existUrl: /content/www-asadventure-com/fr/includes/menu
existUrl: /content/www-asadventure-com/fr/includes/header

L’histoire verte à Berlin

Chaque année, la capitale de l’Allemagne attire des milliers de touristes. Berlin dispose en effet de tous les atouts : l’art, la culture et la nature. Sans oublier son passé historique mouvementé. Le Mur de Berlin a laissé des traces dans toute la vie sociale, comme en témoignent les parcs urbains. Posons un regard vert sur l’histoire de Berlin.

Tiergarten

Tiergarten est le parc le plus grand et le plus connu de Berlin. Ce qui était autrefois un terrain de chasse royal s’est transformé en parc public dès 1740. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la majeure partie a été détruite et quasi tous les arbres ont été abattus pour chauffer les Berlinois.

 

À partir de 1949, le gouvernement de la République fédérale d’Allemagne a décidé de réhabiliter le Tiergarten. Un million d’arbres ont été plantés et le parc a retrouvé son statut de poumon vert de Berlin. Voilà comment un parc peut symboliser la reconstruction d’une ville.

 

À faire : Tiergarten a une foule de choses à offrir aux touristes. Vous pouvez y faire de belles promenades et la Porte de Brandebourg est à deux pas. Les amateurs d’art peuvent se rendre sur les rives de la Sprée où se trouve la Haus der Kulturen der Welt, la Maison des cultures du monde. Pour voir des animaux, rendez-vous au Zoologischer Garten Berlin, le jardin zoologique de la capitale allemande.

Treptower Park

Si Tiergarten est le symbole de la reconstruction à l'Ouest, le parc de Treptow en est la variante à l'Est. Ici, l’influence soviétique est encore très présente avec le Sowjetisches Ehrenmal. Il s’agit d’un gigantesque mémorial russe dédié aux soldats soviétiques tombés lors de la Bataille de Berlin.

 

À faire : ce mémorial soviétique est incontournable, mais le parc de Treptow ne se limite pas à l'horreur de la Seconde Guerre mondiale. Vous pouvez également visiter l'Archenhold Sternwarte. Cet observatoire vous permet de vous détendre en admirant les étoiles.

Parc public Humboldthain

Le parc public Humboldthain doit son nom au célèbre explorateur naturaliste Alexander von Humboldt, le Charles Darwin prussien. Charles Darwin considérait Humboldt comme le plus grand explorateur scientifique de tous les temps. C’est donc un nom à retenir !

 

Le parc abrite une grande tour, qui servait à la défense anti-aérienne lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette tour servait aussi de bunker à l’époque. Aujourd’hui, elle offre une magnifique vue panoramique sur la ville.

 

Laissez-vous également surprendre par une promenade dans les vignobles. Chaque année, on y produit jusqu’à deux cents bouteilles de vin. Malheureusement, il n’est pas possible d’en acheter, car ce vin n’est servi qu’à de grandes occasions. Prost ! 

 

À faire : voulez-vous en savoir plus sur l’utilisation de la tour lors de la Seconde Guerre mondiale ? Participez à une visite guidée dans ce bunker partiellement détruit. Attention, cet énorme complexe abrite de nombreuses chauves-souris ! Pour ne pas déranger ces animaux pendant leur hibernation, le bunker est fermé de novembre à mars.

Teufelsberg

Saviez-vous que Teufelsberg (Montagne du Diable) est une colline artificielle ? Elle est née des cendres de l’ancienne ville de Berlin. Teufelsberg a été érigée par les Alliés après la Seconde Guerre mondiale avec les gravats de Berlin pour former une colline haute de 120 m !

 

Dans les années 50, en pleine guerre froide, les Américains y ont construit une station d’espionnage. Ceux-ci l'ont utilisée jusqu’en 1991, puis laissée à l’abandon. Pendant des années, on y avait libre accès et un grand nombre d’artistes (de rue) y ont réalisé des œuvres.

 

À faire : différentes organisations proposent des visites guidées au Teufelsberg. Une visite à ne pas manquer si vous voulez profiter d’une vue panoramique sur la Grunenwald et la ville. Ou si vous appréciez l’art urbain !

 

>>À la recherche d’autres conseils pour un city-trip ou des vacances à Berlin ? Découvrez-les ici !