basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Naviguer sans carte ni boussole

Bien avant l’apparition des cartes topographiques et du GPS, les explorateurs se servaient de la nature pour trouver leur chemin. Cela ne les a pas empêchés de découvrir l’Amérique et les îles Malouines.

Le soleil levant

Le soleil est le plus vieil outil naturel dont on se sert pour trouver sa route. En effet, littéralement, « orient » signifie « direction du soleil levant ». Si le soleil se lève toujours à l’est et se couche à l’ouest, il ne le fait pas précisément au même endroit toute l’année : au cœur de l’été, il se lève au nord-est, tandis qu’en hiver, il se lève au sud-est.

Un couteau sur l’ongle

Si le temps est couvert, attendez midi : le soleil sera alors au sud. Mettez la pointe d’un couteau sur votre ongle, puis faites-le légèrement pivoter et observez l’ombre du couteau. Bingo ! Vous voyez apparaître le soleil (et donc aussi le sud), tandis que le nord se situe du côté opposé.

La méthode de l’étoile polaire

Mount Teide by night

L’étoile polaire est le seul corps céleste à occuper une place fixe dans le ciel… du moins jusqu’en 3000 où l’actuelle sera remplacée par Gamma Cephei. Elle indique toujours le nord. Cherchez les deux étoiles qui forment les côtés de la Grande Ourse (casserole). Tracez une ligne imaginaire entre ces deux étoiles et reportez cette distance environ cinq fois. Vous avez trouvé l’étoile polaire !

Un tapis vert

lichen

La mousse n’apprécie pas le soleil et se développe surtout aux endroits exposés au nord. Si vous cherchez votre chemin dans un bois, observez toujours quel côté des arbres est recouvert de mousse.

Marais

L’été, les marais peuvent aussi vous aider à vous orienter. Ils sont plus nombreux au nord qu’au sud car ils s’assèchent plus vite. Vous en apercevrez surtout en milieu de journée, quand le soleil est au zénith. Mais vous pouvez alors bien entendu aussi utiliser l’astre du jour pour trouver votre route !