basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Trois raisons d’opter pour les trois couches

Un de vos cauchemars d’enfant : dès les premiers froids, vous deviez enfiler un manteau qui vous semblait peser une tonne « pour ne pas avoir froid » en allant à l’école. Heureusement, aujourd’hui, vous avez remplacé pour vous et vos enfants le poids des vêtements épais par le système bien plus léger des trois couches, non ? Indispensable pour les adeptes d’activités de plein air, mais aussi pour les explorateurs de plaines de jeux !

1. La couche de base

La première couche évacue la transpiration, car une peau trempée de sueur se refroidit à vitesse grand V. Utilisez à cet effet un maillot de corps ou un t-shirt en fibres synthétiques, mais bannissez le coton : il absorbe l’humidité et sèche lentement.

2. La couche d’isolation

En guise de deuxième couche, choisissez par exemple un pull en polaire. Il permet d’emprisonner beaucoup d’air autour de votre corps, ce dernier étant un excellent isolant. Cette couche transfère également l’humidité vers la couche externe.

3. La couche de protection

La troisième couche protège du vent et de la pluie. Un manteau sportif s’impose donc ici. (De préférence une version résistante, afin de survivre aux aléas des cours de récréation !) Veillez à privilégier un matériau respirant, sous peine de transpirer abondamment et donc d’en être pour vos frais.L’astuce en plus : votre aventurier des plaines porte un simple tee-shirt, tandis que les adultes autour sont frigorifiés ? Pas de panique ! Il en faut plus que ça pour qu’un enfant qui joue ait froid.