basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le tour du monde avec votre GoPro

Une GoPro est un excellent compagnon de route pour vos prouesses sportives ou en voyage. Si cette caméra poids plume réalise de superbes vidéos et photos, elle sera également le témoin privilégié de vos vacances ou de votre tour du monde.

Une bonne préparation…

Si vous partez pour un voyage au long cours, une bonne préparation s’impose. Un programme riche en activités nécessitera sans doute divers accessoires GoPro. Réfléchissez-y bien. Selon votre destination, vous pourrez certes en acheter sur place, mais mieux vaut s’en munir dès le départ.

 

Si vous comptez réaliser un reportage vidéo de votre long voyage, prenez le temps de réfléchir à ce que vous allez filmer et au résultat final recherché, souligne Tom Rumes, réalisateur et caméraman indépendant, aguerri au maniement de la GoPro et à la réalisation de vidéos en ligne. « Demandez-vous si vous voulez utiliser votre caméra en permanence. Généralement, il vaut mieux ne pas filmer toute la journée. Ce n’est de toute façon pas possible lors de longs voyages : non seulement, vous aurez besoin d’une grande capacité de batterie et de cartes mémoire, mais vous aurez beaucoup trop d’images pour pouvoir ensuite les visionner toutes et les monter. » Pour réaliser un film passionnant, par exemple, d’un long circuit en Europe, six minutes suffisent largement. »

Variez le plus possible

Le problème ne se résume pas à des questions pratiques. Les gens sont prêts à visionner un petit film de quelques minutes au maximum. Vous devez donc filmer à l’économie et de manière très ciblée. « L’idéal est de mettre en scène une séquence dense de quelques minutes », explique Tom Rumes. « Si possible, élaborez un scénario et osez mettre des situations en scène. » Ce voyage au Maroc propose par exemple une belle histoire très variée

Cherchez le fil rouge

Il importe que vous fassiez preuve de créativité. Concentrez-vous par exemple sur plusieurs moments fortsde votre voyage, filmez le même thème dans différents contextes et lieux, réalisez des clichés d’une perspective identifiable, etc. Les différents moyens de transport que vous utilisez peuvent par exemple constituer le fil rouge de votre film, comme ici.

 

Variez et insufflez une belle dynamique : c’est primordial pour la qualité du résultat final. Ce joli film d’un road-trip de 28 jours aux États-Unis réunit presque tous les ingrédients du succès.

Encore quelques conseils :

  • Prévoyez assez de batteries de réserve si vous ne pouvez pas les recharger tous les jours.
  • Emportez différentes cartes mémoire : n’enregistrez pas trop d’images sur une seule carte, mais changez régulièrement et ne rangez pas les cartes pleines au même endroit que votre caméra.
  • Dans le droit fil du conseil précédent : essayez autant que possible de réaliser un back-up en ligne de vos prises de vues afin de ne pas tout perdre en cas de vol, de perte ou d’accident.
  • Les accessoires dont vous avez besoin dépendent avant tout de votre destination de voyage. Mais ceux-ci vous seront en tout cas indispensables : un monopod, un tripod, un case, une pince pour fixer votre GoPro à différents objets et de préférence aussi un petit écran (présent d’office sur le modèle Hero 4 Silver ou à acheter séparément). Ce bloggeur de voyage professionnel énumère encore d’autres accessoires utiles. Ses vidéos sont très instructives.
  • Si vous en avez le temps et l’occasion, effectuez déjà pendant votre voyage une première sélection des images que vous avez prises durant vos vacances. Elles sont encore toutes fraîches dans votre mémoire, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps à votre retour.
  • Insérer beaucoup de texte au montage ne donne pas un résultat très esthétique, mais indiquer subtilement le lieu de tournage des images est une bonne idée.