basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Monter une tente pour les nuls

Le soir, que ce soit après une longue promenade ou une belle randonnée à vélo, il est très probable que vous voudrez vous glisser au plus vite dans votre tente pour souffler. Il vaut donc mieux être capable de monter habilement cet abri que vous aurez porté pendant toute la journée. Car rien n'est plus embêtant que de peiner avec des piquets et tendeurs quand on a juste envie d'aller se coucher. S'exercer à monter sa tente à la maison une fois (ou deux) n'est donc pas un luxe superflu.

Le bon endroit

Le soir, que ce soit après une longue promenade ou une belle randonnée à vélo, il est très probable que vous voudrez vous glisser au plus vite dans votre tente pour souffler. Il vaut donc mieux être capable de monter habilement cet abri que vous aurez porté pendant toute la journée. Car rien n'est plus embêtant que de peiner avec des piquets et tendeurs quand on a juste envie d'aller se coucher. S'exercer à monter sa tente à la maison une fois (ou deux) n'est donc pas un luxe superflu.

Conseil : Si le terrain est légèrement incliné, mettez votre tête du côté le plus élevé. Ce sens est plus naturel que l'inverse.

Soleil, pluie et vent

Il vaut mieux tirer profit de ces 3 éléments naturels quand vous montez votre tente. Quand vous choisissez un endroit, réfléchissez donc à ce que vous voulez précisément : plein soleil ou protection contre la pluie et le vent ? Ou alors un lieu ombragé où le vent souffle librement ? Quel que soit votre choix, retenez ces conseils :

 

Soleil : Anticipez. Parfois, il est préférable de monter sa tente en plein soleil, parce qu'elle sera à l'ombre plus tard et que vous profiterez d'un soleil agréable le lendemain matin.

 

Pluie : Veillez à ne pas monter votre tente dans un creux ou sur un terrain situé trop bas. En cas de fortes pluies, cela permet d'éviter que l'eau coule vers votre tente et emporte votre matelas pneumatique à 3 h du matin. Choisir un endroit surélevé de 20 cm peut déjà faire un monde de différence. Si une tempête éclate, creusez une tranchée d'environ 20 cm de profondeur autour de votre tente.

 

Conseil : Pour éviter de monter votre tente sur un sol trop humide, contrôlez le type d'herbes. En effet, des herbes dures indiquent un sol marécageux.

 

Vent : Saviez-vous qu'il y a une orientation préférable en matière de vent avec la plupart des tentes? Avec une tente tunnel, orientez-la de manière à ce que le vent arrive de biais au sommet de l'auvent. Avec une tente igloo, installez l'entrée à l'opposé de la direction du vent. Cela vaut d'ailleurs comme règle générale. Si le vent arrive face à l'entrée, il gonfle pour ainsi dire votre tente. Naturellement, il faut bien fixer votre tente avec des piquets ou piquets pour sol dur.

Conseil : Faites attention à la direction du vent. En Belgique et aux Pays-Bas, le vent et la pluie viennent généralement de l'ouest.

Choses à faire et à éviter

  • Monter sa tente sous un arbre est agréable pour ceux qui aiment paresser à l'ombre, mais contrôlez d'abord qu'il n'y a pas de branche morte susceptible de s'abattre sur votre tente au premier coup de vent.
  • Dans un camping, il est encore plus difficile de choisir l'endroit idéal qu'en cas de camping sauvage. Si vous aimez le calme, il vous faut un emplacement loin de la discothèque pour enfants et du bar karaoké. Un endroit près de la piscine est souvent plus calme qu'on ne croit – en général, la piscine ferme assez tôt et les cris d'enfants cessent avec la fermeture.
  • Ne montez jamais votre tente devant ou derrière une voiture. Vous éviterez ainsi d'être écrasé si le frein à main lâche.

Démonter sa tente

Après le montage et le camping, vient évidemment le moment ennuyeux où il faut démonter sa tente. Avant de filer, suivez ces 5 étapes :

  • Videz votre tente et balayez-la avec une brosse douce.
  • Retirez tous les piquets du sol, ceux des tendeurs anti-tempête en dernier.
  • Fermez les fermetures éclair. En effet, fermer les fermetures éclair lors du démontage permet de bien tendre la tente lors du prochain montage.
  • Il n'est pas judicieux de bien plier la tente. Plier la toile toujours de la même manière augmente significativement le risque de déchirure. Roulez-la donc de la manière la plus aléatoire possible.
  • Veillez à ce que votre tente soit bien sèche – sans la déposer sur une haie ou un buisson qui déchirent immanquablement la toile – pour réduire le risque de moisissure. Chez vous, ne rangez pas votre tente dans un sac étanche. Ouvrez-la de préférence au grenier.