basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Voici comment choisir vos vêtements pour enfourcher votre vélo de course

Il y a quelque chose de fort entre nous et le vélo de course. Pour beaucoup, le moindre petit rayon de soleil est prétexte à enfourcher sa bécane, de préférence dans une tenue adaptée correspondant à la spécificité d’un vélo de course. Grâce à ces quelques conseils, vous choisirez la tenue idéale pour vos sorties, quelle que soit la météo.

Les vêtements

Un vélo de course est conçu pour la vitesse. La dernière chose dont vous avez besoin, c’est d’un vêtement battant au vent qui vous ralentit. Gardez dès lors toujours à l’esprit l’aérodynamique lorsque vous choisissez vos vêtements de cyclisme et optez pour un matériau léger, tout comme pour votre vélo.

  • Portez une couche de base près du corps. Ce « maillot de corps » (de préférence synthétique) évite que vous vous refroidissiez trop par temps froid, mais il évacue la sueur efficacement et sèche rapidement. Mais si ce sous-vêtement n’est pas tendu sur votre peau, il perd son pouvoir isolant et de régulation de l’humidité. En fonction des températures, vous pouvez choisir entre une version plus fine et une version plus épaisse.
  • Dès que les températures baissent, des manchettes associées à votre maillot de course peuvent se révéler une solution pratique. Si le soleil pointe le bout de son nez, vous pouvez facilement les retirer. Vous pouvez faire de même pour vos jambes avec des jambières.
  • Un bib (un pantalon cycliste avec bretelles) reste mieux en place. Vérifiez également que la peau de chamois est de bonne qualité, étant donné que vous restez de longues périodes dans la même position. Vos fesses vous en seront reconnaissantes !
  • Par temps froid, vous pouvez opter pour un pantalon long en molleton ou coupe-vent. En cas de déluge, vous pouvez porter un pantalon de cyclisme en Gore-Tex.
  • Une veste de pluie légère et respirante se range facilement.

La sécurité avant tout

Pour rouler en toute sécurité, le casque est indispensable. Lorsque vous choisissez votre casque, soyez attentif aux points suivants :

  • Si vous roulez en vélo de course, la meilleure option est un casque léger et bien ventilé. Un modèle avec de nombreuses fioritures présente une plus grande résistance au vent.
  • Vous êtes tombé avec votre casque ? Remplacez-le par un casque neuf, car il n’est plus suffisamment sûr pour vous protéger lors d'un prochain impact.
  • Votre casque doit être conforme à la norme européenne EN 1078.
  • En hiver, vous pouvez toujours porter un bonnet spécial ou un Buff sous votre casque pour un peu plus de chaleur.

Pensez à tous vos membres

Vos mains et vos pieds jouent également un rôle important lorsque vous roulez.

  • Optez pour des chaussures de course dont le modèle est aérodynamique. Ces chaussures de course doivent être bien fermées, pour vous permettre de pousser et tirer correctement au niveau de la pédale sans que la chaussure pose problème.
  • Si vos chaussures ne sont pas imperméables, vous pouvez enfiler des surchaussures en cas de fortes pluies.
  • Lorsque le mercure descend, une solution simple et fonctionnelle consiste à enfiler une paire de chaussettes chaudes qui sèchent rapidement, fabriquées à partir d'un mélange de laine de mérinos et de matière synthétique.
  • Quant à vos mains, vous pouvez les protéger à l’aide de gants fourrés et coupe-vent.