basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Pincez-vous un fois l’oreille

Le 28 novembre les Américains et les Canadiens expriment leur gratitude à l’occasion de Thanksgiving. Mais, dans les autres pays, comment rend-on grâce, fête-t-on et distribue-t-on des cadeaux ?

Suède : profusion de remerciements

En Suède, pendant et après le repas, remerciez la maîtresse (ou le maître) de maison en disant « tack för maten » (« merci pour le repas »). Le lendemain, il est de bon ton également de téléphoner pour « tack för senast » (« merci pour la dernière fois »).

Nouvelle-Zélande : apportez votre casse-croûte

Une invitation s’accompagne souvent de l’expression « bring a plate ». Cela ne signifie pas que vous deviez amener votre assiette, mais des délices à partager avec les autres convives. Un barbecue est au menu ? Apportez de la viande ou de la salade.

Chine : feuille, pierre, ciseaux

Des Chinois vous font le grand honneur de vous recevoir chez eux ? Soyez à l’heure, enlevez vos chaussures à l’entrée et apportez un cadeau. À proscrire : un coupe-papier, des ciseaux ou un couteau. Ces objets symbolisent la fin de l’amitié.

Japon : l’art de la courbette

Pour dire « bonjour », « au revoir » ou « merci » au Japon, vous vous penchez vers l’avant, du hochement de la tête avec les amis à la courbette de 30 degrés avec les relations d’affaires. Vous avez fait une bourde ? Courbez-vous à 45 degrés ou agenouillez-vous pour vous excuser.

Inde : cadeaux non ouverts

Un Indien vient de vous offrir un cadeau ? N’attendez pas qu’il l’ouvre devant vous. Selon la tradition, il le fera quand vous serez parti(e) afin de ne pas vous mettre dans l’embarras. Loin de lui l’idée de se montrer discourtois…

Brésil : sim, faz favor !

Vous reprendriez bien un peu de cette bonne préparation ? Au Brésil, on dit « sim » (oui) « se faz favor » (s’il vous plaît). « Obrigado » (merci) est un refus et « Não, obrigado » (non, merci) est plutôt cru. Cela vous a plu ? Pincez-vous le lobe de l’oreille entre le pouce et l’index.