5 activités originales à faire en forêt

Vous cherchez des activités amusantes à faire en forêt ? Voici cinq idées originales pour une journée (ou une soirée... !) inoubliable. Que vous y alliez avec de jeunes enfants ou avec une bande d’adolescents, en groupe ou juste en famille : ces jeux originaux vous amuseront pendant des heures.  

1. Un masque de boue pour les arbres

Vos enfants arrivent à s’amuser pendant des heures à l’intérieur avec du slime tout gluant ? Vous n’aurez aucune peine à les convaincre de faire un jeu créatif avec la version extérieure et naturelle du slime : la boue ! En mélangeant la gadoue brune à d’autres matières naturelles, le jeu prend une dimension supplémentaire, au propre comme au figuré. Qui va fabriquer le masque de boue le plus drôle ?

 

Règles du jeu :

  • Trouvez une grande mare de boue dans la forêt, ou créez-en une vous-même avec l’eau d’une gourde.
  • Choisissez un arbre et étalez une épaisse couche de boue en forme de visage sur le tronc. Profitez éventuellement des contours naturels de l’arbre (un nœud saillant devient le nez, par exemple).
  • Rassemblez différentes matières naturelles et utilisez-les pour donner vie au masque de boue : de la mousse pour les cheveux, des feuilles pour les oreilles, des glands pour les yeux et une petite branche pour la bouche... Laissez libre cours à votre imagination !

2. Allez, au nid !

Vous vous retrouvez avec une bande de constructeurs de camps avertis qui ne reculent devant aucun défi ? Au lieu d’installer un camp traditionnel, encouragez-les à construire un véritable nid d’oiseau à taille humaine. Quels matériaux vont-ils utiliser ? Quelle est la meilleure méthode de construction ? Que vont-ils utiliser pour rendre le nid bien douillet ? Un bon travail de construction et de réflexion, idéal à faire en équipe.

3. À la recherche de la lumière

Pour les audacieux, petits et grands : un jeu de recherche passionnant dans l’obscurité (au crépuscule) avec de nombreuses variantes possibles.

La règle du jeu est très simple : dissimulez de petites lampes LED dans une zone bien balisée de la forêt et laissez les enfants partir à la recherche des petites lumières.

La difficulté du jeu s’adapte selon l’âge des participants.

 

Quelques exemples :

  • Suspendez les petites lampes bien en évidence ou cachez-les.
  • Utilisez de grandes ou de toutes petites lampes.
  • Demandez aux enfants de simplement trouver les lampes ou accompagnez chaque petite lampe trouvée d’une mission.
  • Jouez à ce jeu avec ou sans lampe de poche.
  • Remplacez les petites lampes LED par des matériaux réfléchissants qui ne s’illuminent que lorsqu’on les éclaire à la lampe de poche ou à la lampe frontale. Ce n’est pas pour les mauviettes !

4. Des câlins aux arbres

Un jeu hilarant où il faut faire appel à tous ses sens. Toucher, sentir, regarder... chaque arbre est différent, mais qui peut reconnaître son arbre ? Le meilleur câlineur gagne !

Règles du jeu :

Un joueur a les yeux bandés et est conduit vers un arbre qu’il doit explorer tout en l’étreignant. Il devra ensuite deviner de quel arbre il s'agissait.

Quelle est l’épaisseur de l’arbre (pouvez-vous l’entourer de vos bras) ? Quelle est la texture de son écorce ? Quelle est son odeur ? Sent-on bien ses nœuds ou a-t-il d’autres caractéristiques frappantes ? Quel type de sol y a-t-il à son pied ?

Après un long câlin, on éloigne le joueur de l’arbre et on le fait tourner plusieurs fois sur lui-même pour le désorienter. Ensuite, on lui enlève le bandeau et il part à la recherche de « son » arbre. Est-ce bien son ami vert qu’il entoure de ses bras ? Ensuite, c’est au tour du joueur suivant.

 

Variantes du jeu :

  • Le joueur doit trouver son arbre dans un temps imparti (par exemple une minute).
  • En lui attachant les mains dans le dos, on oblige le joueur à se baser sur la vue et l’odorat.
  • Pour les grands groupes : laissez les enfants explorer et rechercher les arbres par groupes de deux ou de trois. 

5. Grimpez aux arbres !

Oubliez les équipements d’escalade sophistiqués et les aires de jeux coûteuses. Dans la forêt, on trouve tout ce qu’il faut pour vivre des aventures palpitantes en hauteur, gratuitement, et pour le plaisir de chacun. Votre progéniture compte-t-elle un véritable petit félin ou souhaitez-vous faire se révéler l’écureuil de la famille ?

 

Voici quelques conseils pour grimper aux arbres en toute sécurité et dans la bonne humeur.

  • Lorsque les branches et les arbres sont mouillés, ils deviennent glissants et lisses. Ne laissez donc jamais vos enfants grimper lorsqu’il pleut ou lorsqu’il vient de pleuvoir.
  • Apprenez à vos enfants à reconnaître les branches mortes (et bien sûr à les éviter). Empêchez-les aussi de grimper sur les branches trop courbées.
  • Insistez sur la « règle des trois points » : il faut toujours garder un pied et deux mains ou une main et deux pieds sur la branche ou l’arbre.
  • Le plus simple et le plus sûr, c’est de grimper au plus près du tronc.
  • Connaissez vos énergumènes. En général, les enfants ne vont pas grimper plus haut s’ils ne se sentent plus en sécurité, mais les vrais casse-cous ont parfois besoin qu’on leur mette des limites.
  • Pour les jeunes enfants ou les escaladeurs en herbe, grimper sur un arbre tombé est tout aussi excitant. Prenez toutefois garde aux branches desséchées qui risquent de se casser.
  • Descendre de l’arbre est parfois plus compliqué que d’y monter. Donnez à votre enfant le temps de trouver le meilleur moyen de redescendre.
  • Il est inutile de grimper dans les arbres avec eux. * Si nécessaire, donnez-leur des instructions pour qu’ils positionnent au mieux leurs mains et leurs pieds.

* À moins que vous ne souhaitiez aussi profiter de la vue, bien sûr!

Toutes les forêts ne sont pas un terrain de jeu !

 

Bon à savoir avant de vous précipiter en forêt avec nos idées de jeu : quitter les sentiers battus pour aller jouer entre les arbres n’est pas permis dans toutes les forêts, ou dans chaque zone de la forêt. Nombre d’entre elles disposent d’aires de jeux balisées où l’on peut bien se défouler. Pour en sortir, il faut parfois demander une autorisation auprès de l’agent en charge des forêts de votre cantonnement. Pensez donc à vous renseigner !

>> Votre dernier jeu en forêt était un moment inoubliable ? Partagez vos aventures sur Facebook et Instagram avec le hashtag #asadventure et inspirez d’autres parents à emmener leur famille dans les bois.

 

>> Le temps est pluvieux ? Ce n’est pas une excuse... Avec les bons équipements, tout le monde peut sortir à tout moment et n’importe où !