L’Oberland bernois : du sauna au slalom géant

Lenk im Simmental et Interlaken sont les meilleures destinations de l'Oberland bernois pour profiter des plaisirs de la montagne à l’état pur. Skier en admirant le lac bleu dans la vallée, goûter aux meilleurs fromages de montagne, se baigner à l’extérieur alors que la neige tombe. Le journaliste Gert Corremas partage ici ses meilleures recommandations ici.

1. Beau Monde & aventuriers

Interlaken est un mélange insolite d’hôtels, d’auberges, de boutiques d’horlogerie et d’agences de voyages spécialisées dans les excursions en plein air. La ville est située entre deux lacs, le lac de Brienz et le lac de Thoune. Dans le parc, le long de la rue principale, des parapentistes atterrissent, tandis que des touristes asiatiques admirent les marques de luxe suisses dans les vitrines des magasins. Bizarre ? Bien au contraire !

2. En luge, la nuit

La neige réfléchit la moindre lumière. Même quand la lune est cachée derrière les nuages, je vois suffisamment clair sur le sentier forestier pour éviter les autres luges. Avec Outdoor Interlaken, je fais du night sledding, une activité qui plaît surtout aux jeunes Américains en voyage en Europe. Nous sommes montés en télécabine avec nos luges en plastique, et pendant une heure, nous faisons la course à flanc de montagne. C’est plus pour le plaisir que pour l’adrénaline, pour voir les pistes enneigées baigner dans la lueur bleue de la nuit et les lumières des stations de ski scintiller dans les montagnes. Après ce régal pour les yeux, c'est l'heure de déguster une fondue au fromage dans une taverne rustique.

 

3. En quad jusqu’à la fromagerie

Spontanément, j’associe les quads aux frimeurs qui roulent sur les sentiers forestiers. La philosophie de Daniel, de Quad Interlaken, est beaucoup plus sympathique. Il utilise les quads pour vous faire découvrir les montagnes. En été, on peut aller jusqu’à une ferme isolée qui produit du fromage, et pique-niquer dans les alpages. En hiver, l'alpage devient un carrefour de pistes de ski de fond, et le dîner est servi dans un restaurant de montagne à Lombach Alp. Le parcours emprunte de petites routes de montagne, à travers les villages et paysages. Le quad se conduit comme une moto à quatre roues. Pour prendre les virages en douceur, je me penche sur le côté. Les pneus adhèrent bien sur les plaques de glace. Le paysage de l’Oberland bernois est couvert de neige fraîche immaculée.

4. Skier à la suisse

Les Suisses montent dans le train avec leurs skis et leur snowboard, même à Zurich ou à Berne. Nous empruntons la magnifique ligne de chemin de fer le long du Brienzersee et nous prenons ensuite un bus pour Axalp. Dans la petite station familiale, située entre 1 500 et 2 000 mètres d’altitude, trois remontées mécaniques suffisent pour offrir un large éventail d’expériences, depuis les pistes de freeride sécurisées contre les avalanches jusqu’aux plaisirs de la neige pour les enfants, à Axi-Land. « Les enfants des mouvements de jeunesse apprennent à skier ici », explique Lukas, le moniteur de ski. « Et en été, ils pratiquent les sports nautiques sur le lac. » Depuis la piste, vous pouvez apercevoir le lac de Brienz dans la vallée. À la mi-mars, la saison de ski à Axalp touche à sa fin. La piste noire n'est plus accessible, mais la neige reste bien présente sur les autres pistes. Conseil pour manger : la terrasse du Restaurant Hilten. Rösti, œufs sur le plat et saucisse, une bière et un magnifique panorama... Que demander de plus ?

5. Du fromage de montagne dans un bunker

Lenk se situe à 1 068 mètres d'altitude, dans le Simmental. Le train grimpe rapidement à travers la vallée. Les prairies défilent, l’herbe est courte comme de la mousse. Autrefois, des diligences passaient ici, le long des marais aujourd’hui asséchés. « Nous échangions notre fromage contre du vin du Valais », explique Walter Treuthardt. Il dirige la ferme laitière que les agriculteurs locaux ont créée ensemble. Dès que la neige fond, les vaches troquent leur étable pour les flancs de la montagne. En été, les vaches se dirigent vers les alpages. « Les troupeaux paissent à trois endroits », dit Walter. Quand on parle du Simmental, on pense aux délicieux steaks. Mais nous avons aussi une longue tradition fromagère. Les fromages sont affinés dans un vieux bunker radio et vendus dans le magasin du village. Walter fabrique des fromages à pâte dure traditionnels, mais expérimente également les fromages aux herbes et les bleus. Il utilise exclusivement des enzymes végétales. Les végétariens peuvent donc aussi profiter de ce délicieux fromage.

6. Un sauna avec une vue spectaculaire

À mon arrivée, le foehn, un vent local, souffle comme un sèche-cheveux en mode turbo. Il rugit à une vitesse de 120 km/h le long des sommets et des pistes de ski. À Lenk, la température a augmenté de 10 degrés. Toutes les remontées sont fermées, j’active donc le plan B, le B pour baignade. Wallbach Bad Lenk applique les règles d’hygiène des centres de wellness allemands. En bas, dans les piscines intérieures et extérieures, le port du maillot est obligatoire (logique) et, en haut, dans le sauna finlandais et le hammam, il est interdit (logique aussi). Après votre séance de sauna, vous pouvez vous détendre dans le lounge qui offre une vue imprenable sur les montagnes.

 

7. Le slalom géant le plus pentu

À Lenk, vous bénéficiez à la fois de l’ambiance du village et des 200 km de pistes magnifiquement entretenues du domaine skiable d'Adelboden-Lenk. Les freeriders peuvent s'en donner à cœur joie sur les nombreuses pentes sécurisées qui bordent les pistes de ski. Les skieurs ont donc l'embarras du choix, quel que soit leur niveau. Adelboden organise le slalom géant le plus pentu de la saison de ski. La légendaire piste de coupe du monde plonge presque à la verticale, c’est en tout cas l’impression que j’ai en sortant de l’abri au départ. Pour les compétitions, la piste est préparée et damée. Je descends lentement et de manière contrôlée, la neige offrant un bon compromis entre adhérence et glisse. Je n’ai pas besoin d’être un champion pour avoir l'impression d'en être un, une fois arrivé en bas. À vous le tour ?

Envie de découvrir l'Oberland bernois de vos propres yeux ? Surfez sur le site officiel de la région. Vous trouverez de plus amples informations sur la Suisse ici. Autre région magnifique de la Suisse : le Valais, à propos duquel vous trouverez plus d'informations ici

Texte : Gert Corremans / Photos : Mike Steegmans

Que vous soyez débutant ou freerider expérimenté, dans les stations de ski de haute altitude du Valais suisse, vous allez vous éclater. Ne manquez pas ces moments forts

 

Rien de plus ennuyeux que de constater, une fois arrivé aux sports d’hiver, que vous avez oublié d’emporter votre nouvelle paire de gants. La solution ? Cette check-list pour les pistes de ski !