à Jupille

Cette descente en kayak relativement courte vous emmène de la-Roche-en-Ardenne vers le Wildtrails Basecamp sité sur les rives de l’Ourthe, à hauteur du petit village de Jupille. L’Ourthe sinue entre les paysages uniques de la vallée. De petites chutes d’eau et des rapides s’occupent de vous rafraîchir en route ! 

5. Lesse (Namur)

©Vilda

  • Distance : 12 km
  • Point de départ et d’arrivée : Gendron et Anseremme
  • Kayak : location chez Dinant Evasion à Gendron

Voguez en kayak sur la Lesse lors de cette excursion à travers un superbe cadre naturel protégé. En 2h30 environ, vous profitez d’un bon moment de détente au fil de l’eau. Il est aussi possible de louer un modèle biplace ! Cela ne vous suffit pas ? Vous pouvez également partir d’Houyet et pagayer pendant 5 heures. Pour les fans de sport et de détente, il n’y a pas mieux !

6. Petite Nèthe (Anvers)

©Vilda

  • Distance : 25 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Retie et Grobbendonk
  • Kayak : location chez Kempen Kayaks à Retie

Depuis le Moulin à eau de Retie, naviguez sur la tranquille Petite Nèthe le long du domaine De Putten et de la taverne Netherust à Kasterlee, de la ferme pédagogique Ark van Noë à Lichtaart et des montagnes russes de Bobbejaanland. L’échelle à poissons du Spaans Hof et les terrains de Sport Vlaanderen à Herentals sont les dernières étapes avant de vous amarrer — avec 25 kilomètres dans les bras, l’esprit tranquille et de magnifiques souvenirs de la faune et de la flore — à proximité du Moulin à eau de Grobbendonk.

7. La Dyle (Brabant flamand)

©Vilda

  • Distance : 35 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Huldenberg et Werchter
  • Kayak : votre kayak

Embarquez dans votre kayak rue Florivalstraat à Huldenberg et pagayez le long de l’orée du Meerdaalbos, tout en flirtant avec la frontière linguistique. À Korbeek-Dijle, faites une pause pour manger à The Shelter où vous pouvez louer un kayak si vous choisissez la version abrégée de la balade — après quoi vous traverserez le centre de Leuven. L’ancien moulin de Rotselaar, vieux de 800 ans, annonce la fin du voyage, qui se termine près du site du festival Rock Werchter.

8. Zuidlede et canal de Moer (Flandre orientale)

©Vilda

  • Distance : 32 km
  • Point de départ et d’arrivée : Kalvebrug ou Molenmuseum Puyenbrug
  • Kayak : location chez Kano Center à Wachtebeke ou votre propre kayak

Si vous louez un kayak chez Kano Center, vous pouvez mettre votre embarcation à l’eau au Kalvebrug à Wachtebeke. Ce ponton d’embarcation privé n’est pas accessible si vous utilisez votre propre kayak, mais le Puyenbrug sur la Zuidlede est un point de départ idéal pour cette boucle de navigation. En cours de route, attendez-vous à des paysages changeants et des méandres, à de hauts peupliers qui vous feront de l’ombre et à la compagnie de divers oiseaux aquatiques.

ATTENTION : pendant la couvaison (du 1er avril au 30 juin inclus), le tronçon entre le Stenenbrug et le barrage d’Eksaarde n’est pas accessible. 

9. Démer (Brabant flamand)

  • Distance : 31,5 km
  • Point de départ et d’arrivée : Diest et Rotselaar
  • Kayak : avoir son propre kayak

Werchter n’est pas seulement une destination de festival. La Peddelroute Demer traverse les plus beaux paysages naturels le long du Démer entre Diest et Wechter. Le Hageland se révèle ici dans toute sa splendeur. Le trajet a été pensé pour celles et ceux qui en ont dans les bras et qui n’ont pas peur de pagayer longtemps. Rien ne vous empêche non plus de n’effectuer qu’une partie du trajet. Vous passerez par Scherpenheuvel-Zichem, Langdorp, Aarschot, Begijnendijk et Rotselaar. Emportez votre kayak ou louez un exemplaire chez A.S.Adventure

10. Domaine naturel Miseriebocht (Flandre occidentale)

  • Distance : 7 ou 12 km
  • Point de départ et d’arrivée : Beernem et Bruges ou Moerbrugge
  • Kayak : location chez De Kijkuit à Beernem

Si vous souhaitez faire du kayak en Flandre occidentale, rendez-vous dans la réserve Miseriebocht. Ici, naviguer à bord d’un bateau de plaisance est interdit. Calme garanti, donc ! Vous en profiterez pendant que vous pagayez, et aurez même l’impression d’être loin de la civilisation. De Kijkuit se charge du transport de vos bagages et de votre vélo, afin que vous puissiez voguer en toute tranquillité.


Conseils pour les sorties en kayak de plusieurs jours

Vous souhaitez vous plonger dans une aventure sur l’eau ? Pourquoi ne pas vous essayer à une sortie en kayak de plusieurs jours ? N’oubliez pas votre tente !

1. Trois jours sur la Semois (Luxembourg)

©Rudy Pické

  • Distance : 77 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Chiny et Bouillon
  • Kayak : location chez Kayak Le Batifol à Chiny 

Vous pouvez librement diviser ce trajet en trois étapes, par exemple : de Chiny à Chassepierre (25 km), de Chassepierre à Linglé (22 km), et enfin de Linglé à Bouillon (30 km). Attendez-vous à pagayer environ 5 à 6 heures par jour : une bonne condition physique de base et une bonne musculature des bras ne sont donc pas un luxe. En chemin, vous pourrez faire étape dans l’un des nombreux campings situés le long de la rivière. Vous y trouverez aussi les provisions nécessaires et pourrez y prendre une bonne douche chaude ou un repas copieux à la cafétéria. Vous avez réservé votre excursion chez Chiny Kayak ? Un retour au point de départ en minibus est également prévu.

2. Deux jours sur la Dyle (Brabant flamand)

  • Distance : +/- 22 km
  • Point de départ et d’arrivée : entre Korbeek-Dijle et Werchter
  • Kayak : location chez The Shelter à Korbeek-Dijle

Quelle famille refuserait de passer un week-end sur l’eau en kayak ? Lors de cette excursion organisée par Woodkid vous n’apprendrez pas seulement à utiliser une pagaie, mais vous naviguerez également à travers la ville de Louvain, vous immergerez dans l’art de la cuisine de survie et passerez la nuit autour du feu de camp à l’auberge de jeunesse de Wilsele. Vous n’aurez pas besoin de connaissances de base en matière de kayak, mais bien d’un brevet de natation. Assurez-vous donc que vos enfants (à partir de 8 ans) savent bien nager avant de vous lancer dans cette aventure ! Le matériel, l’hébergement, les repas et le transport des bagages sont tous inclus dans le prix.


Une navigation respectueuse : mode d’emploi

Si l’on veut faire du kayak en pleine nature dans notre pays, il faut respecter l’environnement. La Vlaamse Kano en Kajak Federatie a dès lors établi un code de conduite pour la navigation en zone vulnérable.

  • Montez dans le kayak et descendez-en aux endroits prévus à cet effet. S’il n’y en a pas, choisissez un endroit où vous provoquerez le moins de dégâts possible à la végétation sur la rive.
  • Évitez de passer sur les plantes aquatiques flottantes, comme les nénuphars, les renoncules et les giroflées. Ainsi, vous ne gâcherez pas le plaisir de ceux qui passeront après vous.
  • Modérez le volume de votre voix et ne faites pas de bruit inutilement. Profitez du silence et de la tranquillité sur l’eau sans déranger l’environnement.
  • Évitez les eaux peu profondes et les roseaux près des rives. Ce sont souvent des lieux de reproduction et de couvaison pour les grenouilles, les salamandres, les oiseaux et les poissons.
  • Respectez les règlements locaux et ne laissez pas de détritus après votre pique-nique au bord de l’eau.

 

Vous souhaitez en faire encore un peu plus ? Dans ce cas, utilisez votre kayak pour repêcher les déchets qui flottent dans l’eau.

  • Déchets sauvages dans la Dyle : à Malines, l’hôtel Van der Valk met gratuitement à votre disposition un kayak, une épuisette et un sac poubelle. Vous pouvez ainsi profiter de la vue sur la ville tout en retroussant vos manches pour rendre la Dyle inférieure à nouveau présentable.
  • Canal It Up : le moyen idéal de découvrir notre capitale sous un angle différent avec vos amis... depuis le canal ! Redonnez une chance à la nature et participez à l’une des actions de nettoyage hebdomadaires au cœur de Bruxelles.
  • River Clean Up : souhaitez-vous rejoindre plus de 100 000 volontaires dans le monde pour contribuer à la propreté des cours d’eau ? Une action de nettoyage avec vos amis et votre famille d’une rivière ou d’un ruisseau près de chez vous est facile à organiser !

Louez votre aventure en kayak chez A.S.Adventure

Le kayak, combien ça coûte ? Pas besoin de dépenser une fortune. Saviez-vous que vous pouvez d’ailleurs louer votre kayak chez A.S.Adventure ? Réservez votre kayak dans l’un de nos magasins de location. Venez le récupérer, mettez-le à l’eau et profitez !

Encore plus d'inspiration

Envie d’explorer les voies navigables de Belgique sur vos deux pieds ? Dans ce cas, vous allez adorer le stand-up paddling, le SUP !


Vous êtes au bord de l’eau, mais vous avez oublié votre short de bain ? Avec notre check-list sports nautiques, vous avez toujours tout ce dont vous avez besoin pour vivre une aventure inoubliable.


À louer : votre aventure en plein air !

Vous avez envie de vous lancer dans une aventure aquatique, mais vous hésitez encore ? Vous pouvez désormais louer un kayak ou un SUP chez A.S.Adventure. Ainsi, vous disposez de matériel de qualité et pouvez le tester au gré de vos envies. Du matériel de camping et des sacoches de vélo se trouvent également dans notre offre de location.

En savoir plus

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.