Comment choisir les vêtements adéquats pour se rendre au travail à vélo ?

Vous faites partie de ces cyclistes de plus en plus nombreux qui, couchés sur le guidon, affrontent les intempéries pour se rendre au travail ? Avec la tenue et les accessoires appropriés, votre trajet sera beaucoup plus confortable et plus sûr.

La meilleure tenue de cyclisme : pour vous protéger de la pluie

La première chose à faire pour vous assurer des trajets confortables et au sec entre chez vous et le travail est d'adopter le système des trois couches. Comme son nom l'indique, ce concept emprunté aux activités de plein air consiste à enfiler une tenue composée de trois couches, qui ont chacune une fonction spécifique :

Vous choisissez l'épaisseur (et, par conséquent, le degré d'isolation) de chaque couche en fonction de la température extérieure et de l'intensité de votre activité. Résultat ? Grâce à cette combinaison intelligente de vêtements techniques, vous affrontez sans peine tout type de temps.

 

>> Vous voulez en savoir plus ? Cliquez ici pour plus de détails sur le système des trois couches.

Voici quelques conseils qui vous aideront à tirer le meilleur parti du système des trois couches lors de vos déplacements quotidiens à vélo entre votre domicile et votre travail :

  • S'il pleut, enfilez toujours une veste de pluie imperméable et respirante. Lorsque vous roulez, vous commencez rapidement à transpirer et cette humidité doit être évacuée au plus vite si vous ne voulez pas vous retrouver avec des vêtements trempés. Cela vaut également pour votre pantalon de pluie !
  • Une softshell (ou polaire) et des sous-vêtements techniques complètent le système des trois couches et vous tiennent bien chaud lorsque les températures chutent un peu.
  • Une paire de couvre-chaussures, idéalement dotée d'une membrane en Gore-Tex®, s'avère également très pratique pour éviter les chaussettes mouillées.
  • Si la météo est vraiment exécrable, il vaut mieux enfiler une housse imperméable sur votre casque et votre sac à dos.

 

>> ASTUCE : Vous avez froid aux mains quand vous roulez mais n'avez pas envie de sortir déjà vos gros gants ? Bonne nouvelle : vous pouvez aussi appliquer le système des trois couches à vos gants de cyclisme. Si vous portez des gants fins sous des gants imperméables respirants, vos mains refroidiront moins vite et resteront au sec. Vous conserverez en outre une meilleure sensibilité au niveau des doigts.

L'éclairage de vélo le plus puissant : un phare dans la nuit

Dans la pénombre, les cyclistes sont très peu visibles dans le trafic. Il est dès lors préférable de porter des vêtements pourvus de bandes réfléchissantes ou un gilet fluo au-dessus de vos vêtements habituels. Une bande réfléchissante pour la cheville ou le genou est particulièrement bien visible du fait des mouvements de rotation de vos jambes. Vérifiez toujours avant de partir que l'éclairage de votre vélo fonctionne correctement et, par sécurité, emportez un jeu de piles de réserve au cas où vous vous retrouveriez à plat pendant le trajet. Vous roulez souvent sur des routes peu éclairées ? Avec une pile USB rechargeable, votre éclairage de vélo produit une lumière plus puissante.