Combien coûte un tour du monde ?

Vous rêvez de faire le tour du monde, mais craignez que votre portefeuille ne soit pas à la hauteur de ce projet ambitieux ? Rassurez-vous, un voyage autour du monde n’est pas l’apanage des personnes riches et célèbres. En gérant intelligemment votre budget, vous pouvez réaliser de considérables économies !


Le bonheur n’a pas de prix

Difficile de dire exactement quel budget vous devez prévoir pour financer votre tour du monde. Tout dépend de la distance, de la durée et du confort du voyage que vous souhaitez effectuer. Il va sans dire qu’un périple d’un an coûte beaucoup plus cher qu’un voyage de deux mois, et que les routards qui voyagent d’auberge en auberge dépenseront beaucoup moins d’argent que ceux qui voyagent en première classe vers les destinations de luxe les plus exclusives. Le choix des destinations a également un lourd impact sur votre budget de voyage. Par exemple, vous pouvez séjourner dans un pavillon 5 étoiles sur une île thaïlandaise pour le même montant que vous dépenseriez pour une chambre d’hôtel à New York. La vraie question à se poser est celle-ci : quelle somme êtes-vous prêt(e) à débourser pour vivre votre rêve ? Une fois ce montant établi, vous pourrez commencer à planifier votre tour du monde.

Préparation : de quoi avez-vous besoin avant le départ ?

Vous pensez sans doute spontanément aux billets de bus, aux réservations d’hôtel et aux « moyens de survie » sur place. Mais vous allez aussi devoir faire quelques dépenses avant même de commencer à rêver d’autres horizons. Peut-être avez-vous besoin d’un nouveau sac à dos ou d’un sac de voyage ? Votre veste imperméable est-elle toujours en état de braver les moussons ? Avez-vous déjà souscrit une assurance voyage complète ? Êtes-vous à jour dans vos vaccins ? Et quid de vos documents officiels, tels que passeport, visas éventuels et permis de conduire international ? Toutes ces choses coûtent évidemment de l’argent, alors gardez à l’esprit que vous aurez épuisé une partie de votre budget de voyage… avant même de franchir la frontière.


Frais de voyage par jour, par pays

Vous pouvez ensuite vous informer sur les coûts réels d’un voyage vers et dans un pays donné. Pensez notamment aux éléments suivants :

•    Hébergement (hôtel, auberge de jeunesse, camping, motel, Airbnb, couchsurfing…)

•    Transport (avion, voiture de location, train, bus, autostop…)

•    Nourriture et boissons (restaurant, stands de nourriture, cuisine maison…)

•    Activités (randonnée, culture, sport/action, vie nocturne…)

 

D’une manière générale, vos dépenses quotidiennes seront moins élevées en Asie (du Sud-Est), en Afrique et en Amérique du Sud (20-40 € en moyenne) que si vous voyagez en Europe, en Amérique du Nord, au Japon ou en Océanie (40-80 € en moyenne). Votre budget journalier peut également varier considérablement en fonction du pays et de la période de voyage. En vous basant sur un budget quotidien de 50 euros et une durée de voyage d’un an, vous devrez compter un budget d’environ 20 000 euros par personne, auquel viennent s’ajouter les frais engagés avant le départ. Mais bien sûr, tout dépend de ce que vous faites sur place, de la fréquence de vos déplacements en avion plutôt qu’en bus… Pour vous faire une idée plus précise de la situation, vous pouvez utiliser ce calculateur de budget de voyage.


Conseils pour gérer intelligemment votre budget

Faire un tour du monde est le rêve des personnes curieuses, entreprenantes et ouvertes d’esprit. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, il y a peu de chances que vous optiez pour des vacances en all inclusive, n’est-ce pas ? Vous êtes sans doute aussi prêt(e) à faire des recherches et à apporter les modifications nécessaires à votre plan de voyage pour réduire les coûts. Ces quelques conseils vous permettront de réaliser de considérables économies.

1. Réservez vos vols au bon moment

Vous avez la possibilité de planifier votre voyage longtemps à l’avance ? Dans ce cas, il vaut certainement la peine de réserver vos billets d’avion assez tôt afin de bénéficier des réductions early booking. À l’inverse, il peut aussi être intéressant d’attendre la dernière minute, car lorsqu’un vol n’est pas complet, les dernières places sont vendues à un prix très avantageux.

 

Le meilleur moment pour réserver vos billets d’avion est en fait assez difficile à déterminer. Mais heureusement, il existe toutes sortes d’astuces pratiques. Vous pouvez par exemple vous inscrire sur des sites web tels que Google Flights, Skyscanner ou Kayak afin d’être informé(e) des modifications de prix pour les billets souhaités. Vous pouvez ainsi suivre de près l’évolution des prix et réserver au moment le plus avantageux – ou lorsqu’une offre promotionnelle s’applique.

Conseil

Visitez les sites Internet de réservation de billets de manière « anonyme ». Pour ce faire, ouvrez une nouvelle fenêtre de navigation privée dans votre navigateur (dans Chrome : ctrl + shift + n). Une fois qu’un tel site comprend que vous êtes intéressé(e) par un vol donné, il augmentera légèrement le prix à chaque fois que vous vous connecterez.


2. Choisissez bien votre hébergement

Le choix de l’hébergement dépend de votre façon de voyager : vous voulez partir en sac à dos et changer constamment de lieu ? Ou vous préférez rester à un endroit pendant une plus longue période pour vous imprégner pleinement de la couleur locale ? Sachez que vous pouvez parfois obtenir des réductions intéressantes si vous louez une maison de vacances ou un Airbnb pour un mois ou plus. Qui dit roadtrip à travers les États-Unis dit bien évidemment motels. Avec un peu de persévérance, vous pouvez dénicher un hébergement très abordable et aussi confortable qu’une chambre d’hôtel standard.

Conseil

Réservez quelques nuits à l’avance via Booking.com et profitez à bon escient de leur option d’annulation gratuite dans les 48 heures. Ainsi, vous pouvez toujours annuler votre réservation à la dernière minute si vous trouvez une offre promotionnelle plus intéressante ailleurs, tout en étant sûr(e) d’avoir un point de chute quoi qu’il arrive. Si vous réservez fréquemment sur Booking.com, le programme de fidélité « Genius » peut s’avérer intéressant. Vous commencez avec une réduction de 10 % sur la plupart des réservations, qui peut ensuite passer à 20 %, et vous bénéficiez d’un petit-déjeuner gratuit ou d’un surclassement dans certains hébergements. Pas mal !


Ces dernières années, l’offre d’hébergement communautaire a véritablement explosé. Vous avez peut-être déjà entendu parler de couchsurfing. Cette plateforme vous permet d’entrer en contact avec un habitant et de passer la nuit gratuitement chez lui. Autrefois, vous dormiez littéralement sur le canapé, mais aujourd’hui, vous pouvez trouver un large éventail d’options d’hébergement sur ce site, d’une chambre où dérouler votre matelas de couchage jusqu’à une chambre d’hôtes superluxueuse avec lit queen size. Vous pouvez également y lire les avis sur les hôtes (une précaution indispensable pour éviter les hôtes mal ou non notés). Par mesure de sécurité, prévoyez une première rencontre en journée, dans un endroit neutre comme un café ou un parc. Il existe aujourd’hui de nombreux sites Internet similaires, tels que Warm Showers (destiné aux bikepackers qui ont besoin d’une douche à la fin d’une journée de route) ou Staydu (qui propose des nuitées gratuites en échange d’un service comme le babysitting ou la cuisine). Qui sait, ce sera peut-être le point de départ d’amitiés durables !

3. Payez avec la carte et la devise les plus avantageuses

La plupart des gens utilisent leur carte de débit pour payer ou retirer de l’argent. Vous pouvez également utiliser votre carte bancaire normale à l’étranger, tout comme votre carte de crédit. Il se peut que votre banque ait activé la restriction géographique (géoblocage) sur votre carte de débit et de crédit pour les paiements en dehors de l’Europe. Pensez donc à faire débloquer vos cartes bancaires au préalable, sinon elles ne fonctionneront pas à l’étranger. La plupart des banques vous permettent d’effectuer cette opération très facilement via leur application mobile. Vérifiez aussi toujours votre plafond maximal : il peut s’avérer utile de l’augmenter temporairement si le montant de la location d’un véhicule est déjà réservé sur votre carte, par exemple.

 

Mais qu’est-ce qui est le plus intéressant, payer avec sa carte de débit ou sa carte de crédit ? Ou est-il préférable de retirer de l’argent liquide afin de payer en devise locale ?

 

•    PAIEMENTS

Dans la zone euro, le paiement avec votre carte de débit et de crédit est toujours gratuit.

En dehors de la zone euro, l’utilisation de la carte de débit donne lieu à des frais supplémentaires et il est donc souvent plus économique de payer avec une carte de crédit.

•    RETRAIT D’ARGENT

Dans la zone euro, retirer de l’argent avec votre carte de débit est toujours plus avantageux qu’avec votre carte de crédit.

En dehors de la zone euro, il est parfois plus intéressant d’utiliser sa carte de crédit pour retirer de grosses sommes.

 

Pour plus d’informations sur les frais appliqués dans les différents pays que vous allez visiter, demandez à consulter la liste de frais de votre banque.

Conseil

Si vous voyagez dans des pays dont la monnaie n’est pas l’euro, vous devez tenir compte du taux de change. Si vous avez le choix de payer en euro ou en devise locale avec votre carte, choisissez toujours la seconde option. Cela vous évitera de payer des commissions élevées pour la conversion du taux de change. Dans la plupart des pays, les habitants acceptent aussi volontiers les dollars américains. Munissez-vous de petites coupures de 1 ou 5 dollars : dans les pays pauvres, les habitants ne pourront de toute façon pas vous rendre le change sur des billets de 50 ou 100 dollars.


Conseils pour rentabiliser encore plus votre budget

Vous avez fait vos calculs et vous craignez de devoir vous serrer la ceinture pendant votre tour du monde ? Voici encore quelques astuces pour tirer pleinement parti de votre budget.

1. Limitez-vous à un seul continent

Si vous souhaitez vous rendre d’Amérique centrale au Japon ou d’Afrique du Sud en Australie, un vol transcontinental est la solution la plus logique et la plus efficace. Cependant, les vols entre différentes régions du monde sont souvent extrêmement coûteux, et ces longs vols crèvent lourdement votre budget de voyage. Choisissez donc plutôt un seul continent où voyager, ou plusieurs continents reliés par voie terrestre. Vous avez peur que cela restreigne trop votre liberté ? Vous seriez surpris(e) du nombre de pays que vous pouvez visiter de cette façon !

2. Gagnez de l’argent tout en voyageant

Vous n’avez pu vous constituer qu’un petit bas de laine avant de dire adieu pour un an à votre maison, à votre famille et à vos amis, à votre emploi… ? La solution : renflouer votre budget en transformant votre tour du monde en « vacances-travail ». Les jeunes peuvent jusqu’à 35 ans obtenir un visa vacances-travail pour gagner un peu d’argent sur place, ce qui est le moyen idéal de mieux connaître le pays, sa culture et sa langue. De plus, une telle expérience professionnelle internationale sera du plus bel effet sur un CV. Foncez !

3. Utilisez les transports en commun

Non seulement les voyages en avion sont souvent coûteux, mais la vue à travers le hublot ne vous donne pas vraiment la possibilité d’admirer les pays que vous survolez. Un voyage en train ou en bus longue distance coûte généralement moins cher qu’un vol intérieur et vous pouvez voir les paysages défiler depuis le confort de votre siège (confort relatif selon la classe que vous avez réservée, le nombre de personnes avec lesquelles vous partagez le wagon et la présence ou non de climatisation). Cerise sur le gâteau : la population locale emprunte elle aussi les transports en commun. C’est donc pour vous l’occasion d’engager une conversation spontanée avec un habitant, qui pourra peut-être vous refiler de bonnes adresses ou même vous proposer de vous héberger gratuitement.

4. Optez pour un hébergement partagé

Cette formule est réservée aux plus audacieux(ses) ou à ceux et celles qui veulent créer des souvenirs inoubliables et forger de nouvelles amitiés pendant leur voyage autour du monde. Plutôt que de payer un gros supplément pour une chambre d’hôtel simple, pourquoi ne pas passer la nuit dans le dortoir d’une auberge de jeunesse ? Cette grande chambre partagée est souvent équipée de lits superposés, occupés par d’autres voyageurs. En général, vous partagez également la salle de bains, la cuisine et le coin salon, ce qui vous permet de discuter tranquillement avec les autres pensionnaires le matin ou le soir. Et le meilleur de tout, c’est que vous pouvez souvent réserver une nuit pour un prix riquiqui.

5. Mangez comme les locaux

Si vous voulez manger copieusement pour pas cher pendant votre tour du monde, misez sur la street food. À un stand, vous pouvez également vous assurer que la nourriture est préparée de manière hygiénique et goûter des plats authentiques et locaux. Un bon conseil : allez toujours là où la file d’attente des habitants est la plus longue. Ils savent en effet mieux que quiconque où l’on peut déguster les meilleurs plats ! Dans la rue, vous payez souvent un prix plus bas que lorsque vous mangez la même spécialité dans un restaurant, à une table et avec des couverts. Autre option : rendez-vous au marché local, achetez quelques ingrédients et préparez-vous à manger dans la cuisine de votre auberge ou sur votre réchaud à gaz au camping.

6. Compensez les excès

Vous n’êtes pas non plus obligé(e) de faire attention à votre budget pendant tout votre voyage. Certaines activités — une nuit dans un site de glamping de luxe, un dîner dans un restaurant chic ou la descente d’une tyrolienne dans la jungle — figurent en tête de votre bucket list ? Faites-vous plaisir ! Pour équilibrer votre budget journalier moyen, vous pouvez toujours compenser ces petits extras en choisissant un hébergement un peu plus sobre pendant quelques jours, en cuisinant vous-même ou en faisant une promenade gratuite dans la nature. N’oubliez pas qu’il s’agit probablement de l’expérience unique d’une vie… Ce serait dommage de rentrer chez vous avec le sentiment de ne pas avoir profité à fond de votre tour du monde !


Tour du monde en famille… combien ça coûte ?

Voyager autour du monde est souvent le rêve de jeunes libres de toute attache, qu’il s’agisse d’une maison, d’un prêt immobilier ou bien d’enfants. Mais que cela ne vous empêche pas de partir à l’aventure en famille ! Évidemment, il vous faudra réunir plus d’économies pour découvrir le monde en compagnie de votre famille. Mais cela ne signifie pas qu’il faille multiplier tous les prix par le nombre de voyageurs. Vos enfants sont encore petits ? Bien souvent, vous ne devrez pas payer le plein tarif pour une nuitée ou un billet d’avion. De plus, les enfants de moins de 12 ans bénéficient généralement aussi d’une belle réduction sur les activités. Si vous n’avez pas envie de vivre comme un ermite pendant votre voyage, privilégiez une destination moins chère, comme l’Asie du Sud-Est.

Les indispensables des tourdumondistes

Encore plus d’inspiration

Vous avez déterminé le budget que vous pouvez dépenser et ce que vous voulez en faire ? Il est grand temps de commencer à planifier votre tour du monde plus ou moins en détail !


Sacs à dos, valises à roulettes… tout le monde n’est pas fan. Place au sac de voyage ! Un sac flexible et compact décliné en divers formats : de l’escapade de week-end au long voyage en avion. Les modèles imperméables augmentent encore votre confort.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.