basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

La population indigène de Papouasie-Nouvelle-Guinée en images


La population indigène de Papouasie-Nouvelle-Guinée en images

On peut assurément considérer la Papouasie-Nouvelle-Guinée comme étant la dernière jungle inexplorée de notre planète. Le côté sauvage et désertique de ce petit bout de paradis n’a cependant pas freiné l’enthousiasme de la journaliste de voyage Debbie Pappyn et de son compagnon et photographe David De Vleeschauwer. Au travers de ces cinq clichés absolument uniques, ils nous livrent un portrait éloquent des tribus indigènes qui peuplent ce monde merveilleux.

Sur la plage de Kapoko

La jeunesse locale ne prête plus attention à l’activité incessante de l’ambitieux Tavurvur, au pied duquel s’étend la petite ville de Rabaul recouverte presque en permanence par une fine couche de cendres volcaniques. Ces petits enfants papous barbotent dans les eaux paisibles de Blanche Bay et de Simpson Harbour sur la péninsule de Gazelle qui fait partie de la Nouvelle-Bretagne. Envie de passer la nuit à regarder ce fascinant volcan aux éruptions flamboyantes ? Rendez-vous au Rapopo Plantation Resort, le point de chute favori des passionnés de volcans et des adeptes de la plongée. Sous la surface de l’eau, les paysages sous-marins paradisiaques s’y déploient en effet généreusement.

Hommes de boue masqués

Impressionnant et même un peu effrayant. Faites connaissance avec les « mud men », à savoir la tribu Asaro qui, tels des esprits, surgissent de la jungle épaisse des Highlands. Selon la légende, cette tribu, vaincue par l’ennemi, avait trouvé refuge non loin de la rivière Asaro. Au crépuscule, ses membres rejoignaient leur territoire en suivant les rives boueuses de la rivière, prétendant ainsi être des esprits mystérieux. Leurs masques étaient réalisés à partir d’argile de la rivière, pour un effet encore plus impressionnant. Un ballet qui a tellement effrayé leurs ennemis que la tribu Asaro fut sauvée.

Décorations corporelles d'inspiration marine

Fjords tropicaux et plages immaculées : découvrez la province d’Oro et la région aussi belle que reculée de Cape Nelson. La tribu Korafe se pare de coquillages, d’algues et des plumes colorées d’oiseaux du paradis présents en très grand nombre. La tribu est également connue pour la diversité des tatouages tracés sur les visages de ses membres. Même les femmes se font tatouer le visage à l’adolescence. Le chef de la tribu porte une gueule de requin sur la tête en tant que symbole ultime de sa puissance et de son pouvoir.

En canoë avec la tribu Korafe

C’est cachés au plus profond de la mangrove que vivent les Korafe, une tribu dont le cadre de vie varie entre océan, plage et forêt de bord de mer. Lors de notre visite, nous avons voyagé à bord de leurs barques très étroites, fabriquées à partir de troncs d’arbres. Admirer ainsi la nature préservée défilant lentement sous notre regard fut un pur régal... Ceux qui le souhaitent peuvent s’essayer au couchsurfing et passer la nuit chez des autochtones dans des huttes construites sur des pieux. Troquez donc le confort d'une chambre d'hôtel contre l’expérience intense, mais sincère qu’est la vie au sein d’une tribu papoue.

 

Stay with the locals

Faste et beauté

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, chaque tribu – et même chacun de ses membres – a son propre look absolument unique. Un costume traditionnel tantôt coloré et exubérant, avec des plumes, des graines et des coquillages, tantôt tout en sobriété, aux tonalités mystérieuses de noir et de blanc. La Papouasie-Nouvelle-Guinée abrite une diversité complexe et structurée, tant en matière de culture avec ses centaines de tribus et dialectes différents, qu’au niveau de la faune et de la flore qui recèlent encore des trésors et des espèces animales et végétales qui n'ont pas encore été découvertes. Si vous projetez de voyager en Papouasie-Nouvelle-Guinée, prévoyez suffisamment de temps. Ceux qui iront à la rencontre des tribus apprécieront particulièrement la beauté des splendides costumes traditionnels des autochtones qui méritent d'être admirés dans les moindres détails.

Envie de découvrir les récits de voyage de Debbie Pappyn en Papouasie-Nouvelle-Guinée ? Dans ce cas, procurez-vous vite le numéro 35 de l’A.S.Magazine dans votre magasin A.S.Adventure préféré.

>> Vous trouverez ici un aperçu de tout ce qui vous attend.

Vous avez également pris de jolies photos de votre voyage exotique ?
>> Evitez qu'elles ne tombent aux oubliettes et partagez-les avec nous ! Postez-les sur notre page Facebook ou partagez-les sur Twitter et Instagram avec le hashtag #asadventure.