Les meilleures tenues pour pratiquer le V.T.T. : l'équipement incontournable !

Slalomer dans les bois entre les flaques de boue ou à travers champs, cheveux au vent. Ce n’est pas un obstacle de plus ou de moins qui va arrêter un véritable vététiste. Et pourquoi ? Parce qu’avec une tenue adéquate, vous pourrez profiter en toute saison de ce que notre petit pays a à offrir aux passionnés de V.T.T. Et voilà comment choisir cet équipement.

Tenues de V.T.T. pour tout type de temps : pensez couches techniques.

Un passionné de V.T.T. ne se laisse pas décourager par les caprices de la météo, mais les plus malins d’entre eux tiennent tout de même compte du temps qu’il fait. Car avec la bonne tenue, il est possible de pratiquer le vélo par tous les temps, qu’il fasse chaud ou froid, sec ou pluvieux. 

Avec ces tenues dans votre garde-robe, vous êtes paré pour passer à l’action 365 jours par an :

  • La couche de base a une action isolante et régulatrice de l'humidité : ce justaucorps vous évite de trop vous refroidir par temps plus froid, évacue la transpiration de manière efficace et sèche rapidement. En outre, il prévient les mauvaises odeurs.  Suivant la météo, vous pouvez choisir entre un modèle plus fin et un modèle plus épais. Certaines marques fabriquent également des couches de base très techniques spécialement conçues pour les activités sportives, avec des extras adaptés aux zones climatiques.
  • La plupart des disciplines de V.T.T. vous permettent de porter un maillot de cyclisme un peu plus ample. De toute façon, dans le domaine du V.T.T., l’aérodynamique joue un rôle moins important que dans le cyclisme sur route, et pour certaines disciplines de V.T.T., des vêtements plus amples peuvent même s’avérer plus pratiques – par exemple, pour vous permettre de porter du matériel de protection en dessous.
  • Par temps très frais, nous vous conseillons d'ajouter à votre maillot de cyclisme une couche isolante supplémentaire telle qu’une polaire assortie – éventuellement équipée d'un coupe-vent. Des marques telles que Gore Bike Wear proposent des modèles à la coupe spécialement adaptée à la pratique sportive en position assise ou à un style de cyclisme actif. Là aussi, vous avez le choix entre différentes épaisseurs.
  • Un pantalon de vélo vous permettra de supporter plus longtemps la position assise sur la selle. Optez pour un pantalon bien adapté avec rembourrage fessier intégré.  Il existe une multitude de possibilités : du pantalon de cyclisme (long ou court) classique ou bib (pantalon de cyclisme à bretelles) au short plus ample à peine reconnaissable à distance comme un vêtement de cyclisme.
  • Par temps pluvieux, un léger imperméable est indispensable. Si votre budget vous le permet, il est préférable d’opter pour une véritable veste de cyclisme équipée d’une membrane. Ces imperméables sont non seulement respirants, coupe-vent et étanches, mais aussi parfaitement adaptés à la position penchée sur le guidon (par exemple, grâce à une coupe adaptée et plus longue dans le dos). En outre, vous pouvez les ranger de manière compacte lorsque vous n’en avez plus besoin.

Un casque adapté aux vététistes    

Il existe deux sortes de vététistes : ceux qui sont déjà tombés, et ceux qui n'ont pas encore eu cette malchance. Bien que la majorité des glissades et des chutes sur des routes non goudronnées soient relativement sans conséquences, il est quand même conseillé de prendre des précautions afin d'éviter les blessures physiques – surtout à la tête. 

 

Il est donc indispensable pour un vététiste de s'équiper d'un casque de vélo. Cependant, il ne sera vraiment utile que s’il est parfaitement adapté. Mieux vaut donc l’essayer avant de l’acheter.   

  • Les vététistes ont intérêt à opter pour un casque léger et bien ventilé, qui laisse suffisamment s’échapper la chaleur, également en cas de conduite sportive. 
  • Contrairement aux casques pour vélos de course, les casques de V.T.T. sont souvent équipés d’un pare-soleil (démontable) qui, en plus de vous protéger du soleil, vous permet également d'écarter les branches basses de vos yeux. De bonnes lunettes de soleil de cyclisme font le reste.
  • Optez pour un casque homologué. Vous le reconnaîtrez au label « norme européenne EN 1078 ».  
  • Vous avez fait une mauvaise chute ? Ou vous avez laissé tomber votre casque du haut d’une armoire ? Dans ce cas, il est temps de le remplacer, car après un choc violent, un casque n’offre plus une protection optimale. 
  • Par temps froid, vous remarquerez vite qu’un casque bien ventilé ne remplace pas un bonnet. Si vous avez froid, vous pouvez éventuellement porter un bonnet spécial ou un Buff sous votre casque.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez également vous procurer du matériel supplémentaire qui protégera le reste de votre corps en cas de chute, ce qui s’avère même indispensable pour certaines disciplines telles que la descente V.T.T.

>> CONSEIL : Plutôt qu’un maillot à poches, les vététistes préfèrent souvent un sac à dos ans lequel ils peuvent fourrer leurs affaires. Pratique pour ranger votre gourde, ainsi que d’autres petits accessoires.

Chaussures de V.T.T. pour pédales plates et automatiques

De nombreuses marques de vélo proposent des chaussures spécialement conçues pour les vététistes. Ces chaussures présentent de nombreux avantages par rapport aux simples chaussures de sport ou techniques. Au moment de faire votre choix, tenez également compte du type de pédales que vous utilisez pour votre vélo : plates ou automatiques (sans clips) ?

  • Les pédales plates (flat) sont populaires auprès des vététistes. Elles constituent une plateforme plate pour vos pieds, qui se combine de préférence avec une chaussure de V.T.T. équipée d’une semelle très profilée. Ces chaussures sont disponibles dans des modèles plus hauts et plus bas, équipés ou non d’une membrane. Les chaussures de V.T.T. pour pédales automatiques également connues sous la dénomination « pédales clipless ») doivent également être équipées sur le dessous d’une cale (compatible), afin de rester fixées à la pédale. Cela nécessite un peu de pratique et d’entraînement, mais vous permet aussi de pousser plus efficacement sur les pédales. Certaines pédales permettent également de porter les deux types de chaussures.

N’oubliez pas ces accessoires indispensables pour pratiquer le V.T.T.

Vous pouvez rendre votre tenue de base encore plus résistante aux intempéries en vous procurant les accessoires adéquats. Nous pensons notamment à ces petits « plus » très pratiques : 

Nombre de chaussures de V.T.T. sont étanches. Si ce n’est pas le cas des vôtres ou si vous voulez mieux les protéger, des surchaussures constituent la couche supplémentaire idéale contre l’humidité.

Des chaussettes chaudes à séchage rapide, composées d'un mélange de laine mérinos et de matière synthétique, permettent de garder vos pieds au chaud et d'évacuer la transpiration.

Des gants doublés et coupe-vent ne protègent pas seulement du froid, mais aussi des chutes.

Durant les jours les plus froids de l’année, les manchettes, les jambières et les genouillères constituent une excellente protection contre tout refroidissement excessif. En outre, elles s'enlèvent rapidement lorsque vous n’en avez plus besoin et ne prennent pas beaucoup de place.