existUrl: /content/www-asadventure-com/fr/includes/menu
existUrl: /content/www-asadventure-com/fr/includes/header

Voici comment faire du feu

Rien de mieux que de partager un moment de convivialité entre amis autour d'un bon feu de camp ! Mais soyons honnêtes : ce n'est pas toujours évident de démarrer un feu ! Voici quelques conseils pour vous aider à en lancer un rapidement.

Feu de camp : mode d'emploi

Avant d'embraser les branches, vous devez être attentif à deux points : l'emplacement et le combustible.

 

Emplacement

Le choix de l'emplacement de votre feu de camp est primordial. N'allumez évidemment jamais un feu dans une forêt sèche ou une prairie aride. Après avoir trouvé un endroit dégagé, délimitez le feu en formant un cercle avec des pierres. Retirez les feuilles et les branches qui pourraient s'enflammer. Vous pourrez ainsi le garder sous contrôle.

Attention ! Vous ne pouvez pas allumer un feu n'importe où :

  • Vous pouvez brûler du bois dans un brasero ou un panier de feu, à condition d'utiliser du bois sec et non traité.
  • Les feux allumés en plein air doivent être situés à plus de 100 mètres des habitations et à plus de 25 mètres des bois et espaces naturels.
  • Demandez l'autorisation du propriétaire du terrain et consultez le règlement communal.

Combustible

Une fois votre cercle de pierres réalisé, il ne vous reste plus qu'à trouver le combustible. Vous avez tout d'abord besoin d'amadou bien sec. On regroupe sous ce terme les matériaux secs et hautement inflammables : copeaux de bois, écorces, aiguilles de pin... Trouvez ensuite des brindilles et petites branches, des pommes de pin et du gros bois. Attention : ne coupez pas de branches vivantes ! Prenez la peine de ramasser le bois mort au sol. Il est plus sec et vous préserverez la nature.

Allumage du feu

Préparez d'abord votre amadou et disposez les branches et brindilles tout autour. Une fois que le feu est lancé, vous pouvez ajouter de plus gros morceaux de bois.

 

Vous pouvez évidemment allumer le feu avec un briquet, bien que celui-ci ne fonctionne pas toujours très bien, notamment par temps froid. Un allume-feu se révèle alors bien pratique. Tenez-le près du tas d'amadou pour que les étincelles tombent sur la matière inflammable.

 

Dès que l'amadou prend feu, soufflez doucement pour attiser la flamme. Quand les petites branches ont commencé à brûler, alimentez régulièrement le feu en bois. Ajoutez d'abord des petites branches, puis de plus gros morceaux de bois sec.

 

CONSEIL : placez les brindilles autour de l'amadou pour former un tipi. Le feu prendra plus facilement. Opérez de la même manière pour les grosses branches.

Que faire en cas de pluie ou de neige ?

Faire du feu quand tout est mouillé ou sous la pluie demande évidemment quelques efforts, mais c'est possible !

  • Cherchez un peu d'amadou sec (si vous n'en avez pas emporté avec vous). En cas de pluie battante, un côté de l'arbre reste toujours au sec. Retirez quelques morceaux d'écorce sur ces endroits secs.
  • Si vous trouvez un arbre mort, essayez d'enfoncer un couteau pointu dans le bois pour tailler quelques fins copeaux qui pourront servir d'amadou.
  • Trouvez un abri naturel. Une grosse pierre un peu inclinée peut vous aider à garder quelques morceaux de bois au sec.
  • Vérifiez si le bois est assez sec. Si vous pouvez le plier, le bois est trop mouillé. Le bois est sec quand vous pouvez le casser facilement à la main.
  • Cherchez un abri, par exemple sous les feuilles d'un arbre ou sous une bâche. Vous pouvez évidemment aussi fabriquer vous-même un abri pour protéger votre feu.
  • Nettoyez le sol, afin de retirer toutes les feuilles humides. Placez-y un tas de branches, qui servira de support pour faire votre feu, pour éviter tout contact avec l'humidité du sol.

Allumez ensuite le feu en procédant de la même manière que par temps sec. Par mesure de précaution, disposez un peu de bois humide près du feu pour le faire sécher et ne pas tomber à court de combustible.

 

CONSEIL : si le vent souffle fort, il est préférable de protéger le feu en utilisant un pare-vent ou en empilant des morceaux de bois devant votre feu.

Alternatives au feu de camp

Pendant les trekkings, faire du feu pour cuisiner est évidemment trop long et fastidieux. La solution la plus simple consistera donc à emporter un réchaud. Il vous suffit de l'allumer et d'y poser la casserole pour chauffer votre eau. Il existe différents types de réchauds.

Utilisation
Réchaud à gaz Multicombustible
Réchaud à bois
Esbit
Temps froid
X (sommige) X    
Grands groupes
  X    
Léger
X   X X
Facilité d'utilisation
X   X X
Bas prix
X     X

Les favoris de nos experts

Nos experts Marie et Wietse maîtrisent parfaitement les techniques pour faire du feu. Ils vous présentent leurs réchauds et allume-feu favoris !

FireSteel et TinderSticks : « Le FireSteel est efficace par tous les temps, même s’il est humide et que l'on se trouve en altitude. Les Tindersticks ont une teneur élevée en résine, une matière facilement inflammable. »

Primus PowerLighter : « Ce briquet ne craint pas le vent. La température de la flamme est de 1300°C. »

Allumettes résistantes à l'eau Coghlan’s : « Idéal par temps de pluie ! Les allumettes s'enflamment même mouillées. »

Primus Express Duo Stove Piëzo : « Il est doté d'un allumeur piézo, si bien que vous n'avez pas besoin de briquet. Il suffit d'appuyer dessus pour obtenir une étincelle. »

BioLite Camp Stove 2 : « La solution idéale pour allumer un feu de camp et cuisiner facilement en plein air. Ce réchaud fonctionne avec du bois. Il est équipé d'un ventilateur qui augmente l'apport en oxygène. Vous pouvez même recharger votre smartphone au moyen du port USB ! »

Blocs allume-feu Esbit : « Le principe est simple, mais efficace. Vous pouvez les utiliser pour réchauffer des aliments, mais aussi pour démarrer un feu rapidement ».

>> Envie de vous installer confortablement pour contempler le feu ? Optez pour une chaise de camping !

Une fois arrivé au camping, rien de plus ennuyeux que de découvrir que vous avez oublié les piquets de la tente, votre pompe à pied ou vos allumettes...

>> Pour éviter les mauvaises surprises, consultez notre check-list très complète.

>> Vous avez l'habitude de faire des feux de camp ? Partagez vos photos sur Facebook et Instagram avec le hashtag #asadventure!