basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

5 bons plans pour survivre à un Rock Werchter boueux

Par ces mots légendaires – « If you love us, throw more mud » – les Red Hot Chili Peppers avaient invité en 1992 le public de Rock Werchter à une partie de catch dans la boue mémorable. Et il semble qu’ils pourraient bien remettre ça lors de l’édition de cette année. La météo nous promet en effet d’autres journées estivales pluvieuses. Comment survivre à un festival dont la plaine se transforme en gigantesque pataugeoire ?

1. Utilisez des sacs en plastique

Les sacs en plastique sont vos meilleurs amis par temps humide. Non seulement parce qu’ils sont légers et bon marché, mais aussi parce qu’ils ne prennent pas beaucoup de place.. et qu’ils protègent très bien vos affaires contre la condensation et les draches nationales. Utilisez-les pour protéger vos vêtements et votre sac de couchage dans la tente. Conseil avisé : conservez quelques vêtements de réserve dans un drybag ou un sac en plastique afin d’avoir un plan B si vous revenez trempé après une journée passée dans la gadoue de la plaine du festival.

2. Imperméabilisez votre tente

Flambant neuve, votre tente résiste naturellement très bien aux averses. Mais après une utilisation intensive, le revêtement imperméabilisant s’use lentement, mais sûrement. Traitez donc régulièrement le tissu extérieur de votre tente avec un spray imperméabilisant pour vous assurer de rester bien au sec par une nuit pluvieuse. Et n’oubliez pas non plus de bien aérer votre tente pour éviter la formation de condensation.

 

>> La condensation est tout de même présente ? Personne n’aime rester sous une tente humide ! Emportez un essuie-mains à séchage rapide pour sécher l’intérieur de votre tente, après vous y être glissé sans vos vêtements humides.

3. Maintenez votre sac de couchage au sec

Ne vous glissez jamais avec des vêtements humides dans votre sac de couchage ! Il risque de ne plus être sec durant toute la durée du festival. Enlevez donc vos vêtements humides et séchez-vous au maximum avant de prendre la direction du pays des rêves. Parce qu’un sac de couchage sec est un sac de couchage chaud. Rappelez-vous aussi qu’un jeans sèche beaucoup plus lentement que des jambes nues. Donc, si les températures le permettent, préférez un short comme tenue de festival.

4. Mettez vos chaussures à l’extérieur

Vous tenez naturellement à ce que votre sac de couchage et vos vêtements restent propres le plus longtemps possible. Dès lors, laissez vos chaussures crasseuses et boueuses à l’extérieur de la tente. Ou sous l’auvent, afin d’éviter que de la boue et de l’humidité ne pénètrent dans la tente. Après une journée à patauger dans la gadoue, vous serez content d’entrer dans une zone sans boue ! Il vaut mieux aussi laisser votre sac à dos sous l’auvent sur sa housse imperméable ou sur la toile de sol de votre tente. Il ne sera donc pas humide à l’extérieur et à l’intérieur.

5. N’oubliez pas votre imperméable

Dans des vêtements détrempés, on est vite transi de froid. Mais avec un bon imperméable ou poncho de pluie, vous éviterez cette sensation très désagréable. Et vous profiterez d’autant plus de la prestation de votre groupe favori, même sous la drache ! N’oubliez pas non plus une paire de chaussures de marche imperméables ou de bottes en caoutchouc afin de garder vos pieds au sec.