basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

5 conseils d’activités pour un été inoubliable


5 conseils d’activités pour un été inoubliable

Août se profile déjà alors que l’été n’a pas encore commencé pour de bon. Vous partagez ce sentiment ? Pas d'inquiétude, il n’est pas encore trop tard pour se créer d’inoubliables souvenirs de vacance ! Grâce à ces cinq conseils, vous allez vivre un été que vous n’êtes pas près d'oublier.

Passez la nuit à observer les étoiles

On annonce une nuit claire ? Investissez votre jardin ou, mieux encore, un champ ou une prairie reculée avec un minimum de pollution lumineuse. Étendez une grande couverture de pique-nique et emportez quelques coussins pour votre confort, car après tout, vous êtes là pour vous faire plaisir ! Commencez par profiter du coucher de soleil avant qu’opère le charme du ciel étoilé. Observer les étoiles, c’est le moyen idéal de vous vider totalement la tête et de vous reposer, et avec une carte des étoiles ou une application(comme The Night Sky™ ou Sky Map), vous parviendrez même à impressionner votre entourage.

 

© Tom Hall

Faites une chasse au trésor dans votre région

Si vous pensiez connaître tous les coins et recoins de votre itinéraire de promenade préféré, vous n’avez certainement jamais pratiqué le geocaching. Qui plus est, c’est le moyen idéal pour faire sortir vos enfantsqui, au beau milieu des vacances d’été, ne savent, pour ne sait quelle raison, vraiment plus quoi faire. Alors que vos chères têtes blondes se lanceront corps et âme à la recherche des trésors cachés le long de l’accotement, vous réaliserez que vous êtes parvenu(e) à les faire marcher ! Et cela ne vous aura pas demandé trop d’efforts : un GPS pour marcheurs, de bonnes chaussures et une veste imperméable suffisent pour offrir une balade inoubliable à toute la famille.

>> Lisez ici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le geocoaching.

© Luis Pérez

Parcourez une étape d'une grande course cycliste

Difficile de se motiver à rouler sans but. Mais que diriez-vous de relever un défi sportif à l’étranger ? Optez pour un trajet à travers les Alpes françaises, les Pyrénées espagnoles ou les Apennins italiens, placez votre vélo de course sur un porte-vélo et mesurez-vous à un col redoutable avec un groupe de coureurs du même niveau. Ensuite, vous pourrez encore rester quelques jours à ne rien faire dans un petit refuge de montagne. Vous n’êtes pas un grand cycliste ? Dans ce cas, voyez plus petit et fixez-vous des objectifs réalisables : une petite sortie tranquille en vélo à la découverte de votre propre région, c’est déjà une aventure en soi !

>> Découvrez ici de plus amples détails sur les plus beaux itinéraires du réseau cyclable flamand ou consultez ici le parcours des grandes courses cyclistes



© Makia Minich

Testez votre pied marin

L’été, c’est la saison par excellence pour troquer la terre ferme contre des petits ruisseaux tortueux, des rivières tourbillonnantes, des lacs étincelants et des vagues sauvages. Que ce soit en trempant vos pieds dans les vagues, en faisant une sortie en barque sur le canal, du rafting dans un torrent de montagne ou en descendant l’Ourthe sur une embarcation de fortune : cherchez une manière de passer une petite journée sur l’eau et vous en reviendrez revigoré, c’est promis ! Envie de pouvoir vous remémorer cette aventure aquatique ? Dans ce cas, n’oubliez pas votre GoPro et sa housse étanche. Des chaussures d’eau, des drybags et un essuie séchant rapidement peuvent également tomber à point nommé.

© Michelle

Faites un citytrip ‘nature’

Lors d'un citrytrip, nombreux sont ceux qui se limitent aux hauts lieux célèbres situés dans l’enceinte de la ville. Mais saviez-vous qu'on trouve également, à un jet de pierre des grandes villes, une oasis de verdure ? Mettez donc les rues pavées un peu de côté et prenez le bus, le train ou le taxi vers ces merveilles naturelles en dehors des villes. Pensez notamment à Reykjavik, en Islande, et ses étendues de lave, ses chutes d’eau et ses sources d’eau chaudes environnantes, ou au fjord d’Oslo, situé en périphérie de la capitale norvégienne. Un peu plus au sud, vous trouverez le Parc national de l’Albufera à deux pas de Valence et le Parc national des Cévennes à une bonne heure de route de Montpellier.

© Benson Kua