basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le tour du monde en bateau écolo

Chaque année, 300 milliards de bouteilles en PET sont produites, dont la majeure partie atterrit finalement sur une montagne de déchets flottants. Afin de sensibiliser le public à la pollution marine, David de Rothschild a décidé de parcourir plus de 15 000 km à bord d’une embarcation réalisée à partir de bouteilles en plastique.

Bateau en plastique

David de Rothschild est un écologiste britannique des plus excentriques. En 2010, les images de son expédition menée à bord du Plastiki, embarcation qu’il a réalisé de ses propres mains à partir de bouteilles PET, ont fait le tour du monde. Ce redresseur de torts voulait ainsi attirer l'attention du public sur le gigantesque problème de pollution auquel sont confrontés nos océans. Petite rétrospective sur cette expédition singulière menée par David. « Le plastique a une durée de vie interminable. Les océans en sont gavés. »

Plaque de déchets du Pacifique Nord

« Nous avons travaillé pendant six années à la construction d’une embarcation réalisée à partir de 12 500 bouteilles en plastique et capable de naviguer et de résister aux tempêtes. Ce fut un processus hautement innovant. Notre équipage de six personnes a traversé l'océan Pacifique sur 11 000 milles marins, en longeant la « Grande zone d’ordures du Pacifique », sorte de vortex de détritus de la taille d’un état américain moyen. En l’espace de quelques mois, nous avons navigué vers les montagnes de déchets les plus colossales de notre planète. »

Mission double

L’aventurier visait ainsi deux objectifs. David de Rothschild : "Nous voulions montrer à l'humanité que nos déchets ne disparaissent pas, mais qu'ils se retrouvent quelque part. Nous voulions également montrer que le plastique n'est pas le produit jetable pour lequel nous le prenons. Notre bateau était la preuve flottante que l'on peut faire quelque chose d'utile avec le plastique. Time Magazine l'a même classé dans le top 50 des innovations. »

Vers une gestion plus intelligente du plastique

« Ce n'est pas le plastique qu'il faut combattre, mais notre attitude à l'égard de ce produit. Il faut arrêter de considérer le plastique comme un produit jetable. Seuls 7 % de nos déchets plastiques sont recyclés : c'est tout… Sans plastique, nous ne serions pas où nous sommes aujourd'hui. Mais nous devons urgemment cesser d'abuser de l'océan car nous ne sommes rien sans lui. »

Contribuez à réduire la montagne

Voici quelques petits efforts qui vous permettront de consommer moins de plastique :

  • Emportez votre sac de courses au magasin.
  • Achetez moins de produits suremballés.
  • Remplacez votre gel douche par un morceau de savon.
  • Achetez une bouteille d’eau durable au lieu de nombreuses petites bouteilles en plastique.
  • Optez pour des conditionnements en verre au lieu des emballages métalliques ou plastiques.