Jack Wolfskin, passionné de durabilité

L’engagement de Jack Wolfskin est sans limites !

 

Depuis sa fondation en 1981, la durabilité est inscrite dans l’ADN de Jack Wolfskin. Matières respectueuses de l’environnement, processus de production transparent, responsabilité sociale et écologique… Même dans les nouvelles collections, la durabilité reste le maître-mot.


Qui est Jack Wolfskin ?

Jack Wolfskin est l’un des principaux fournisseurs de vêtements et d’équipements d'extérieur de qualité en Europe et est basé à Idstein, en Allemagne. Son offre, qui s’enrichit chaque année de nouveaux produits et matières, est connue pour sa fonctionnalité optimale, sa grande qualité et son innovation exceptionnelle. En tant que partenaire du système bluesign® et membre de la Fair Wear Foundation et du programme « Zero Discharge of Hazardous Chemicals », la marque est une véritable pionnière dans le domaine de la durabilité.

Produits durables

Pour profiter de notre belle planète, prenez-en bien soin. Et c’est précisément la priorité de Jack Wolfskin lors du développement de nouveaux produits et matières.

 

Garanti 100 % sans PFC 

Les PFC (perfluocarbures et polyfluocarbures) ont beau être utiles pour rendre les vêtements résistants à l’eau, à la graisse et à la saleté, ils ne sont pas ou peu biodégradables et sont très nocifs pour l’environnement et notre santé. C’est pourquoi depuis l’été 2019, tous les vêtements, sacs à dos et sacs de voyage sont totalement exempts de PFC et ont des revêtements innovants, durables et hydrofuges.

 

100 % recyclé 

La grande fierté de Jack Wolfskin est sans aucun doute la veste Texapore Ecosphere. Cette veste imperméable est fabriquée en 100 % polyester recyclé, provenant en grande partie de bouteilles PET recyclées. Et il ne s’agit pas uniquement de l’extérieur et de la doublure. La membrane high-tech entre les deux est aussi composée de 15 % de bouteilles PET recyclées et de 85 % de chutes récupérées lors du processus de production. Du déchet à la matière première : c’est ça le concept Zéro déchet.

 

100 % coton biologique

Depuis 2013, Jack Wolfskin utilise exclusivement du coton biologique d’origine écologique certifiée. Cela signifie que le coton a été cultivé sans engrais chimiques, sans pesticides et sans semences génétiquement modifiées. C’est meilleur pour la santé des producteurs de coton et pour l’équilibre écologique des zones de culture.

 

100 % inusable

Plus la durée de vie d’un produit est longue, moins il risque de terminer dans une décharge. C’est pourquoi Jack Wolfskin mise sur des produits de grande qualité avec une longue durée de vie. Le traitement des vêtements et équipements par la technologie DWR laisse sur le tissu une couche hydrofuge durable — pas uniquement en surface, mais jusque dans la moindre fibre — qui est jusqu’à 6 fois plus durable que les méthodes conventionnelles. Pourquoi « super » ? Car cette fine couche est aussi super légère et super confortable. Bien entendu, 100 % respectueuse de l’environnement et exempte de PFC.

 

100 % respectueux des animaux

Jack Wolfskin aime les animaux et veille donc à ce que les matières d’origine animale, comme la laine de mérinos, soient obtenues de manière éthiquement responsableLe duvet provient toujours de producteurs certifiés, qui ne pratiquent ni le plumage à vif ni le gavage. Vous ne trouverez pas dans l’assortiment Jack Wolfskin de fourrure véritable ni de laine angora

BON À SAVOIR : Jack Wolfskin s’investit également activement dans le développement de matières sans microplastiques.

  • Le nouveau Nanuk Natureblend, utilisé dans la fabrication de matière polaire isolante, est composé à 25 % de Lyocell (Tencel) et de fibres synthétiques recyclées.
  • Le nouveau Microguard Woolblend, utilisé pour la doublure des vestes d’hiver, est composé de 50 % de laine recyclée et de 50 % de fibres synthétiques recyclées.

Un processus de production transparent

Curieux de savoir où et comment votre article Jack Wolfskin préféré a été fabriqué ? L’étiquette de chaque produit porte un code qui fait référence au fournisseur spécifique. Sur le site Internet, il vous suffira de quelques instants pour trouver l’origine et les méthodes de production utilisées pour fabriquer les produits. Place à la transparence !

 

Afin de maintenir un niveau de qualité élevé, Jack Wolfskin surveille étroitement le respect par les fournisseurs de ses strictes normes sociales et environnementales. Au moindre doute, l’entreprise intervient pour apporter les améliorations nécessaires. Des conditions de travail équitables jusqu’au statut bluesign® actuel, qui garantit qu’aucune substance nocive pour l’environnement et la santé n’a été utilisée au long du processus de production.

BON À SAVOIR : Jack Wolfskin classe ses fournisseurs en trois catégories, en fonction de la place accordée à la durabilité dans leur processus de production : « débutant », « bon, mais peut mieux faire » et « pionnier ». Vous pouvez suivre leur progression depuis votre canapé.

Responsabilité sociale

Des conditions de travail équitables, sûres et humaines sont à la base de toutes les collaborations que Jack Wolfskin entreprend, que ce soit avec ses salariés, ses fournisseurs ou ses partenaires. C’est pourquoi l’entreprise est membre de la Fair Wear Foundation depuis 2010. Il s’agit d’une organisation indépendante à but non lucratif qui se consacre à l’amélioration des conditions de travail dans l’industrie du textile et de l’habillement.

 

Comme tous les autres membres, Jack Wolfskin est soumis à un audit annuel — les résultats sont disponibles sur son site Internet et sur celui de la Fair Wear Foundation. En 2019, pour la cinquième année consécutive, Jack Wolfskin a obtenu le « Leader Status », c’est-à-dire la meilleure note possible. Pourquoi ? C’est simple : parce que l’entreprise surveille l’ensemble de son processus de production, améliore les conditions de travail dans les usines en coopération avec ses partenaires et dépasse même nettement certaines des exigences générales.

Protection de l’environnement

En tant qu’acteur majeur sur le marché de l’outdoor, il va sans dire que Jack Wolfskin prend également des mesures actives pour protéger la nature si précieuse, que ce soit dans ses quartiers généraux, dans les usines ou sur la totalité de la chaîne de production.

 

Énergie

Jack Wolfskin ne se contente pas de réduire sa consommation d’électricité : en 2012, l’entreprise est passée à 100 % d’énergie verte, en partie générée par des panneaux photovoltaïques en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

 

Eau

Les technologies « économes en eau » sont privilégiées, comme la technique « Future Dye », qui réduit l’utilisation de l’eau (usée) dans le processus de teinture. Jack Wolfskin travaille également main dans la main avec le projet Seaqual, qui repêche les déchets en plastique dans la Méditerranée pour en faire des t-shirts.

 

Ameublement

Aucun PVC n’est utilisé dans l’ameublement des magasins Jack Wolfskin, on privilégie les matériaux durables et naturels comme le bois et des matériaux de construction et éléments de magasin recyclables et écologiques. L’éclairage est également économe en énergie.

 

Transport

Pour chaque cargaison, on étudie le mode de transport le plus économique et le plus écologique en tenant compte de la date disponible, du moyen de transport et de l’itinéraire utilisés, y compris les émissions de CO2 associées. Cela permet à Jack Wolfskin de réduire considérablement les émissions de CO2 de toutes ses opérations de transport — 90 % de tous les chargements entrants au niveau mondial sont désormais transportés par bateau et le transport aérien est devenu une exception.

 

Matières premières

Avec l’initiative « Zero Discharge of Hazardous Chemicals », Jack Wolfskin a établi une liste de produits chimiques qui ne peuvent pas être utilisés — ou uniquement en concentrations très limitées — pendant le processus de production. Toutes les substances interdites figurent dans son « Green Book », qui fait partie intégrante des contrats que la marque conclut avec tous ses fournisseurs.

 

Conditionnement

En proposant des sacs en papier réutilisables et en utilisant des étiquettes certifiées FSC et des emballages en plastique recyclé pour le transport, Jack Wolfskin s’efforce de réduire au maximum les déchets d’emballage.

Bluesign® : une production de textile durable sur toute la ligne

À partir de 2020, Jack Wolfskin a l’intention de n’inclure dans sa gamme de vêtements que des textiles provenant de fabricants certifiés bluesign®.  Ce système indépendant impose les exigences les plus élevées en matière de sécurité sur le lieu de travail, de protection des consommateurs, de préservation des matières premières et de minimisation des émissions dans l’eau et dans l’air. Ainsi, tous les produits chimiques potentiellement nocifs pour l’environnement et la santé sont d’emblée exclus du processus de production. Respect de l’environnement et sécurité garantis !

Jack Wolfskin se préoccupe également de votre sécurité lorsque vous êtes en randonnée.

>> Découvrez comment le système Recco® peut venir à votre rescousse dans une situation difficile.