basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Ayacucho vue par un poète

Chaque année, le voyage d'immersion à Ayacucho au Pérou fait forte impression sur nos « ambassadeurs ». Pour le poète Willie Verhegghe, l'un des participants de l'an dernier, la vie auprès de la population locale a été une véritable révélation. Durant son séjour, il a consigné ses expériences dans un recueil de poèmes inspirant.

Le voyage d'immersion sous la loupe

Chaque année, une équipe d'A.S.Adventure composée de collaborateurs et de clients se rend, avec armes et bagages, à Ayacucho, une région pauvre et inhospitalière du Pérou située en haute montagne. C'est là, loin de la civilisation occidentale, que l'organisation de développement privée Solid international donne aux locaux une chance de prendre leur destin en main.

 

A.S.Adventure apporte également sa contribution : une partie des recettes de notre collection Ayacucho® est consacrée aux projets de Solid International. Afin de permettre à nos clients et à nos collaborateurs de découvrir les réalisations de Solid International de près sur le terrain, nous organisons chaque année ce voyage d'immersion inoubliable.

Lamas et femmes au portail

Poète socialement engagé, Willie Verhegghe a bondi de joie lorsqu'il a été sélectionné en 2013. Durant les rares moments où il ne retroussait pas ses manches avec enthousiame, il était derrière l'objectif pour immortaliser la vie à Ayacucho. En se basant sur ses meilleures photos, il a créé des poèmes lyriques sur ses expériences sur le terrain.

Lamas

« Les lamas, ils sont tellement beaux, Monsieur »,
chante Van het Groenewoud, dans les Andes.

Parce qu’ils sont beaux. Et fiers.
Ils sont à croquer avec leurs nœuds
dans leur oreille douce et laineuse.
On dirait des femmes marchant avec des hauts talons
dans le paysage d'herbes et de pierres,
ne faisant pas attention au gringo avec sa caméra
et présentant d'une manière très érotique
leurs postérieurs bouclés et ouatés.

J'aime ces dames,
ces lamas sans le Dalaï
mais avec la simplicité du bouddhisme
dans leur tête haute et chevelue.

La petite femme sous le portail

Au-dessus du bleu ciel de sa jupe
elle regarde, rêveuse, devant soi,
ses vieilles mains comme des bijoux,
fatiguées du travail accompli, le chapeau qui la protège
du mal qui pourrait soudain lui tomber sur la tête.

Elle se repose et attend, ignorant que son portrait
bientôt traversera l’océan et l’Amazone
pour être transporté vers l’ancien monde.
La ville la passe rapidement,
personne qui ne se demande si ses pantoufles
une fois la bise venue
lui offriront la chaleur nécessaire.

J’incline la tête bien bas au-dessus de la feuille
sur laquelle je l’anoblis en écrivant.
Elle est un bijou Inca d’une beauté pure,
les jeunes qui, désintéressés, la passent
se rapetissent dans une cavalcade de plastique et d’ennui,
oyez la sonnerie stressante de leurs fous mobiles.

 

Vous aimeriez également expérimenter de près la vie dans cette région montagneuse unique du Pérou ? En 2015, nous ferons de nouveau un séjour d'immersion à Ayacucho. Envoyez-nous sans plus tarder une lettre de motivation convaincante pour vivre cette expérience unique !

 

Je souhaite participer au voyage à Ayacucho