basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

(Presque) seul(e) au monde

Le désert de sel le plus étendu, le plus haut plateau ou l’île la plus lointaine… Rien ne parle plus à l’imagination que ces territoires reculés où l’homme n’a pratiquement jamais posé le pied. Et l’on toutes les raisons de rêver. Ces endroits sont en effet d’authentiques perles.

Plaines du Deosai : le plateau le plus élevé

D’une hauteur moyenne de 4.114 mètres au-dessus du niveau de la mer, les plaines du Deosai au Pakistan ont de quoi faire rêver les amoureux de vastes étendues. Le lac Sheosar, situé au cœur d’une nature magnifique, elle-même entourée de splendides montagnes aux neiges éternelles, est considéré comme l’un des 10 plus beaux lacs du monde.

Pitcairn : l’île la plus isolée

Pitcairn est la seule île habitée de l’archipel Pitcairn, mais on ne s’y marche pas encore sur les pieds. Elle ne compte que 14 habitants au km², ce qui en fait le lieu de villégiature idéal pour les amateurs de quiétude. Située entre Tahiti et l’île de Pâques dans le Pacifique Sud, l’on ne peut rejoindre Pitcairn que par bateau. Ohé capitaine !

Hôtel Arctic : l’hôtel le plus reculé

Si vous êtes prêt à effectuer deux longs vols en direction d’Ilulissat au Groenland et à dépenser 200 euros par nuitée, l’hôtel Arctic devrait vous enchanter. Sur place, vous pourrez explorer le grand « océan » blanc en scooter des neiges et partir en excursion jusqu’à un fjord de glace inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Salar d'Uyuni : le désert de sel le plus époustouflant

En Bolivie, l’on se doit d’aller voir le Salar d'Uyuni, un désert de sel qui s’étend sur pas moins de 12.000 km², contient plus de 10 milliards de tonnes de sel et est situé à 3.650 m d’altitude dans les Andes. Désert de sel ne signifie cependant pas absence de vie, on y trouve en effet des cactus géants, des flamants roses et des colibris dont le bec est chargé de miel.

R.J. Richie Hut : le refuge de montagne le plus solitaire

Les vacances sont encore plus agréables si l’on a dû remuer ciel et terre pour arriver à destination. Que diriez-vous d’escalader, durant trois à huit heures, de gigantesques glaciers dans le Banff National Park au Canada ? Le jeu en vaut la chandelle : une nuit dans une agréable cabane perchée à 2.470 m d’altitude à mi-chemin de la route Wapta. Préparez vos grappins.