basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Des villes à découvrir la nuit

Face au retour du blues automnal et à la dépression hivernale qui guette, un seul remède : une petite escapade salutaire. Que vous optiez pour une aventure sac au dos ou un petit séjour relax au camping, l’objectif reste le même : rompre avec la routine et se détendre. Mais vous pouvez également partir pour un agréable citytrip dans l’une des villes de notre top 5, reconnues pour leur vie nocturne trépidante.

New York, la classique

Commencer par un classique pourra paraître assez… classique, mais New York, the city that never sleeps, fait partie des incontournables. Alors que le Meatpacking District fut un temps un quartier assez pauvre, la zone entre Chelsea et West Village est devenue, en 2015, le point de convergence des bars et restaurants les plus en vogue. Bar Veloce, Schiller’s Liquor Bar et The Mean Fiddler figurent parmi les établissements modernes phares. Du point de vue culturel, vous n’aurez pas assez de vos yeux et de vos oreilles pour découvrir New York. Carnegie Hall, Radio City Music Hall, Guggenheim Museum, Museum of Modern Art, Big Apple regorge de pôles culturels de haut rang. Pour notre plus grand plaisir !

Istanbul, l’idyllique

Avec ses 14 millions d’habitants, Istanbul est bien plus vaste que ne l’imaginent la plupart d’entre nous. C’est par ailleurs la seule ville au monde à s’étendre sur deux continents (Europe et Asie). Lorsque vous traverserez les quais du Bosphore, vous découvrirez d’emblée que les Turcs savent ce que signifie « faire la fête ». Resto lounge, bars d’hôtels branchés et restaurants avec vue à 360°, Istanbul est la ville de toutes les découvertes. Anjelique est une maison de maître de trois étages offrant une vue magnifique sur une partie de la ville. Reina est l’épicentre du divertissement nocturne. Les bars et restaurants ne manquent pas et avec des visiteurs réguliers comme Jon Bon Jovi, Kylie Minogue et Uma Thurman, un court séjour à Istanbul s’annonce des plus agréables. Mais les amateurs de culture seront tout aussi bien servis. La Mosquée bleueSainte-Sophie et la citerne basilique ne sont que quelques points d’intérêt culturels incontournables. Le palais de Topkapi et le palais de Dolmabahçe valent réellement le détour.

 

Budapest, la grisante

Budapest est la destination citytrip numéro un de cette année. Les avenues majestueuses, les jolies places et les possibilités de sortie sans se ruiner n’y sont certes pas étrangères. Vous pourrez notamment sortir dans les fameux romkocsmak, ou bars de ruines, comme le Szimpla Kert et l’Instant, et vous dorloter les papilles à La Pampa ou chez PomodoroLes pubs et bars ne manquent pas à Budapest. Le Zizi Bar est le nouvel établissement de début de soirée de la capitale, mais Fat Mo’s et Boutique Bar sont les plus populaires ; c’est là que vous pourrez véritablement découvrir le sens de la fête et de la vie nocturne des Hongrois. Le festival de musique Sziget, le Werchter hongrois, se tient sur l’île d’Obuda. Si vous préférez des activités plus tranquilles, le Ernst Museum et le magnifique parlement hongrois, sur les rives du Danube, figurent parmi les hauts lieux culturels de la capitale.

Barcelone, la timorée

Moins alternative que Berlin et moins originale que Londres, Barcelone n’en reste pas moins séduisante pour ses activités culturelles et sa bonne cuisine. Musées à gogo (Miró, Gaudí et Picasso), Sagrada Familia et parc Güell ainsi que les innombrables églises et curiosités culturelles font de la capitale de la Catalogne une ville particulièrement intéressante. Mais même si son club de football est la vedette numéro un, la vie nocturne à Barcelone ne manque pas d’intérêt. Les Ramblas sont l’activité touristique par excellence, tandis que le Pop Cocktail Bar est l’une des places-to-beEl Born est un peu moins touristique, mais grâce à sa situation centrale et à des pôles d’intérêt comme Miramelindo et Coppelia Club, l’endroit n’en demeure pas moins l’un des fantastiques points chauds de la ville. La chance de rencontrer Messi et compagnie est grande dans le plus chic Port Olimpic – plus précisément au CDLC, l’un des bars lounge branchés du coin.