Chouettes idées pour ramasser des déchets

Vous pouvez vous résigner à observer la nature s’enliser davantage sous les millions de kilos de déchets que nous produisons chaque année ou vous retrousser les manches pour rendre le monde plus beau et plus propre. Nous choisissons résolument la deuxième option ! Kayak, géocaching ou marche sur la plage : quel type d’action de nettoyage répond le mieux à vos idéaux de propreté ?

Pêche aux déchets
Ramasser des déchets dans la nature
Le plogging : nettoyer en faisant son jogging
River Clean Up : des cours d’eau propres dans le monde entier


ATTENTION : l’hygiène est essentielle lors de la collecte des ordures, même en dehors de la crise liée au coronavirus. Portez toujours des gants (jetables) lorsque vous ramassez des déchets, lavez-vous soigneusement les mains quand vous rentrez chez vous et jetez immédiatement tous les déchets collectés dans le sac ou la poubelle approprié(e). Prenez soin de vous !

Pêche aux déchets

1. Détritus dans la Dyle : kayaks gratuits à Malines

Ah, les kayaks ! Ce magnifique sport vous permet d’admirer votre environnement depuis la perspective d’un oiseau sur l’eau, de faire travailler complètement les muscles de vos bras et de profiter de la tranquillité et de la beauté naturelle. Sauf évidemment si vous heurtez sans cesse des bouteilles de soda vides ou d’autres emballages en plastique. Et c’est malheureusement monnaie courante ces dernières années sur la Binnendijle de Malines. Habitant de la ville, Xavier Cloetens s’est dit qu’installés dans un kayak, nous sommes dans la position idéale pour ramasser les détritus qui flottent sur l’eau. C’est ainsi qu’il a lancé un partenariat avec le propriétaire de l’hôtel Van der Valk. Tous les jours de 9h à 18h, ils prêtent désormais gratuitement des kayaks en échange d’une collecte des ordures. La ville de Malines a parrainé l’achat d’épuisettes, de poubelles et de pinces de ramassage des déchets. À vos réservations : embarquez à bord, puis pagayez une heure quarante-cinq !

 

Vous souhaitez aussi repêcher des déchets dans la Dyle ? Réservez votre kayak à l’hôtel Van der Valk : 015 65 01 65 ou info@hotel-mechelen.be.


2. Canal It Up : eaux propres à Bruxelles

Le canal au cœur de Bruxelles est pollué par les déchets de la population. Vivre au bord de l’eau peut sembler idyllique, mais si vous apercevez chaque jour des déchets qui flottent devant vos fenêtres, vous remettrez rapidement en question la valeur ajoutée de cet appartement « avec vue ». Canal It Up entend nettoyer les eaux et permettre à la nature de retrouver sa place dans notre capitale. Grâce aux actions hebdomadaires de nettoyage en kayak, aux solutions créatives pour le recyclage des déchets repêchés, à l’installation d’une « barrière à déchets » permanente et à des îlots verdoyants dans le canal, ces jeunes Bruxellois aspirent à être de nouveau fiers de leur ville. Ce groupe dédié à la propreté compte déjà 377 membres enthousiastes qui ont pêché plus de 1 500 kilos de déchets dans le canal. Pas mal, ket !

 

Vous voulez donner un coup de main à Canal It Up ? Prenez contact sur le site Internet et nettoyez le canal en kayak.


3. River Clean Up : des cours d’eau propres dans le monde entier

Du Cambodge au Kosovo, partout dans le monde, la pollution de l’eau est un immense problème causé par l’espèce humaine. Mais Thomas de Groote s’est demandé si nous ne pouvions pas aussi y apporter une solution ! Son histoire a commencé par un défi de 10 minutes sur Facebook : ramasser des déchets pendant dix minutes, est-ce difficile ? Cela l’a encouragé à lancer quelques séances de nettoyage entre amis et en famille, avant de donner naissance à River Clean Up, une organisation internationale qui met sur pied des actions dans 200 villes de 15 pays différents. D’où vient ce succès ? « Les rivières sont des symboles puissants », a déclaré l’initiateur belge, « elles relient les gens. » Et c’est vrai : plus de 100 000 bénévoles soutiennent aujourd’hui les projets de River Clean Up. N’hésitez pas à les rejoindre ! Un River Sunday a lieu chaque premier dimanche du mois : c’est le moment idéal pour planifier une opération de nettoyage dans une rivière, un ruisseau ou un point d’eau près de chez vous.


LE SAVIEZ-VOUS ? Chaque année, d’innombrables initiatives sont lancées dans le monde entier à l’occasion de la Journée mondiale des océans. Trouvez vite une action de nettoyage près de chez vous !

Ramasser des déchets dans la nature

1. Proper Strand Lopers : nettoyage de la côte

Étendez votre serviette, ouvrez votre parasol et restez les doigts de pied en éventail… Ce sont les vacances ! Mais cette agréable ambiance estivale fond comme neige au soleil lorsqu’il faut zigzaguer entre les mégots de cigarettes, canettes de bière et emballages de Calippo pour trouver un endroit sans déchets sur la plage. Personne n’aime prendre un bain de soleil dans un dépotoir ! Inscrivez-vous à une séance de nettoyage avec Proper Strand Lopers, une initiative citoyenne lancée par le joggeur Tim Corbisier, qui compte aujourd’hui plus de 6 000 membres. Vous trouverez un aperçu des futures actions sur la page Facebook. Attention : elles sont parfois créées à la toute dernière minute. Juste après une tempête, des déchets peuvent par exemple s’échouer sur les plages belges. Vous voulez lancer votre propre initiative ? Jetez tous les déchets collectés dans les poubelles de plage que vous trouverez partout à la côte.


CONSEIL : vous souhaitez œuvrer en faveur d’un monde plus propre avec vos collègues ? Proper Strand Lopers organise aussi des teambuildings : qui ramassera le plus de déchets lors d’une Trash Hunt ?

2. Groene Tornado's : nettoyage des réserves naturelles

Dans un monde idéal, une réserve naturelle devrait s’entretenir toute seule. Malheureusement, cela ne fonctionne pas ainsi en Flandre, où les parcelles de verdure sont dispersées et fragmentées dans le paysage. Si nous voulons garantir un lieu de vie sûr aux plantes et animaux rares, un minimum de gestion de la nature s’impose. Lors de vos balades, vous avez sans doute déjà aperçu une équipe de Natagora au travail avec des fourches, faucheurs et sécateurs. Vous aussi, vous pouvez aider ces amoureux de la nature ! Si vous habitez près d’Anvers, rejoignez les Groene Tornado’s. Chaque jeudi, ce groupe de bénévoles de tous les âges sillonne l’une des nombreuses réserves naturelles d’Anvers-Nord : ensemble, ils étêtent des saules, déblayent des sentiers et ramassent des déchets. Aucune expérience n’est requise, mais il convient d’aimer la nature !


CONSEIL : les membres de Natagora bénéficient d’un avantage chez A.S.Adventure. Si vous associez votre carte de membre à votre compte Explore More, vous profitez tout au long de l’année de 7 % de réduction sur notre offre.

3. Cache In Trash Out : nettoyage et géocaching

Les randonneurs débutants n’hésitent parfois pas à déclarer que l’on marche sans véritable but lors des boucles dominicales. Vous pouvez facilement les convaincre en prévoyant une petite récompense sur le parcours. Telle est la clé du succès du géocaching ! Grâce au GPS de randonnée, vous vous frayez un chemin de cache en cache (une boîte étanche contenant un carnet de bord et un petit cadeau pour quiconque la trouvera) et votre expédition se transforme soudain en une véritable chasse au trésor ! Et c’est encore plus amusant si vous vous rendez utile en cours de route. C’est pourquoi la communauté des géocacheurs a créé les événements Cache In Trash Out (CITO) : avec l’aide d’autres géocacheurs, vous ramassez des déchets, plantez des arbres, aménagez des sentiers et arrachez des plantes exotiques envahissantes. Rien ne vous empêche évidemment de ramasser des boîtes de conserve et déchets en plastique lors de vos autres aventures de géocaching.


CONSEIL : le géocaching est une chouette activité pour une fête d’anniversaire avec de grands enfants. Invitez-les à ramasser des ordures en chemin, vous leur donnerez immédiatement quelques leçons de vie indispensables !

4. Le plogging : nettoyer en faisant son jogging

Cette tendance née en Suède n’est plus à présenter, mais pendant le confinement, le plogging a trouvé un second souffle ! Un tout nouveau groupe cible composé de télétravailleurs a commencé à s’activer lors de leur séance Start to Run et a ainsi découvert une quantité effroyable de déchets sur les bas-côtés, sentiers et chemins de halage de leur quartier. Mais même ceux qui recherchaient des défis sportifs dans une forêt ou réserve naturelle voisine ont failli trébucher sur la montagne de bouteilles en plastique, canettes vides et sachets de chips jetés négligemment dans la nature. Voilà comment joindre l’utile à l’écologie… Armé(e) d’un sac en plastique, vous pouvez aussi parfaitement améliorer votre condition physique. Et plus vous ramassez de déchets, mieux c’est pour les muscles de vos bras et jambes. Pliez bien les genoux !


LE SAVIEZ-VOUS ? Les variantes plalking et pliking s’adressent désormais aussi aux amateurs d’autres activités. Comme vous vous en doutez, il s’agit là de ramasser des déchets en marchant ou roulant à vélo. Emportez votre plus grand(e) sac à dos ou sacoche de vélo !


Close up of microplastics found on beach.

A.S.Adventure lutte aussi contre les déchets en plastique.Suivez nos conseils pour limiter le nombre de microplastiques qui polluent nos cours d’eau.


Transformer un sac à dos cassé en un nouveau ? Avec Eastpak, c’est possible ! Découvrez l’histoire de la collection « RE-BUILT TO RESIST ».


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.