basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Voici pourquoi l'Écosse est la plus belle destination au monde 

L'Écosse, le plus beau pays du monde ? Les lecteurs du célèbre guide de voyage Rough Guide en sont convaincus : les plages sauvages, les lacs profonds et les châteaux mystérieux en sont pour eux les principales attractions. Mais le pays a encore bien d'autres choses à offrir. Voici les meilleures raisons de visiter l'Écosse.

©Ben A'an - Flickr

La nature écossaise : bien plus que les Highlands

Nous connaissons tous les Highlands, un territoire vieux de 400 millions d'années, avec des paysages bruts à couper le souffle. Mais le pays propose bien d'autres splendeurs naturelles prêtes à s'offrir à vos yeux !

  • L'archipel des Orcades est le lieu idéal pour les amateurs de faune, de flore et d'air marin. L'archipel situé au nord du continent compte pas moins de treize réserves naturelles. Vous pourrez y observer les macareux moines et autres phoques, et pendant les nuits d'automne, vous aurez peut-être la chance d'admirer une aurore boréale !
  • Si vous préférez la forêt, ne manquez pas le Galloway Forest Park. Le parc naturel forestier, avec ses nombreux sentiers de randonnée, est l'endroit idéal pour profiter de la beauté naturelle de l'Écosse. Suivez le sentier de 9,5 km autour du Loch Trool. Ou plantez-y votre tente, car le camping sauvage y est autorisé.
  • Pour admirer les plus beaux panoramas, montez au sommet d'une colline ou montagne. Avec ses 454 mètres, le Ben A’an n'est pas le plus haut sommet (le point culminant est le Ben Nevis), mais il se trouve au cœur d'un endroit magnifique, entre le Loch Katrine et le Loch Achray. De plus, il est facile d'accès : les enfants peuvent aisément parvenir au sommet. 

Les villes : du shopping à la culture

Les villes écossaises ne sont pas seulement intéressantes pour le shopping et la vie nocturne. Les amateurs d'architecture et d'histoire en auront aussi pour leur argent. Ne manquez pas d'ajouter ces villes à votre liste d’endroits à visiter.

  • Dans la capitale écossaise Édimbourg, il y en a pour tous les goûts. La riche histoire de la ville suinte littéralement des bâtiments, comme le Château d'Édimbourg ou le Musée national d'Écosse. Vous trouverez de nombreux endroits sympathiques pour vous restaurer, comme le HMY Britannia, un ancien yacht royal. Côté shopping, les nombreuses boutiques indépendantes sont incontournables, notamment 21st Century Kilts.
  • Saviez-vous qu'Édimbourg n'a pas toujours été la capitale d'Écosse ? Cet honneur revenait auparavant à Perth, une ville d'à peine 45.000 habitants, située au bord du fleuve Tay. Vous pourrez y visiter Branklyn Garden pour découvrir les plantes et fleurs les plus exotiques. Ou vous promener dans les allées du Greyfriars Burial Ground, le cimetière qui compte la plus grande collection de tombes anciennes d'Écosse. Trouverez-vous la Weeping Woman ?
  • Vous pensez que bigger = better ? Mettez le cap sur Glasgow, la plus grande ville d'Écosse. Glasgow a subi une véritable métamorphose au fil des années, passant d'une cité industrielle à une ville pétillante à l'architecture moderne. Poussez les portes du musée The Hunterian, une ode à la science. Vous préférez le design ? Dans ce cas, la Mackintosh House est faite pour vous. 

Les gens : des rustres au grand cœur

De nombreux stéréotypes sur les Écossais ne sont pas très flatteurs. Pour beaucoup, l'Écossais typique est un rustre avec les cheveux roux et le gosier en pente. Ou un solide guerrier tout droit sorti du film Braveheart.

 

Certains de ces stéréotypes ont toutefois un fond de vérité. Oui, l'Écosse compte en effet la plus grande concentration de roux au monde (environ 13 % de la population). Et à travers l'histoire, les Écossais ont toujours été de redoutables guerriers. Et il faut l'admettre, ils aiment boire un bon verre de whisky. Ou parfois plusieurs.

 

Mais la vérité est que les Écossais sont surtout des gens très chaleureux, très fiers de leur pays. Ils se sentent d'abord Écossais, pas Britanniques. Ils ont leurs propres lois et traditions. Et ils ont même leurs propres billets de banque, même si dans la pratique, les livres anglaises sont également utilisées. 

 

Une petite visite s'impose ?