basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Piste Chilkoot

Conseil randonnée: Lorsque vous arrivez au lac Bennett à l’issue d’une longue marche, vous aurez plaisir à camper une nuit de plus dans ce splendide endroit. Il s’agit en effet du cadre rêvé pour reposer vos jambes fatiguées. En outre, cela ne vous coûtera pas un centime de plus. Le lendemain, vous pourrez prendre un repas chaud dans la vieille gare du lac Bennett avant de monter dans le train. Durant le trajet, de somptueux panoramas défileront sous vos yeux.

La randonnée

La piste Chilkoot (Chilkoot Trail) s’étend sur 53 km entre Dyea (Alaska, États-Unis) et Bennett (Colombie-Britannique, Canada). En partant du niveau de la mer, vous passerez le col Chilkoot, à 1.067 m d’altitude, avant de poursuivre votre route sur la Klondike Highway, de Whitehorse à Skagway. Dans cette belle petite ville côtière assez touristique, vous trouverez toutes les informations pratiques et historiques concernant la piste Chilkoot. Prenez le temps de partir à sa découverte, passez au Trail Center, plongez-vous dans l’histoire de la Ruée vers l’or du Klondike, au musée qui lui est consacré. À la gare, vous pouvez réserver vos billets pour la ligne de chemin de fer White Pass & Yukon Railroad

Jours 1 et 2

Vous avez la possibilité de réserver plusieurs campgrounds le long de la piste Chilkoot. La première journée a surtout été une mise en jambe pour nous. Après 8 km, nous avons planté notre tente au bord de la rivière Taiya, au campground de Finnegan’s Point.

 

Le deuxième jour, nous avons rejoint le Sheep Camp au pied du col Chilkoot. Jusqu’ici, nous avions principalement traversé une zone très boisée. Très sympa, certes, mais sans vraiment avoir l’occasion de profiter des splendides vues auxquelles on s’attend lors d’une randonnée en montagne. Ces deux étapes peuvent être parfaitement combinées en une seule grosse journée.

Jours 3 et 4

Une solide ascension au menu du troisième jour : le col Chilkoot. Les redoutables Golden Stairs font honneur à leur réputation. Après cette rude ascension, deux possibilités s’offrent à vous : vous arrêter au Happy Camp ou prolonger cette journée déjà fort difficile en poussant jusqu’au campground au bord du Deep Lake. La seconde option vous offre l’avantage de devancer les autres randonneurs et de camper en toute tranquillité après la débauche d’efforts de la journée.

 

Le quatrième jour, nous avons marché jusqu’au lac Bennett, où nous avons passé la dernière nuit avant de prendre le train White Pass historique pour retourner à Skagway. Notre fidèle Subaru nous y attendait, prête pour l’étape suivante de notre trek.

Pro:

 

+ Skagway

+ Alaska

+ Ascension très exigeante

+ Parcours très varié

+ Bonne organisation

Contra:

 

- Très populaire

- Cher