503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 1006409784


Varnish cache server

Les trashpackers disent non aux déchets en voyage

Un backpacker soucieux de l'environnement qui ramasse un maximum de déchets lors de ses voyages s'appelle aujourd'hui un trashpacker. Vous n'avez jamais entendu ce terme ? Dans d'une interview réalisée par nos voisins néerlandais de Bever, le créateur du concept, Tijmen Sissing (27 ans), explique son projet ambitieux de lutter contre la « soupe de plastique ».

Un homme, une mission

C'est lors d'un voyage en Asie du Sud-Est en 2012 que Tijmen a eu une révélation. Ce qui, selon le guide de voyage, devait être une plage idyllique, n'était en réalité qu'une décharge à ciel ouvert, remplie de déchets plastiques qui, par notre faute à tous, se retrouvent dans les océans. Ce triste constat l'a fait réfléchir. Au lieu de ramener chez lui de jolies photos de vacances, Tijmen est revenu avec une nouvelle identité : The Trashpacker. Désormais, en tant que backpacker soucieux de l'environnement, il allait se concentrer sur le ramassage des déchets au lieu d'en générer de nouveaux.

 

Le noble projet d'un seul homme a connu une notoriété soudaine lorsqu'en 2017, lors de ses vacances en Malaisie, il a organisé une action de nettoyage d'une plage avec quelques locaux. Grâce à la force des réseaux sociaux, le nombre de bénévoles a explosé et Tijmen a ainsi rapidement pu compter sur une aide précieuse pour ramasser les déchets. En une semaine, il avait déjà 10 000 abonnés. Son plan a donc fonctionné à merveille, et un an plus tard, en septembre 2018, la communauté Trashpackers était née.  

Voyager sans déchets plastiques

Les conséquences de la soupe de plastique sont de plus en plus visibles et les consciences s'éveillent. Pour une personne seule, le problème est tellement vaste que l'on a vite le sentiment qu'un sac-poubelle de déchets ramassés n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan. Voilà pourquoi nous devons le faire ensemble, explique Tijmen. Avec Trashpackers, il a donc voulu créer une communauté de backpackers du monde entier qui ramassent chaque année 100 000 sacs-poubelle de déchets durant leurs vacances.

Bien entendu, il faut aussi s'attaquer aux causes du problème. Chaque année, nous produisons dans le monde environ 300 millions de tonnes de plastique – dont la moitié à usage unique – et ces chiffres doivent diminuer considérablement. Bouteilles, pailles, gobelets, sacs en plastique... En incitant les gens à refuser systématiquement les plastiques à usage unique et à opter pour des produits réutilisables, même pendant leurs voyages, les Trashpackers attaquent également le mal à la racine. Et cette sensibilisation est indispensable !

Salissez-vous les mains... pour nettoyer la nature

Selon Tijmen, participer à un nettoyage n'est pas seulement bon pour votre conscience, mais également pour vos relations sociales. Lors du nettoyage, vous pouvez nouer des contacts et faire de belles choses par la suite. De plus, tout le monde a le même objectif. Ces actions ont toujours un résultat positif : une plage nettoyée et un peu moins de déchets sur notre belle planète. 

 

Pour vous lancer, rien de plus facile : vous créez un profil personnel sur le site Internet, vous créez un événement avec un lieu et une heure et les personnes intéressées peuvent vous rejoindre. Et comme l'espèce humaine aime toujours la compétition, vous pouvez indiquer combien de sacs-poubelle de déchets vous avez ramassés et ajouter une photo de votre butin. Qui sait, vous arriverez peut-être dans le top 100 ? Une bonne motivation pour que la communauté continue son travail ! Surfez sur le site de Trashpackers pour voir les nouveaux événements ou pour créer le vôtre.

 

Suivez Trashpackers sur Facebook et Instagram pour rester informé(e) des nouvelles initiatives.    

Peut-on faire encore plus ?

Bien sûr. De nombreux volontaires indiquent qu'ils ne souhaitent pas seulement se retrousser les manches dans la nature, mais aussi inspirer la population locale. Tijmen est donc en train de préparer, en collaboration avec quelques universités, un workshop pour les Trashpackers. Après un cours en ligne, vous pourrez ainsi mener des actions de sensibilisation dans les écoles et les lieux de rencontre lors de vos voyages.

 

En indiquant le nombre de sacs-poubelle sur le site Internet, vous contribuerez d'ailleurs à récolter des données intéressantes qui pourront à leur tour être utilisées pour diverses études. Et c'est ainsi que votre petite pierre à l'édifice deviendra un imposant rocher. Et Tijmen ? Cet automne, il mettra à nouveau le cap vers l'Asie du Sud-Est, cette fois pour promouvoir pendant un an la communauté Trashpackers et inciter des sponsors à s'attaquer au problème environnemental dans les pays émergents.

Vous ne voulez pas vous arrêter là ?

Les actions de nettoyage ont lieu partout dans le monde et Trashpackers est loin d'être la seule organisation à proposer ce genre d'initiatives. Jetez aussi un coup d'œil sur les sites de Mooimakers, Proper Strand Lopers et River Cleanup.

 

LE SAVIEZ-VOUS : le 21 septembre 2019 aura lieu la Journée mondiale du Nettoyage, l'une des plus grandes actions citoyennes du moment, où plus de 18 millions de bénévoles dans 157 pays ramasseront les déchets dans les réserves naturelles, sur les plages ou simplement dans la rue. Engagez-vous aux côtés de millions de bénévoles dans la lutte pour un monde sans déchets !    

Pas besoin de partir en voyage pour contribuer à un monde plus propre. Pendant votre jogging hebdomadaire, vous pouvez également emmener un sac-poubelle et débarrasser ainsi votre région des déchets qui traînent.

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle tendance du « plogging ».

 

Vous voulez contribuer à un monde sans plastiques ? Avec une gourde réutilisable, vous ferez déjà un grand pas dans la bonne direction !

Choisissez votre modèle favori dans notre large offre de gourdes.

503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 1006409786


Varnish cache server