basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Odlo: la course en tête

En 1946, l’athlète norvégien Odd Roar Lofterod lancait sa ligne de vêtements avec l’enthousiasme qui a fait sa légende. Son ambition ? Devancer toujours la concurrence d’une tête ou deux. Un objectif exigeant dans un secteur où les marques rivalisent d’ingéniosité. Mais Lofterod réussit d’emblée son pari.

550 produits

Le démarrage à petite échelle est désormais loin derrière nous : aujourd’hui, la marque norvégienne de vêtements Odlo est devenue une grande entreprise employant 740 collaborateurs et proposant 550 produits. Des bonnets aux sous-vêtements et aux vestes en passant par les pantalons et les maillots : Odlo est sur tous les fronts. En respectant toujours l’esprit instillé par Lofterod : offrir aux sportifs ce petit plus, synonyme de grands progrès.

 

 

Petites marques deviendront grandes

En moins de trente ans, Odlo est passée du statut de petite marque sportive débutante à celui d’un acteur qui donne le ton sur le marché des vêtements de sport. Ce qui n’a rien d’étonnant de la part d’une entreprise qui a lancé en 1963 un survêtement élastique en fibre Helanca et, dix ans plus tard, les tout premiers sous-vêtements sportifs entièrement synthétiques. Autant d’innovations qui accélèreront la montée en puissance de la marque.

 

En 1986, Odlo devient une marque mondiale avec son siège en Suisse. La société pourra désormais voir encore plus grand.

Odlo: altijd net dat stapje voor

Système des trois couches

Forte de la devise « il faut battre le fer tant qu’il est chaud », Odlo sort à peine un an plus tard l’Athletic Clothing System innovant, basé sur le système des trois couches toujours utilisé aujourd’hui. Il faudra ensuite patienter quinze ans, mais cela en vaudra la chandelle : Odlo innove à nouveau avec le premier sous-vêtement fabriqué dans une matière dotée d’ions d’argent réducteurs d’odeurs.

En cette année 2015, Odlo est une award winning brand – comme on le dit si joliment en anglais – qui développe des produits pour des athlètes de différents âges, tailles et sports. Le père fondateur de la marque norvégienne, Lofterod, serait enchanté de voir son enfant continuer à damer le pion à la concurrence.