La vie est un long fleuve tranquille… en canoë !

Le kayak est l'embarcation idéale pour explorer les rivières. Léger, rapide et maniable, il vous permet de glisser le long de paysages variés. Un peu plus grand, plus lent et plus large que le kayak, le canoë ne manque pas non plus d'atouts, surtout pour partir en micro-aventure et ralentir le rythme effréné du quotidien !

Quelle est la différence entre un canoë et un kayak ?

Le canoë est communément utilisé comme terme générique pour désigner toutes les embarcations propulsées à l'aide d'une pagaie, dont le kayak. Il existe cependant plusieurs différences :

 

  • Un canoë est entièrement ouvert sur le dessus et se pratique généralement de deux manières : en position assise sur un banc (si présent) ou à genoux. Il se propulse à l'aide d'une pagaie simple pour assurer une stabilité optimale, au détriment de la vitesse et de la maniabilité.
  • Un kayak est presque entièrement fermé sur le dessus, à l'exception des ouvertures prévues pour les passagers. Le kayak se pratique assis dans le fond du bateau, avec les jambes allongées devant. On le fait avancer avec une pagaie double (c’est-à-dire avec une pale de chaque côté), plus maniable qu'une pagaie simple.

Bref, le canoë est idéal pour naviguer tranquillement sur l'eau. C'est évidemment aussi possible en kayak, mais qui est plutôt destiné aux cours d'eau moins paisibles.

Un canoë : mieux qu'un kayak ?

Pas nécessairement. Le canoë et le kayak ont chacun leurs avantages et inconvénients, en fonction de vos attentes et de vos capacités. Utilisés dans le bon environnement et dans de bonnes conditions, tous deux vous procureront beaucoup de plaisir.

 

Les avantages du canoë sont les suivants :

  • Le canoë vous permet d'emporter plus de matériel.
  • Un canoë est plus stable.
  • Il est plus facile d'embarquer et de débarquer d'un canoë.
  • Grâce à sa structure ouverte, il se pratique aussi bien en position assise qu'à genoux.
  • L'assise, plus haute, permet d'avoir une meilleure vue sur le paysage.
  • Il est plus facile de pagayer en tandem ou à plusieurs qu'avec un kayak.

Inconvénients du canoë par rapport au kayak :

  • Un canoë est plus lourd et plus grand qu'un kayak ; il est donc moins facile à transporter.
  • Un canoë est plus difficile à manœuvrer en solo.
  • À bord d'un canoë, l'eau pénètre plus facilement à l'intérieur de l'embarcation : votre matériel sera donc plus rapidement mouillé.
  • Un canoë est moins rapide et moins maniable.
  • Dépourvu de gouvernail, le canoë offre une moins bonne résistance au vent et aux courants.
  • Un canoë est moins manœuvrable dans les conditions de navigation plus difficiles.

Saviez-vous que vous êtes également à la bonne adresse chez A.S.Adventure pour vos activités aquatiques ? Découvrez ici notre offre pour les sports nautiques !

Où peut-on faire du canoë ?

En Belgique, la pratique du canoë fait l'objet d'une règlementation très stricte. Soyons clairs : que vous optiez pour le canoë ou pour le kayak, ne vous aventurez jamais dans les zones qui sont interdites à la navigation. Découvrez ici les règles à respecter.

Quelques beaux endroits pour faire du canoë

  • Ardenne : Chez Le Batifol, vous pouvez louer un canoë et partir à l'aventure pendant plusieurs jours. À bord d'un canoë biplace, vous descendrez la Semois et logerez dans des campings ou hôtels le long de la rivière.
  • Gand : Nomad and Rebel propose différentes formules pour explorer la ville de Gand et ses environs en canoë. Les possibilités sont nombreuses et variées : balade en canoë suivie d'un barbecue, descente de la Lys en 7 jours, découverte du cœur historique au fil de l'eau, balade romantique à travers le centre de Gand avec coupe de Champagne et amuse-bouches... À vous de choisir !
  • Louvain : Au départ de Korbeek-Dijle, vous pouvez effectuer un parcours de 10 km jusqu'au cœur de Louvain. La balade est encadrée par un guide de The Shelter jusqu'aux agréables terrasses en bordure de la Dyle !

 

Vous cherchez d'autres idées d'activités aquatiques pour vous évader lors d'une micro-aventure ? Dans cette liste, vous en trouverez certainement une à votre goût !

Petit rappel : qu’est-ce qu’une micro-aventure ?

Vous ne connaissez pas encore le concept de la micro-aventure ? Le principe est simple : pour vivre de nouvelles expériences et relever de chouettes défis, vous n'avez pas besoin de grand-chose. Les micro-aventures sont par définition des aventures courtes, simples, peu onéreuses et proches de chez soi. Vous ne devez donc pas économiser, partir loin ou prendre des jours de congé. En fait, vous n'avez qu'une seule chose à faire : sortir de votre zone de confort !

 

>> Voici déjà quelques conseils pour votre première micro-aventure.