basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Flâner dans une métropole verdoyante


Flâner dans une métropole verdoyante

Rat des villes ou rat des champs. Et si vous étiez les deux en même temps ? La plupart des grandes métropoles mondiales abritent toujours, à deux pas, une oasis de verdure. Glissez dans votre valisette quelques tenues de ville et de plein air lorsque vous partez à la découverte de l’une de ces cités verdoyantes. Et n’oubliez pas non plus vos chaussures de marche...

1. New York City

Difficile d’imaginer en pénétrant dans Big Apple que New York City est la ville la plus verte des États-Unis.

  • Tout le monde connaît Central Park, qui n’a pas usurpé sa réputation. Été comme hiver, c’est l’endroit chéri de tous les New-Yorkais. Ils viennent y passer des heures de détente amplement méritées. Le parc offre des plaisirs pour petits et grands : un vaste réseau de chemins de promenade, deux patinoires, un étang, des terrains de sport, des aires de jeu et même un jardin zoologique. De quoi passer une formidable journée au grand air.
  • Pour se promener à pied ou à vélo, patiner ou pique-niquer le long du fleuve Hudson, avec vue sur le New Jersey, rendez-vous à l’Hudson River Park. Vous pouvez admirer New York en vous baladant sur le fleuve à bord d’un kayak ou d’un canoë. En été, les concerts et les tournages de films n’y sont pas rares.
  • Le meilleur exemple d’écrin de verdure dans la jungle de béton de Manhattan se trouve à l’High Line Park. Ce parc se fraie un chemin le long d’une voie ferroviaire abandonnée dans le quartier industriel du West Side. Vous vous prélassez ainsi sur des sièges lounge en bois en contemplant les fleurs et plantes indigènes, sur fond de panorama vertigineux de la ville. L’endroit idéal pour une bonne séance de people watching.

Dans les quartiers extérieurs à Manhattan, il ne manque pas non plus de lieux où la nature a droit de cité : Flushing Meadows-Corona Park dans le Queens, Fort Greene Park à Brooklyn et Pelham Bay Park dans le Bronx sont des merveilles.

Notre bibliothèque de voyage vous donne d’autres idées de voyage à New York.

2. Stockholm

La capitale suédoise est également surnommée la Venise du Nord. Et nous ne pouvons qu’approuver. La verdure sillonne la ville comme autant de canaux naturels.

  • L’immense Royal National City Park abrite pas moins de 100 espèces d’oiseaux, plus de 800 espèces végétales et plus de 1.200 espèces d’insectes. Outre cette abondante faune et flore, vous pouvez aussi y découvrir l’histoire suédoise. Le parc comprend en effet aussi des châteaux et des musées.
  • Sur l’Observatorielunden, une colline verdoyante au cœur de la ville, les sonorités de la ville n’ont plus cours. Admirez le coucher du soleil dans cette oasis de tranquillité et succombez pour de bon aux charmes de la Suède.
  • À une quinzaine de minutes de métro du centre commence la piste de randonnée Roslagsleden Trail qui s’étend sur 190 km dans l’arrière-pays suédois et le long de la côte. Après chaque section, un emplacement de camping gratuit est prévu. Pratique et économique !

Découvrir Stockholm est encore plus amusant avec le bon guide de voyage sous la main. Vous le trouverez ici.

3. Londres

Oubliez donc cette image d’un Londres foggy, grisâtre et industriel : la capitale anglaise regorge d’espaces verts.

  • Le Richmond Park au sud-ouest de la ville est, avec ses 955 hectares, le plus grand parc municipal entouré de remparts d’Europe. Ce qui lui permet de servir à la fois de terrain de sport (vélo, pêche, équitation et golf) et de réserve naturelle. Ainsi, pas moins de 600 cervidés gambadent librement dans le parc.
  • Plus près du centre-ville, vous pouvez prendre un bon bol d'air dans le Battersea Park, poumon vert où vous circulez parmi des oiseaux et des écureuils le long du lac. En passant aussi par le jardin zoologique.
  • Enfilez vos chaussures de marche et partez à la découverte de l’Epping Forest, le plus grand espace vert de Londres avec 2.400 hectares de purs plaisirs en plein air. Ce domaine ne se trouve qu’à une petite heure de métro à partir du centre.

Autres bons plans verdoyants dans la ville : Olympic Park, Better Bank Side Urban Forest et Camley Street Natural Park.

Complètent égaré dans Londres ? Avec cette lecture de voyage sous la main, vous ne manquerez pas de bonnes idées pour votre citytrip.

4. Singapour

Singapour n’a pas volé son surnom de « The Garden City », qu’elle doit à la vision urbanistique révolutionnaire de l’ancien Premier ministre Lee Kuan Yew en 1968.

  • En téléphérique, vous grimpez jusqu’au Mount Faber Park, situé sur une colline de 105 mètres, à dix minutes à pied du centre-ville de Singapour. Au sommet de cette colline couverte d’une forêt vierge secondaire, une vue fantastique sur la partie sud de la ville et les îles avoisinantes s’offre à vous.
  • Votre bibliothèque est garnie de livres de voyage et d’histoire ? Allez voir la Labrador Nature Reserve. Une nature splendide et parsemée ici et là de témoignages de la Deuxième Guerre mondiale. L’endroit était à l’époque l’enfer sur Terre. Il se profile à présent comme une ode à la quiétude et à la paix.
  • Pas encore rassasié par toute cette verdure ? Suivez donc The Southern Ridges. Cette piste de randonnée de 10 km relie tous les parcs et jardins populaires. Les oiseaux sont vos charmants compagnons de voyage parce que vous vous promenez littéralement le long de la cime des arbres. Talk about a view!

>> Envie de connaître le nombre de km à pied que vous faites en citytrip ? Nous avons fait l’addition.

>> Vous préférez un citytrip sous un autre thème ? Consultez donc nos bons plans pour oiseaux de nuit !

>> En quête d’autres conseils de citytrips ? Parcourez notre vaste offre de guide de voyages.