Des bois pour tous les goûts

Vous êtes en manque d'inspiration pour votre prochaine excursion ? Que diriez-vous d'une sortie dans les bois ? Les bois présentent un visage différent à chaque saison et il y a toujours quelque chose à y faire, quelles que soient vos activités de prédilection. Quoi que vous recherchiez dans les bois, nous avons la destination qu'il vous faut.

1. Pour les tempéraments ludiques

Bosland à Lommel, Hechtel-Eksel, Pelt et Peer

À Bosland, on se promène en famille d'un paysage enchanteur à l'autre, à travers bruyères, marais, dunes continentales et... bois, évidemment ! Apercevez-vous déjà les aires de jeux en bois entre les troncs d'arbres ? En cherchant bien, vous trouverez pas moins de sept zones de jeux forestiers dans cette réserve naturelle de 4.679 hectares. Les grimpeurs qui n'ont pas froid aux yeux se fraieront un chemin jusqu'au sommet du ‘Reus van Bosland’ (Le Géant de Bosland), une tour d'observation de 30 mètres de haut, pour y profiter d'un panorama impressionnant. Vos jambes en flageolent ? Vous pourrez ensuite vous remettre en dévorant le déjeuner que vous aurez apporté aux tables de pique-nique ludiques de Zeno la Cicindèle.

 

Les Merodebossen à Averbode et Tessenderlo

Un domaine de plus de 30 hectares où l'on peut jouer, courir, escalader et faire des culbutes à volonté : le paradis pour les plus petits ! Dans le plus grand espace de jeu de Flandre, les enfants peuvent s'en donner à cœur joie. Ici et là, des jeux sont attachés sur les troncs et les branches d'arbre comme autant de défis supplémentaires, mais le rôle principal est surtout joué par le relief du paysage. Avec l'imagination de vos petits chenapans, il ne faudra pas longtemps avant que les collines et les buttes de sable se transforment en vaisseaux spatiaux, bateaux de pirates ou châteaux du Moyen-Âge. Des heures de plaisir en perspective !    

2. Pour les chiens et leurs maîtres

La forêt de Meerdael dans le Brabant wallon et flamand

À un jet de pierre de Louvain, la Forêt de Meerdael et le Bois d'Heverlee offrent plus de 2.000 hectares de bois magnifiques, véritable terrain de jeu pour les chiens et leurs maîtres. Avec plus de mille chênes d'au moins 2,5 mètres de circonférence, cette forêt naturelle regorge de possibilités pour une grande aventure olfactive ou un arrêt sanitaire. Prévoyez donc une laisse solide, ou mieux encore : emmenez votre fidèle compagnon à quatre pattes dans la zone balisée où il pourra courir en liberté, sur la Weertsedreef à Oud-Heverlee. Il n'y a pas un toutou qui puisse résister à ce paradis canin de pas moins de 6 hectares.

 

De Lilse Bergen à Gierle

De Lilse Bergen est un domaine très populaire chez les propriétaires de chiens, grâce à la petite zone où les chiens peuvent courir en liberté près du ruisseau Warandeplas, et où les compagnons à quatre pattes peuvent se rafraîchir lors des journées chaudes. Mais ce n'est pas tout... Depuis 2017, les chiens peuvent gambader à leur guise dans une parcelle de bois de pas moins de 8 hectares sur la Strandweg, la voie d'accès au domaine De Lilse Bergen. Avec la plus grande zone balisée où les chiens peuvent courir en liberté de la région, Gierle est l'endroit idéal pour se faire de nouveaux amis aussi passionnés que vous par les chiens.    

3. Pour les tourtereaux

Viroinval à Namur

Si vous aimez les bonnes promenades en amoureux, la vallée du Viroin est un must pour s'enfoncer dans les fourrés... euh, les bois. On peut marcher pendant des jours dans les étendues boisées de ce domaine naturel niché au cœur des Ardennes sans rencontrer âme qui vive : l'endroit idéal pour les conversations profondes et les moments intimes. Il y a du romantisme dans l'air ? Alors, offrez-vous ensuite une nuitée dans un authentique B&B dans l'un des huit charmants villages de la vallée. Tenez cependant compte du calendrier des chasses, car Cupidon n'est pas toujours le seul à décocher ses flèches.

 

Le Tillegembos à Bruges

Impossible de rester de marbre face à l'ambiance féérique des Kasteelbossen de la ceinture verte qui borde Bruges. Un simple coup d'œil au château fort médiéval et vous vous croirez revenus au temps des chevaliers et des damoiselles, où la courtoisie et la fidélité éternelle étaient encore monnaie courante. Le Tillegembos est le plus ancien domaine provincial de Flandre occidentale, avec 131 hectares et de nombreux sentiers de randonnée qui feront le plaisir des visiteurs. L'endroit idéal si, en plus de votre prince(sse), vous êtes également passionné(e) par la faune et la flore.

4. Pour les sportifs

Le Pays de Houffalize dans la province du Luxembourg

Houffalize, petite ville au bord de l'Ourthe, est réputée être La Mecque du VTTiste en Belgique. Parallèlement aux différentes compétitions de niveau mondial qui y sont organisées chaque année, il est également possible d'explorer soi-même les meilleurs itinéraires de VTT fléchés à travers les bois de conifères et de feuillus. Seul(e) ou en famille, version downhill ou enduro : vous pourrez vraiment mettre vos mollets à l'épreuve au Pays de Houffalize. Vous n'êtes pas fan de vélo ? Les kayakistes, coureurs de trail, cavaliers, amateurs d'escalade et de sports d'hiver trouvent eux aussi largement leur bonheur dans la province la plus boisée de notre pays.

 

Le Kluisbos dans les Ardennes flamandes

Situé à cheval sur la frontière linguistique entre la Flandre orientale et le Hainaut, le Kluisbos et ses 300 hectares vous offrent des heures de balade en perspective. Il est d'ailleurs bien connu des cyclistes, car il se situe au sommet du Kluisberg (141 m), l'une des célèbres côtes du Tour des Flandres. En plus d'une nature et de paysages superbes, il offre aussi aux cyclistes et VTTistes récréatifs de quoi se défouler. Vous préférez garder les deux pieds au sol ? Les promeneurs et joggeurs y trouveront aussi de nombreux itinéraires balisés.    

5. Pour les campeurs

Le Nellekensbos à Meerbeke

Vous aimeriez camper seul(e) dans les bois, loin de la civilisation et de son confort ? La famille Barbé vous laissera dresser votre tente sur sa zone de bivouac privée dans le Bois de Nellekens, petit bout de nature inviolée entre la vallée de la Dendre et le Pajottenland. Attention : maximum dix personnes et trois tentes, obligation de céder la place après 48 heures à d'autres campeurs, et bon flair chaudement recommandé. Le bivouac est en effet bien caché dans les bois, sans signalisation, et n'est accessible qu'à pied ou à vélo. Expérience unique garantie !

 

La forêt de Meerdaal à Heverlee

Cette forêt n'est pas uniquement recommandée pour les amateurs de chiens : ceux qui souhaitent fuir la civilisation pendant un instant pour profiter des petits plaisirs de la vie y trouveront un endroit idéal. Avec pas moins de deux zones de bivouacDe Steenberg et Het Spoor – vous aurez toujours une option sous la main si l'une des deux zones affiche déjà complet. Elles se trouvent à 4 km l'une de l'autre, afin que vous puissiez dresser votre tente sans traîner pour une expérience de camping sauvage inoubliable. Pratique : la gare de Sint-Joris-Weert se trouve à 4 km de la zone de bivouac De Steenberg.    

6. Pour les amateurs de calme

Zwarteput dans le Limbourg

Entre Bilzen, Lanaken et Zutendaal, vous pouvez vous balader toute la journée à travers bois et clairières, le long des ruisseaux de Campine et des villages agréables, sans être dérangé(e) par le bruit. Comment est-ce possible ? C’est simple : Zwarteput a reçu le label de qualité « Stiltegebied » (zone de calme), décerné par le département flamand Environnement, Nature et Énergie, ce qui signifie que dans ce domaine, les sons de la nature règnent en maître. En suivant le sentier « Pad der Zinnen », vous pourrez profiter du calme pendant 21 kilomètres, en une seule fois ou en trois boucles de randonnée. Un livret d'information pratique vous aidera à dresser votre itinéraire.

 

Les Hautes Fagnes à Liège

Le label de zone de calme n'existe pour l'instant qu'en Flandre, mais cela ne veut pas dire que la Wallonie n'offre pas d'endroits où règnent les bruits de la nature... Au contraire ! Dans les quelque 5 000 hectares de forêts et de fagnes qui constituent probablement l'un des plus beaux endroits de Belgique, le silence peut s'avérer assourdissant. Ici, il est plutôt rare de croiser des gens, des villages ou des voitures. Pas étonnant, quand on sait que la Belgique germanophone compte à peine 80 000 habitants, dont la majorité vit à Eupen et dans ses environs. Saviez-vous d'ailleurs que les Hautes Fagnes sont la plus ancienne réserve naturelle de Wallonie ? Dans le dernier lambeau de nature sauvage de Belgique, vous êtes vraiment loin du monde.    

Après vos premiers pas dans ces magnifiques bois belges, vous voudrez assurément y retourner. Rien de plus normal, mais prenez le soin de choisir des chaussures adaptées !
>> Nous vous aidons à choisir les bonnes chaussures de randonnée.

 

 

Une fois en forêt, vous pourrez peut-être tester votre connaissance de nos oiseaux des bois.

>> Voici une présentation des 7 espèces les plus communes.