10 conseils contre la pluie

Vous pratiquez la randonnée dans la jungle, là où le taux d’humidité atteint des sommets ? Vous devez passer des rivières à gué pour rejoindre votre campement ? Peut-être prévoyez-vous simplement une semaine d’averses ininterrompues dans les Highlands écossais ? Quelle que soit la raison : une randonnée sous la pluie ne doit pas nécessairement être synonyme de galère. Pour autant que vous sachiez comment vous armer contre l’humidité.

Rain Advancing

1. Portez des matières synthétiques et des vêtements polaires

Plus les conditions sont humides, plus vous aurez besoin de matières synthétiques et de vêtements polaires comme couche isolante. Et ceci pour une raison aussi simple qu'évidente : une polaire vous apporte chaleur et protection, même par temps humide. Cela vaut également pour les t-shirts et shorts synthétiques.

 

>> Vous ne connaissez pas encore les spécificités de la polaire ? Voici comment ça marche !

2. Veste imperméable + trous d’aération = combinaison gagnante

La pluie incessante, lors de très longues randonnées, aura raison même des meilleures vestes imperméables. Des trous d’aération bien placés vous procureront cependant tout le confort recherché, même si des pluies diluviennes s’abattent sur vous en cours de route.

 

>> À la recherche d'une veste imperméable avec laquelle vous en aurez pour votre argent ? Notre expert vous présente ses vestes imperméables préférées !

3. Utilisez les couches adéquates

Porter une veste imperméable équipée de trous d’aération est une chose, mais vous devez également savoir ce qu'il convient de porter en dessous. Un t-shirt technique à manches longues convient parfaitement, car il empêche tout contact entre votre veste imperméable et la peau. C’est le seul moyen d’éviter la sensation de moiteur que donne une veste imperméable mouillée à l’extérieur et qui colle à la peau.

 

>> Découvrez ici tous nos t-shirts à manches longues

4. Gardez vos bagages au sec

En plus d’emballer vos bagages délicats dans des sacs étanches (un geste qui semble aller de soi), veillez aussi à bien protéger votre sac à dos. Si les sacs à dos étanches représentent de loin la meilleure option, une housse de pluie indépendante peut également s’avérer une solution intéressante. N’oubliez jamais qu'un sac à dos mouillé pèse toujours plus !

 

>> Votre sac à dos ne dispose pas d'une housse de pluie ? Pas de problème, il suffit d'acheter une housse de pluie indépendante !

5. Protégez vos cartes

Les cartes topographiques sont généralement plastifiées et résistent donc à l’eau. Si ce n’est pas le cas, pensez à ranger votre/vos carte(s) dans un dry bag étanche.

 

>> Saviez-vous que les sacs étanches se déclinent dans une large gamme de formats et de modèles ? Très pratique pour protéger une carte topographique, mais aussi votre téléphone ou votre permis de conduire !

6. Gardez votre sac à dos fermé

Lorsque vous ouvrez votre sac à dos, quelques gouttes de pluie parviennent toujours à s’y infiltrer. Rien de bien grave en soi, si ce n’est que vous devrez probablement supporter cette humidité tout au long de la randonnée. Veillez par conséquent à ouvrir le moins possible votre sac à dos et à garder vos barres énergétiques, votre gourde et tout ce qui doit rester facilement accessible dans des poches latérales et des espaces de rangement séparés.

 

>> À la recherche de vêtements légers et peu encombrants ? Un conseil : optez pour la collection Pack and Go de Jack Wolfskin !

7. Protégez vos pieds

Pour de courtes randonnées par temps humide ou dans la boue, optez de préférence pour des chaussures de randonnée étanches combinées à des guêtres étanches, des sortes de surchaussures qui protègent de la pluie et des saletés. Vous protégez ainsi la partie située entre le pantalon et les chaussures. Histoire d’éviter toute infiltration d’eau indésirable.

 

>> Les guêtres se déclinent en de nombreux modèles. Découvrez-les ici !

8. Laissez vos chaussures respirer

Pour de longues randonnées, nous vous conseillons de privilégier à nouveau les chaussures de trail respirantes. La raison est simple : il est impossible de garder l’humidité à l’extérieur lors d’une randonnée de plusieurs jours. Tôt au tard, la pluie et la transpiration imprégneront vos chaussures et vos guêtres. Dès lors, autant reconnaître d’emblée votre défaite et passer à l'option la plus confortable : des chaussures de trail respirantes. Autre avantage : vous risquez beaucoup moins d’avoir des ampoules avec ces chaussures qu’avec des bottes ou des chaussures de randonnée étanches. Attention : certains terrains nécessitent de bonnes chaussures de randonnée bien solides !

 

>> Envie de tester vos chaussures de trail et votre condition physique ? Essayez le trail en pleine nature !

9. Sortez vos affaires mouillées de la tente

Laissez pantalons, chaussettes ou tout autre matériel humide à l’extérieur de la tente. Négligez ce conseil et votre tente deviendra rapidement aussi humide que vos affaires... Lorsque vous achetez une tente 4 saisons , veillez donc à ce qu’elle puisse être suffisamment ventilée et comporte des espaces supplémentaires.

 

>> Comment faire sécher ses vêtements et son équipement sans soleil ? Suivez nos conseils !

10. Faites particulièrement attention aux ampoules

Des chaussettes mouillées augmentent considérablement le risque d’ampoules. Le seul moyen d’éviter la formation d’ampoules est de porter de bonnes chaussettes de marche et d’utiliser une crème pour les pieds afin de garder la peau bien hydratée. Par précaution, gardez toujours aussi un paquet de sparadraps et une paire de chaussettes sèches en réserve.

À la recherche d'autres précieux alliés pour lutter contre la pluie ? Suivez nos conseils et astuces pour rester bien au sec !