basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le grand rêve réalisé par deux aventuriers flamands

Felix Kegels (27 ans) et Simon Derks (25 ans) sont amis depuis les scouts et ont eu la même idée au même moment. Le prélude à une histoire on ne peut plus simple à première vue qui a débouché sur un périple unique. De l’Alaska à la Patagonie en 321 jours, soit 45.000 km à parcourir à travers 14 pays. Tout simplement parce qu’on peut le faire. Et parce que ces régions sont tellement belles.

Recherche : compagnon de voyage h/f

Pour mettre sa relation ou son amitié à l’épreuve, il n’y a rien de tel que de passer quelques mois à bourlinguer ensemble. Les petits agacements donnent lieu à des discussions houleuses, les moindres désagréments deviennent des sujets de discorde disproportionnés. Choisir son compagnon de voyage est dès lors le choix le plus important et le plus difficile. Simon : « Cela va peut-être vous sembler un peu bête, mais je suis super content d'avoir fait ce voyage avec Félix. J'ai un tas de chouettes amis, mais je me rends compte que je n'aurais pu mener à bien ce voyage qu'avec Félix. »

Trouvé : autochtones généreux

De bonnes dispositions permettent de faire de belles rencontres. Une idée trop naïve en ce XXIe siècle ? Absolument pas. Du moins selon Felix et Simon. Simon : « Le plus beau souvenir de ce voyage ? Avoir compris que la grande majorité des gens sont généreux. Par exemple, au moment le plus délicat, nous avons été aidés par un homme pauvre qui nous a non seulement remis sur le bon chemin, mais nous a en plus invités à boire un café. »

Superflu : un planning où tout est prévu

Un tel voyage se planifie et se prépare jusque dans les moindres détails. C’est du moins ce que vous pensez. Felix : « Les gens qui ont tout leur itinéraire en tête n'osent pas s'en écarter. Même lorsque quelqu'un leur dit qu'il y a peut-être d'autres belles choses à voir en dehors de cet itinéraire tracé. »

Indispensable : contact avec la base arrière

 

Larguer les amarres. Être seul. Vivre dans l’instant. Ça a l’air sympa, là n’est pas la question, mais que valent de beaux souvenirs et de magnifiques panoramas si l’on ne peut les partager avec personne ? Felix : « J’étais absolument convaincu que les premières semaines, je n’enverrais aucune photo à la maison, mais j’ai vite constaté que je voulais partager tout de suite toutes ces impressions avec mes proches. Facebook et WhatsApp se révèlent alors être de véritables dons du ciel. »

Prévisible : l’envie de continuer à voyager

Après un périple de 321 jours, on a – croyez-le ou non – besoin de repos. Simon : « La Carretera Austral offre de loin les plus beaux paysages que j'ai jamais vus. » Felix : « L’expérience la plus étrange ? Le passage de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Sans hésiter ! » Dès qu’ils auront repris leur souffle, Felix et Simon sont bien décidés à repartir. Où ? Eux seuls le savent. Mais il est d’ores et déjà certain qu’ils ne s’en tiendront pas à cette seule expérience d’une vie.

Felix et Simon ont entamé leur aventure il y a un an. Lisez leur histoire dans le nouvel A.S.Magazine ou revivez ici leurs expériences sur les sentiers de randonnée.

Partagez vos rêvez

N’hésitez surtout pas à poster vos propres photos d’activités de plein air sur notre page FB ou à les partager sur Twitter ou Instagram sous #asadventure.