Explore More Belgium : la Belgique à deux-roues

La Vuelta et le Tour de France à la télé vous manquent ? Ne vous en faites pas : notre pays regorge d’itinéraires à explorer à vélo. Alors graissez votre chaîne et faites vos tartines, enfilez votre casque de vélo et sautez en selle pour notre sélection Tour de Belgique.


FLANDRE OCCIDENTALE

Circuit Wijnendale

  • Distance : 60 km
  • Itinéraire : Cliquez ici pour plus d’informations ainsi que le fichier GPX. L’itinéraire est signalé par des panneaux (pas de points-nœuds, mais une signalisation propre).
  • Niveau de difficulté : facile
  • Lieu de départ : Stenedorpstraat, 8400 Stene (Ostende)

On associe souvent la Flandre occidentale à la côte, mais la région située au-delà des plages et des dunes est tout aussi attrayante. Depuis Stene — une commune d’Ostende — pédalez le long d’une ancienne ligne ferroviaire transformée en piste cyclable en ligne droite jusqu’à Torhout, à travers les polders, entre les monts et vallées du Houtland. Le trajet retour commence juste au nord de Torhout, dans le hameau de Wijnendale. Les gourmets feront quelques kilomètres de plus pour déguster et acheter l’excellente moutarde « Mostaard Wostyn » sur la Oude Gentweg 63 dans l’agréable centre-ville de Torhout.

 

L’itinéraire passe par le château de Wijnendale, un endroit idéal pour descendre de votre vélo et faire une pause. Une partie du château fort a été aménagée en centre touristique, avec une agréable terrasse et la forêt de Wijnendale, qui s’étend sur 180 hectares, comme décor idéal pour faire de longues promenades. Passez par Koekelare pour sortir du Houtland et vous engager dans les polders, plats comme une limande. Par temps calme, cette balade est un jeu d’enfant, mais si le vent est contraire, vous allez déguster. De Leffinge (connue pour son festival de musique Leffingeleuren), roulez le long du canal rectiligne de Plassendale-Nieuwpoort, pour revenir à Stene.

 

>> BON À SAVOIR

Le nom de Carolus Ludovicus Steyaert ne vous dit probablement rien, mais sous le pseudonyme Karel Van Wijnendale, Monsieur Steyaert est devenu le journaliste cycliste le plus célèbre que la Flandre ait jamais connu. Koarle, comme on l’appelle, a aussi pensé et organisé le Tour des Flandres et est devenu chef d’équipe.



FLANDRE ORIENTALE

Forêts et lacs

  • Distance : 47 km
  • Itinéraire : suivez les points-nœuds (84-82-98-99-79-78-16-17-74-75-76-92-94-96-98-49-48-95-96-84) ou cliquez ici pour télécharger le fichier GPX
  • Niveau de difficulté : moyen
  • Lieu de départ : Bureau d’information touristique Munte, Munteplein 6, 9820 Merelbeke

À moins de cinq cents mètres du pittoresque petit village de Munte, cet itinéraire vous offre déjà l’une des plus belles vues en Flandre orientale. Depuis l’Asselkouter, vous avez une vue sur des champs à perte de vue, dont l’horizon est dentelé par les Ardennes flamandes. En passant par Bottelare, descendez par les petites routes bétonnées à circulation restreinte en direction de la vallée de l’Escaut et entre Schelderode et Merelbeke, vous serez littéralement à un jet de pierre de l’Escaut. La Koekoekstraat à Melle (référence aux sketches humoristiques flamands) existe bel et bien, mais l’itinéraire ignore cette rue et opte résolument pour la nature. Près de Gijzenzele se dresse l’impressionnante nouvelle bâtisse de l’université de Gand et en direction d’Oosterzele et de Balegem, le paysage devient de plus en plus ondoyant.

 

La distillerie Van Damme à Balegem est la seule distillerie de genièvre en Flandre qui gère encore la totalité du processus de production, du grain au genièvre. Après votre passage à Balegem, préparez-vous à la partie la plus ardue de l’itinéraire, car si le vent est contraire sur la route pavée joliment réaménagée de la Lange Munte, vous allez devoir lutter. Sur des petits sentiers déserts, zigzaguez à travers Beerlegem et Baaigem en passant par une luxuriante végétation pour revenir à Munte, au sommet d’une colline. Il faudra vous dresser sur vos pédales pendant les derniers deux cents mètres, mais au centre-ville de Munte, quelques terrasses et bancs vous attendent pour que vous puissiez contempler les vues magnifiques en reprenant vos forces.

 

>> BON À SAVOIR

Le secteur pavé de la Lange Munte était un aérodrome allemand pendant la Première Guerre mondiale. À mi-chemin, sur la droite, on peut encore voir les vestiges des fondations des hangars dans lesquels les bombardiers étaient stationnés. C’est de cet aérodrome que les plus gros bombardiers allemands décollaient.



ANVERS

Scheldedijk

  • Distance : 44 km
  • Itinéraire : Cliquez ici pour plus d’informations ainsi que le fichier GPX.
  • Niveau de difficulté : facile
  • Lieu de départ : Musée régional De Zilverreiger, Scheldestraat 18, 9400 Bornem

La facilité a aussi du bon : ces 44 kilomètres de plaisirs cyclistes sur les digues de l’Escaut, de la Durme et du Rupel offrent peu de dénivelé, mais de belles vues sur de jolies réserves naturelles. Le départ et l’arrivée de la boucle se situent au musée régional De Zilverreiger, où vous saurez tout sur la vannerie artisanale. Sur le chemin de halage de la rive sud de l’Escaut, longez le pavillon du XVIIIe siècle De Notelaer jusqu’aux écluses maritimes de Wintam.

 

Dans le creux formé par l’Escaut et le Rupel se trouve la réserve naturelle Noordelijk Eiland, un sanctuaire faunique qui, il y a quelques années, n’était guère plus qu’un paysage lunaire. En passant par la verte région du Petit Brabant, roulez en direction sud-ouest pour retrouver le chemin de halage qui longe l’Escaut entre Baasrode et Sint-Amands. Repartez vers Bornem en traversant la région qui a servi de décor à la série télévisée flamande « Stille Waters ». Et si l’envie vous prend d’explorer l’autre rive de l’Escaut, prenez l’un des nombreux bacs. Ils vous mettront sans aucun doute d’humeur vacancière.

 

>> BON À SAVOIR

Sur le territoire de Puurs-Sint-Amands, la route passe à quelques centaines de mètres du Fort de Liezele, une impressionnante forteresse militaire qui a survécu aux deux guerres mondiales et qui est aujourd’hui un centre touristique. Des visites individuelles avec audioguide sont proposées le week-end.



LIMBOURG

Faire du vélo dans les Fourons

  • Distance : 39 km
  • Itinéraire : suivez les points-nœuds (421-422-423-425-426-427-428-429-430-431-100-78-77-420-421) ou cliquez  ici pour télécharger le fichier GPX
  • Niveau de difficulté : corsé
  • Lieu de départ : Point-nœud 421 – Batticestraat 193, 3790 Voeren

Se pourrait-il que la querelle autour des Fourons dans les années 1970 n’ait rien eu à voir avec la question linguistique ou politique, mais qu’il s’agissait en fait d’une bataille entre fanas du vélo qui voulaient garder la belle région cycliste juste pour eux ? À l’arrivée de la randonnée points-nœuds de 39 kilomètres au départ de Moelingen, vous serez convaincu qu’il s’agit d’une région idéale pour faire travailler les muscles de vos jambes. Nichée entre le Limbourg néerlandais et la Wallonie, la région des Fourons est grande comme un mouchoir de poche et riche de beaux dénivelés. Le trajet pourtant assez court exige donc un bel effort de la part du cycliste.

 

Avec seulement une poignée de villages sur le parcours, c’est une randonnée cycliste dont les principaux atouts sont la nature et les vues magnifiques. La difficulté physique se concentre dans les premiers 16 kilomètres de la boucle avec un dénivelé de 200 mètres, mais à partir du kilomètre 22, tout est en descente. Si vous avez l’estomac qui gargouille ou la gorge sèche, plusieurs auberges et cafés authentiques vous accueillent. À Sint-Martens-Voeren, vous plongez sous l’impressionnante ligne ferroviaire Hasselt - Aix-la-Chapelle, construite par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale.

 

>> BON À SAVOIR

La région des Fourons et les villages de ‘s Gravenvoeren, Sint-Martens-Voeren et Sint-Pietersvoeren doivent leur nom au Voer, un affluent de la Meuse. La Voer prend sa source dans la commanderie de Sint-Pieters-Voeren et trois ruisseaux viennent enrichir ce cours d’eau : le Veurs et le Noor apportent de l’eau des Pays-Bas, le Beek apporte de l’eau de la province de Liège.



BRABANT FLAMAND

Circuit Meerdaal

  • Distance : 32 km
  • Itinéraire : suivez les points-nœuds (82-76-70-75-73-11-10-74-75-13-2-1-79-78-82) ou cliquez ici pour télécharger le fichier GPX
  • Niveau de difficulté : facile
  • Lieu de départ : Porte d’accueil « De Torenvalk », Naamsesteenweg 72, 3052 Oud-Heverlee

L’itinéraire commence à la porte d’accueil « De Torenvalk », où vous pourrez grimper dans la tour de guet et où vos enfants pourront se défouler sur l’aire de jeu d’aventure du bois Everzwijnbad. De Torenvalk est située entre le bois d’Heverlee et la forêt de Meerdaal, deux vastes complexes forestiers qui colorent la carte de la région en vert foncé. Traversez ce paradis végétal vers le nord, en direction d’Heverlee et du centre-ville de Leuven où il y a toujours quelque chose à faire. Sur le chemin du retour, direction sud, vous passerez une seconde fois par le château d’Arenberg, où, avec un peu de chance, vous verrez des kayakistes s’entraîner sur la Dyle.

 

À Korbeek-Dijle, jouez à nouveau à saute-mouton avec la Dyle pour aller pédaler un peu au sud d’Oud-Heverlee, le long de Zoet Water. Jusqu’au XVIIe siècle, les étangs Molenvijver, Huisvijver, Hertsvijver et Geertsvijver formaient un marécage. Après le creusement des étangs, Zoet Water est devenu un espace de loisirs attrayant pour les familles. Ici, vous pouvez oublier l’heure, car il ne vous reste qu’une poignée de kilomètres à faire pour retourner à la porte d’accueil « De Torenvalk ».

 

>> BON À SAVOIR

Le château d’Arenberg, dans la commune de Heverlee à Leuven, appartient aujourd’hui à la KU Leuven et c’est au XVIe siècle qu’il a été érigé sous sa forme actuelle. Au XIIe siècle, c’est le château du seigneur d’Heverlee qui se dressait sur le site du château. Un parc de 29 hectares entoure le château.



BRABANT WALLON

Le lion apprivoisé

  • Distance : 43 km
  • Itinéraire : Cliquez ici pour plus d’informations ainsi que le fichier GPX.
  • Niveau de difficulté : difficile
  • Lieu de départ : Place communale, Céroux-Mousty, 1341 Ottignies-Louvain-La-Neuve

Il était furieux, le duc de Wellington, en apercevant le Lion de Waterloo pour la première fois. Et pas seulement parce que le monument a été érigé à l’endroit où le prince d’Orange a été blessé et non pas exactement là où la bataille a eu lieu, mais surtout parce qu’avant la construction de la butte conique de 45 mètres de haut, les talus des champs de bataille ont dû être nivelés. C’était précisément ce paysage ondoyant qu’Arthur Wellesley, plus connu sous le nom de duc de Wellington ou Duc de Fer, avait si bien exploité pour terrasser Napoléon et ses troupes le 18 juin 1815. Ceux qui parcourent l’itinéraire « Le Lion apprivoisé » se réjouiront pourtant de cette partie plus plate, car ses 43 kilomètres sont plus que corsés.

 

L’itinéraire commence à Ceroux-Mousty, mais à mi-parcours de la boucle, une visite à la Butte du Lion et à son centre touristique est prévue. Vous pouvez en profiter pour faire une pause (déjeuner) ou commencer à la Butte du Lion et pique-niquer en pleine nature. Le paysage très vallonné est une région agricole par excellence et est entrecoupé de routes pavées creuses, qui étaient probablement meilleures à l’époque de Napoléon et de Wellington qu’aujourd’hui. Gardez cela à l’esprit lorsque vous choisissez votre vélo pour cette balade. L’idéal serait de choisir un VTT, car sur les pentes raides, les petites vitesses tomberont à point nommé. Mais la récompense de tous vos efforts sportifs sera considérable : entre Wavre et Waterloo, vous passerez dans une région d’une tranquillité et d’un charme inégalés. À proximité de La Butte du Lion de Waterloo, d’imposantes fermes anciennes sont autant d’éléments rustiques qui décorent le paysage.

 

>> BON À SAVOIR

En route vers Waterloo, l’itinéraire passe par le monastère dominicain Centre Spirituel Notre-Dame de Fichermont, où la plus célèbre des religieuses belges a mené sa vie mouvementée. Jeanne Deckers a acquis une renommée mondiale dans le rôle de Sœur Sourire avec son tube « Dominique ».



LIÈGE

Circuit cyclotouriste des Hautes Fagnes

  • Distance : 34 km
  • Itinéraire : suivez les points-nœuds (54-55-46-28-49-52-53-69-85-84) ou cliquez ici pour télécharger le fichier GPX
  • Niveau de difficulté : corsé
  • Lieu de départ : Centre Nature Maison Ternell, Monschauer Straße - Ternell 2-3, 4700 Eupen

« Plongez dans la nature et prenez une grande inspiration. Découvrez, apprenez, détendez-vous et amusez-vous : c’est ça la Maison Ternell. Le Centre Nature est situé au cœur du Hertogenwald, à proximité du barrage de la Vesdre dans les Hautes Fagnes, la plus grande réserve naturelle de Belgique. » C’est en ces mots que la Maison Ternell se décrit et elle est le point de départ et d’arrivée de cette randonnée cycliste d’un peu moins de 35 kilomètres qui vous fera traverser la plus belle partie des Hautes Fagnes. Loin de la civilisation, emportez votre pique-nique pour reprendre de l’énergie en cours de route. Car n’imaginez pas que vous allez trouver de petites terrasses où vous installer.

 

Si vous souhaitez toutefois pratiquer votre allemand de Jean-Marie Pfaff pour vous délecter d’un Wurst mit Senf und Brot en terrasse, vous allez devoir dévier de l’itinéraire et continuer en direction d’Eupen, de Simmerath ou de Monschau. Et tenez compte du fait que l’itinéraire emprunte des chemins asphaltés et des pistes cyclables gravillonnées et que le paysage est plus qu’ondoyant. Il faut donc une bonne condition physique.

 

>> BON À SAVOIR

L’itinéraire suit la rive sud du lac d’Eupen, un lac de 126 hectares apparu en 1950 avec la construction du barrage de la Vesdre (« Weser » en allemand). Avec une contenance de 25 millions de mètres cubes d’eau provenant de la Vesdre, de la Ghete et de la Helle, le lac d’Eupen est le plus grand réservoir d’eau potable de Belgique.



NAMUR

Autour des Lacs de l’Eau d’Heure

  • Distance : 35 km
  • Itinéraire : suivez les points-nœuds 29, 98, 93, 92, 88, 86, 87, 91, 90, 96, 97, 31 et 29 ou cliquez ici pour télécharger le fichier GPX
  • Niveau de difficulté : facile
  • Lieu de départ : Office du Tourisme de Cerfontaine, Rue de l’Eglise 9, 5630 Cerfontaine

Dans les années 1970, au sud de Charleroi, la construction de cinq barrages a créé les Lacs de l’Eau d’Heure, le plus grand plan d’eau de Belgique avec une superficie totale d’un peu plus de 6 km2. Le complexe est composé de cinq lacs (Plate Taille, Féronval, Eau d’Heure, Ry Jaune et Falemprise), chacun réservé à un sport nautique différent. Et c’est exactement ce qui fait le charme d’une balade à vélo autour des lacs, car il y a toujours quelque chose à voir sur l’eau. Voile, kayak, windsurf et wakeboard sont autant de sports à découvrir. De plus, le parcours longe les berges des lacs de retenue, ce qui rend la balade accessible à tous. Cerise sur le gâteau, plusieurs plages aménagées vous accueillent pour vous rafraîchir dans l’eau.

 

Pour en savoir plus sur les origines de cet ensemble de lacs de retenue, visitez la tour du barrage de La Plate Taille (qui fait partie du parc d’attractions Le Crocodile Rouge). À une hauteur de 107 mètres, vous avez une vue unique sur la région et si vous n’avez pas le vertige, aventurez-vous sur le sol en verre. La visite guidée vous en apprend également plus sur le barrage et la production d’électricité, mais vous devrez descendre à quarante mètres sous la surface du lac.

 

>> BON À SAVOIR

Au parc d’attractions Le Crocodile Rouge, montez à bord de l’amphibus qui vous fait naviguer sur le lac de la Plate Taille. Pendant votre voyage, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur le lac et sur sa faune.



HAINAUT

Les iguanodons de Bernissart

  • Distance : 36 km
  • Itinéraire : suivez les points-nœuds (22-23-19-21-20-92-96-37-38-41-39-98-84-01-99-95-94-91-90-87-86-85-81-80-14-12-09-10-22) ou cliquez ici pour télécharger le fichier GPX
  • Niveau de difficulté : moyen
  • Lieu de départ : Point-nœud 22 – Rue du Ponsart, 7600 Péruwelz

Il est peu probable que vous atterrissiez par hasard dans la région de Péruwelz et de Bernissart, juste au sud de Tournai, dans le creux que forme la frontière belge. Cette ancienne région minière est un peu assoupie, mais cette tranquillité en fait aussi un coin agréable pour faire du vélo. Le circuit de 36 kilomètres commence à Péruwelz et vous mène tout droit au musée local du cuir. Le « Musée du cuir et des industries du Péruwelzis » est ouvert toute l’année sur rendez-vous : une visite guidée d’une heure et demie vous apprendra tout sur le travail du cuir et vous coûtera à peine trois euros.

 

Le long du canal Nimy-Blaton, pédalez vers le sud jusqu’à Pommerœil. Vous ne dévierez du chemin de halage le long du canal que pour traverser Blaton. Sur le chemin du retour, un arrêt au musée de l’Iguanodon de Bernissart est immanquable : vous y découvrirez les restes de dinosaures trouvés dans les puits de la mine de Bernissart au printemps 1878. Cette trouvaille en un seul lieu de tant de squelettes de dinosaures en si bon état a fait l’actualité mondiale. « L’Iguanodon Bernissartensis Boulenger 1881 » est donc devenu le nom officiel de l’espèce du dinosaure exhumé qui était enfoui dans les puits de mine du Hainaut.

 

>> BON À SAVOIR

L’itinéraire vous fait passer aussi par les marais d’Harchies, une réserve naturelle de 550 hectares dans la vallée de la Haine. Ces marais ont été reconnus comme « Site de Grand Intérêt Biologique » par la Région wallonne et bénéficient d’une protection européenne. Les quatre grands étangs, les marais et les 24 hectares de roselières ont été créés lorsque les affaissements causés par l’industrie minière se sont remplis d’eau au début du XXe siècle.



LUXEMBOURG

De Bertrix à Bouillon

  • Distance : 44 km
  • Itinéraire : Cliquez ici pour plus d’informations ainsi que le fichier GPX. 
  • Niveau de difficulté : difficile
  • Lieu de départ : Place des 3 Fers, 6880 Bertrix

Le Luxembourg est très probablement la province belge ayant le plus de dénivelés. Et même si entre Bouillon et Bertrix, la Semois nous sert de fil conducteur, il y a parfois de belles montées. Heureusement, de nombreux bancs, aires de pique-nique et tavernes ponctuent la région pour vous permettre de retrouver vos esprits. À peine sorti de Bertrix, vous arriverez dans un paysage ardennais typique.  Une route asphaltée qui serpente à travers de vertes prairies, avec des forêts de conifères à l’horizon : difficile de faire une carte postale plus ardennaise.

 

Après quelque huit kilomètres, vous descendrez une première fois vers la Semois entre Auby-sur-Semois et Les Hayons. Il est peut-être un peu tôt pour enfiler votre maillot de bain et plonger dans l’eau fraîche, mais vous pouvez peut-être vous accorder un petit bain de pieds. Après les Hayons, l’itinéraire dévie vers le nord pour emprunter une boucle verte en direction de Bellevaux, suivie d’une nouvelle descente vers la Semois. Avec cette petite rivière comme fil conducteur, vous sillonnerez les bois pour revenir à Bertrix. Ne vous attendez pas à des monuments culturels ou patrimoniaux particulièrement grandioses sur ce trajet. Le calme typique des Ardennes et le parfum rafraîchissant des vastes forêts de pins compensent largement ce manque. Cet itinéraire doit son charme au calme et au clapotis de l’eau.

 

>> BON À SAVOIR

Cet itinéraire à vélo ne traverse pas le centre de Bouillon et fait donc abstraction du château fort. Ceci dit, depuis les Enclaves, une étape du parcours, il n’y a que trois kilomètres jusqu’à Bouillon. Saviez-vous que le château de Bouillon disposait d’un puits de 65 mètres de profondeur pour maintenir l’accès à l’eau potable pendant les sièges ?



Le concept des points-nœuds a été imaginé dans les exploitations minières pour éviter que les mineurs ne se perdent dans le réseau souterrain de tunnels et de puits. En 1995, un ingénieur minier limbourgeois a eu l’idée d’utiliser le système pour élaborer un réseau de chemins cyclables. Partout en Belgique et aux Pays-Bas, on trouve désormais des panneaux blancs et verts (blancs et bleus dans le Limbourg) qui indiquent la présence de ces points-nœuds. Les différents services touristiques des provinces belges ont sélectionné les plus beaux itinéraires cyclistes par région. Lorsque deux ou trois chemins se croisent, la direction du point-nœud suivant est clairement indiquée. De cette façon, vous pouvez facilement relier les différentes voies cyclables.

 

Autrefois, vous deviez vous avoir une carte à disposition pour composer votre itinéraire. À présent, vous pouvez vous rendre sur le site de Vélo Wallonie, par exemple, pour préparer votre trajet. Indiquez les points-nœuds par lesquels vous souhaitez passer. Vous disposez ensuite d’un fichier au format GPX que vous pouvez télécharger et utiliser dans un appareil GPS. Il existe aussi des applications qui permettent d’effectuer la même opération. En téléchargeant une application, vous pouvez notamment utiliser votre smartphone comme GPS et rouler d’un point-nœud à l’autre, en toute facilité. Vous pouvez aussi noter votre liste de points-nœuds sur un papier collé sur le cadre ou le guidon de votre vélo. C’est à vous de voir !

 

Suivre le GPS est aussi une possibilité. Téléchargez un fichier GPX et enregistrez ce dernier sur votre appareil de navigation. Certains appareils fonctionnent sans fil (via wifi), alors que d’autres doivent être connectés à un ordinateur à l’aide d’un câble pour permettre le transfert du fichier. Ensuite, vous n’avez plus qu’à suivre les indications sur l’écran. Certains appareils de navigation proposent même des instructions audio, alors que d’autres peuvent vous rediriger si vous vous êtes éloigné(e) de votre itinéraire initial, et ce, que vous soyez en voiture ou en vélo.


Pensez à être bien équipé. Pour passer la journée en selle, il vaut mieux être bien équipé.

 

Avec cette check-list, enfourchez votre deux-roues en toute insouciance.

Vous préférez garder les pieds sur terre ? À pied aussi, notre petit pays a beaucoup à offrir !

 

Découvrez notre sélection de randonnées pédestres le long des célèbres sentiers de GR.