Mettez vos pneus sous pression

Gonfler les pneus de son vélo de la même façon, qu’il s’agisse d’un vélo de course, d’un VTT ou d’un vélo de ville n’est pas vraiment la solution idéale. En effet, la bonne pression dépend du type de vélo, de la surface sur laquelle vous allez rouler et de votre poids. C’est ainsi que ça fonctionne !

Pourquoi une pression correcte des pneus est-elle importante ?

Avec la pression correcte :

  • La résistance des pneus est faible, parce que votre pneu est moins en contact avec le sol. Vous devez donc pédaler moins intensivement.
  • Vos pneus s’usent moins rapidement et vous diminuez le risque de crevaison.
  • Vous augmentez votre stabilité dans les virages.
  • Vous disposez d’une meilleure tenue de route.
  • Vous bénéficiez d’une meilleure adhérence au sol.

À chaque pneu sa pression

Vélo Surface Pressions des pneus
Vélo de course Sur route 7 - 9 bars
  Sur piste 10 - 13 bars
VTT Sur route 2,5 - 3,5 bars
  Dans les bois ou les dunes
2 - 2,5 bars
Vélo de ville
En ville ou dans les bois
3 - 3,5 bars
Vélo pliant
En ville
4,5 bars

 

Tenez bien compte de ces conseils

  • Contrôlez la pression de vos pneus avant chaque utilisation.
  • Ne dépassez jamais la valeur limite indiquée tant pour la pression minimale que maximale (indiquée sur le pneu).
  • Gonflez votre pneu avant un peu moins fort que le pneu arrière. Il y repose moins de poids.
  • Tenez compte de votre poids et de vos bagages. Le tableau ci-dessus est valable pour les cyclistes dont la balance affiche 75 kg. Augmentez la pression deLa juste pression des pneus dépend également de la largeur des pneus et du diamètre des roues. Gonflez davantage les pneus d’un vélo couché ou pliant.
  • Diminuez la pression des pneus pour une meilleure adhérence sur des sols meubles, très durs ou inégaux, par ex. pour faire du VTT ou lorsque vous souhaitez accroître l’amortissement de votre pneu.