Les bonnes adresses à la mer de Veerle Helsen

La journaliste Veerle Helsen (38 ans) a voyagé dans un camping-car et écumé les plages sauvages et inaltérées d’Europe. Elle a bourlingué seule, avec pour seuls compagnons de route un drone sur le siège passager et une planche de surf sur le toit. Après avoir lu ses bons plans ci-dessous, vous n’aurez qu’une envie : partir en road-trip sur-le-champ !

Out of office

Quitter votre emploi, louer un camping-car et partir à la découverte du monde. Qui n’en a pas un jour rêvé ? Pour Veerle, le rêve est devenu réalité. La journaliste a mis son emploi chez Knack Weekend entre parenthèses et a vécu durant huit mois sur la route, en Espagne et au Portugal. À l’issue de son voyage, elle a rédigé « Surf & Stay’ where to surf, sleep & eat », 300 pages de photos qui font rêver et de bons tuyaux (disponible en néerlandais et en anglais).

À l’issue de ce congé de surf sabbatique, elle a démissionné définitivement pour devenir freelance. Désormais, elle sillonne l’Europe à la recherche de sea stories, d’astuces inédites et des plus belles plages. A.S.Adventure lui a demandé ses adresses favorites près des côtes.

Sea & stay : des plages paradisiaques

 

1. Playa de Prellezo, Espagne

 

Le littoral capricieux de la Cantabrie est émaillé de plages secrètes accessibles uniquement à marée basse. Vous trouverez plusieurs de ces « plages temporaires » à Prellezo. Soyez donc particulièrement attentif aux marées si vous souhaitez vous y rendre. Ce détail fait de cette vallée avec plage une destination pleine d’aventure. 

 

2. Bordeira & Amado, Portugal

 

Praia da Bordeira est une longue plage d’Algarve bordant un fleuve qui attire de nombreux oiseaux. Depuis Bordeira, vous pouvez vous rendre à la plage voisine Praia do Amado en voiture, à vélo ou à pied. Le trajet vaut déjà le coup d’œil à lui seul. Vous croiserez de nombreux camping-cars au milieu des prés, de la nature sauvage et des magnifiques paysages. 

 

3. Duncansby Stacks, Écosse

 

Vous devrez marcher 30 minutes pour les découvrir, mais les Duncansby Stacks valent bien le détour. Ces deux énormes rochers dans la mer vous rendent instantanément insignifiant. Le chemin se déroule sur les collines, au bord des falaises, au milieu des moutons. Vous découvrirez ces mastodontes sur le littoral nord de l’Écosse, le long de la fameuse NC500 (North Coast 500), un autre road-trip absolument incontournable.

Du sel sur les lèvres : spots pour profiter de la mer

 

1. Hétéroclito, France

 

Il s’agit clairement d’un endroit bling-bling du Pays basque français. Cette adresse située à Guéthary, le légendaire village du surf, dans le sud-ouest de la France, possède un bel intérieur, mais c’est surtout la terrasse avec vue sur la mer et les vagues qui vaut le détour. C’est ici que les habitants viennent flâner, papoter et prendre l’apéro. Au menu, des tapas typiques comme les sardines grillées et les fruits de mer frais, du vin et des cocktails. « Une cuisine de la mer à la plancha », comme ils la décrivent joliment. 

 

2. Loxe Mareiro, Espagne

 

Ce bistrot branché est installé dans une vieille maison en pierre sur les quais d’un fleuve, à Carril, un village du nord de l’Espagne. Le Chef Marcos Cerqueiro a gagné ses galons dans des bastions de l’art culinaire branchés comme Madrid, et vos papilles ne seront pas déçues. Mais ce qui rend ce Loxe Mareiro si spécial est aussi son ambiance décontractée, avec ses cageots de bois en guise de table basse et ses sièges installés à moins d’un mètre de la cuisine. L’adresse n’est pas bon marché, mais elle est absolument inoubliable.

 

3. Azenha do Mar, Portugal

Ce restaurant de poissons est très prisé des Portugais. Le Azenha do Mar, sur la plage du même nom, dans la région de l’Alentejo (à ne pas confondre avec le piège à touristes Azenhas do Mar, juste au-dessus de Lisbonne) est toujours bien rempli. Il n’est pas possible de réserver et vous commanderez au comptoir : un temps d’attente est par conséquent inévitable, mais la vue sur la mer et l’ambiance vous feront facilement passer le temps.

Adresse : Praia da Azenha do Mar (pas de site web)

 

4. Salta o Muro, Portugal

De Rua Heróis de Franca à Matosinhos (un quartier des faubourgs de Porto qui jouxte la mer) est une rue émaillée de restaurants familiaux. Tous sont des établissements sobres, éclairés au néon et axés autour d’un seul ingrédient : le poisson. Des restaurants sans prétention, à l’aménagement simple comme je les adore. Chez Salta o Muro, senior Moreira et son épouse Dona sont aux fourneaux depuis plus de 30 ans. C’était jadis une « tasca » (taverne). Le poisson y était amené par bateau jusqu’au muret derrière le restaurant (d’où le nom de l’établissement, qui signifie « saut au-dessus du mur »). Aujourd’hui, le restaurant s'approvisionne sur le marché, 50 mètres plus loin, mais les recettes d’antan sont restées : on vous servira encore le traditionnel poisson - pommes de terre.

Adresse : rua Heróis de França 386, Matosinhos (pas de site web)

Dormir au grand air salin : astuces logement avec vue sur l’océan

 

1. Upstairs Hotel, Ostende

 

Dans le nouvel Upstairs Hotel établi dans une rue latérale de la digue à Ostende, vous aurez presque le sentiment d’être à New York. Dans le lobby trônent une table de ping-pong et un kicker, ainsi qu’un toboggan jaune très apprécié des enfants (comme des adultes). Les chambres sont décorées de punching-balls et de slogans en éclairage néon. Par bon comme mauvais temps, il y a de la vie dans cet hôtel ! Que vous y séjourniez ou non, vous pourrez y bruncher à un prix raisonnable (15 euros) avant ou après une balade sur la plage. 

 

2. Board ‘n Breakfast, France

 

Lors de l’un de mes tout premiers voyages de surf, j’ai un jour séjourné au Board ‘n Breakfast, dans les Landes, en France. Anton et Ine, les propriétaires belges, aussi adeptes de surf, ont lancé ce concept alors totalement innovant en 2011. Tous les matins, Anton conseille les surfeurs sur les lieux et les moments à privilégier pour profiter des meilleures vagues. L’hôtel propose des packs avec matériel ou leçons et, depuis cette année, il est même possible d’y louer un camping-car. Chambres, villas et bungalows de plage : l’offre est variée et, de surcroît, abordable. Le chien de la maison, Mawi, est tellement adorable qu’il vous manque dès que vous repartez.

 

3. Monte West Coast, Portugal

 

Une poignée de cottages sont nichés sur une colline bordant la rivière Seixe, dans le sud du Portugal, loin des tumultes du monde. Si vous réservez une nuitée en ces lieux, Catarina vous envoie l’itinéraire par SMS. « Au pont d’Odeceixe, prenez la sortie puis roulez 3 km sur un chemin de terre jusqu’au gros vase en terre cuite. Garez-vous et empruntez le petit pont. » Un descriptif qui fait déjà rêver... Sur la rivière, un canoë et une planche de paddle sont à disposition. Si vous continuez un peu, vous arrivez à la mer.

 

4. Mar Dentro, Portugal

 

C’est vrai, reconnaissons-le, cette adresse située en dessous de Porto n’est pas vraiment en bord de mer. Mais comme le nom l’indique, la mer est toutefois présente dans l’esprit. Dès que vous franchissez le portail du Surf Farm de José et Joana, vous entrez dans un autre monde. Le couple a rénové trois chambres de style « surf chic » portugais dans une ancienne ferme. Dans le jardin – qui relève davantage du bosquet – une caravane est aussi en location. Dans son abris de jardin, à l’arrière, José possède une collection de planches et de combinaisons de surfeur. Il emmène volontiers les hôtes à la chasse aux vagues. 

 

5. Melvich Hotel, Écosse

 

L’atout caché de cet hôtel ? Les propriétaires. Sur Internet, vous trouverez des photos et constaterez la fantastique situation (en bord de mer) mais c’est seulement lorsque vous franchirez la porte d’entrée que vous ressentirez la chaleur de Jo, la patronne. Et que l’odeur des pizzas cuites au four viendra vous titiller les narines. Les murs sont ornés de posters de surf faits maison. Le nord de l’Écosse est en effet l’un des spots de surf dont le secret est le mieux gardé d’Europe

Lieux secrets pour camping-car : astuces pour sortir des sentiers battus

 

1. Schelpweg Domburg, Pays-Bas

 

Ce spot pour camping-car est idyllique. Vous garerez votre véhicule sur la digue, juste au bord de la plage. Officiellement, il est toutefois interdit d’y passer la nuit et, durant les mois d’été, les contrôles sont stricts. Mais, en basse saison, je viens parfois y surfer, y dormir et y rêver... 

 

2. Baie des Trépassés, France

 

La Bretagne est une partie du littoral français souvent délaissée par les touristes. Ainsi, l’année dernière, en juillet, j’ai pu passer près d’une semaine sur le flanc nord de cette magnifique baie sans aucune concurrence. L’eau bleu clair de ce site est digne d’une carte postale. Depuis la plage, vous pourrez prendre le départ d’impressionnantes balades sur les falaises qui se dressent de part et d’autre. 

 

3. Camping Muiñeira, Espagne

 

Ce camping en Galice – repris par Martin après son père – existe depuis plus de 50 ans. Situé sur une falaise verdoyante, au bord d’une lagune, il ne peut accueillir qu’une trentaine de camping-cars et de tentes. Vous accédez à la plage, surf sous le bras, via un petit escalier. En 10 minutes, vous êtes au spot de surf de Lanzada.  

 

4. Spot pour camping-cars Fisterra, Espagne

 

Encore un bon plan pour la Galice : juste avant Cabo Fisterra (le fameux « bout du monde », point le plus à l’ouest de l’Espagne) tournez à droite, vous trouverez un lieu magique pour passer la nuit. Les camping-cars y sont réduits à de minuscules silhouettes sur un paysage rocailleux en bord de mer... Facteur waouh : 10 ! Le plus beau site de camping de tout mon voyage. À voir absolument !

 

5. Playa de Cueva, Espagne

 

Cette merveilleuse baie située dans les Asturies est déjà visible depuis l’autoroute – the highway to swell. Vous pourrez donc déjà checker les vagues de loin. Les camping-cars viennent s’y installer entre les arbres, à quelques mètres seulement de la plage. Le spot est magique, comme si vous plongiez dans une vallée secrète. Cueva (à ne pas confondre avec Playa de Cuevas) est par contre une véritable épreuve pour les freins et le rayon de braquage de votre camping-car, car la pente raide et sinueuse n’autorise aucun croisement avec un autre véhicule. Si vous arrivez nez à nez, l’un des deux doit reculer. Bonne chance !

 

6. Praia da Almagreira, Portugal

 

J’ai découvert cette plage par hasard alors que j’étais sur le chemin du retour. Pour l’atteindre, vous devrez traverser les champs de maïs et éviter la boue par temps de pluie. Votre GPS risque d’y perdre la tête, mais au bout du chemin, le paradis des surfeurs et des campeurs vous attend : des falaises interminables bordant des langues de terre et des baies secrètes. Cette plage située juste au-dessus de Peniche - l’un des spots de surf les plus populaires du Portugal ! - est restée parfaitement sauvage. C’est l’un des rares endroits au Portugal où le camping sauvage sous tente est encore toléré. Prenez-en soin ! 

Waves for days : des spots de surf inoubliables

 

1. Hendaye, France

 

Hendaye, en France, juste avant la frontière espagnole, est un bon tuyau pour les débutants. Cette vaste plage est située dans une baie jouissant d’une protection naturelle. Ses vagues sont considérées comme des « close-outs » par les surfeurs expérimentés. Ici, les vagues se referment parfois fort près, c’est pourquoi l’endroit est moins fréquenté. Hendaye constitue par conséquent un spot idéal pour les apprentis dompteurs de mousse. De plus, à marée basse, devant l’Hôtel Valencia, surgit une vague longboard agréablement longue. Hendaye possède par ailleurs une belle promenade bordée de petites terrasses avec vue sur la mer.

 

2. San Vicente de la Barquera, Espagne

 

Après le pont de San Vicente, dans le nord de l’Espagne, dirigez-vous vers les collines pentues, longez la côte, et vous rencontrerez les camping-cars et les surfeurs. Playa de Merón et Playa de Gerra sont toutes deux adossées à une petite péninsule, juste devant Playa Oyambre. Lorsque le vent souffle onshore sur Merón/Gerra, il y a de fortes chances qu’il souffle offshore sur Oyambre. Vous comprenez dès lors d’emblée pourquoi il s’agit du point de ralliement des surfeurs de la Cantabrie. Les conditions y sont en effet presque toujours bonnes. San Vicente – Sanvi pour les intimes – est, en ce qui me concerne, le meilleur spot de surf sur terre en toute saison.  

 

3. A Lanzada, Espagne

 

Ce morceau de littoral espagnol doré s’étend sur un kilomètre. Le côté nord de cette plage est un spot longboard tandis qu’au milieu, les vagues sont plus rapides. L’été, ça peut être un peu plat, les meilleures saisons étant l’automne, l’hiver et le printemps. Vous aurez la meilleure vue sur Lanzada si vous allez vous promener au-delà de l’angle, en direction du Camping Muiñeira (voir plus haut). Lorsque vous croisez les premiers rochers, tournez à gauche. Pensez à emmener quelques Estrella. Au coucher du soleil, la petite falaise est un endroit de pique-nique idéal. 

 

4. Porto das Barcas, Portugal

 

Ce fantastique point break (à éviter par les débutants) près du port de pêche de Vila Nova de Milfontes se situe à environ deux heures de route de Lisbonne. Ici, même l’hiver, on ressent encore les vibrations estivales. Mon endroit favori en décembre : 16 degrés, endroit désert, coucher de soleil, reflet rose sur la mer et surf jusqu’au crépuscule. Ensuite, l’estomac dans les talons, vous irez vous réchauffer au coin du feu au restaurant du même nom, sur le quai. 

 

5. Ribeira d’Ilhas, Portugal

 

Rares sont les plages qui conviennent à tout le monde : surfeurs, amateurs de bains de soleil, amoureux de la nature, touristes, locaux…  C’est le cas de Ribeira ! Cette plage a rendu célèbre Ericeira, la ville des surfeurs. Là-bas, les vagues ont une histoire. Du haut des falaises, vous profiterez d’un magnifique point de vue, que je trouve toujours aussi enchanteur, même si je suis allée très souvent à Ericeira. 

 

6. Ostende, Belgique

 

Surfer en Belgique ? C'est possible. Et plus souvent que vous ne l’imaginez. À Ostende, the place to be est l’Oosterstaketsel, où un nouveau quartier avec restaurants, immeubles d’appartements et magasins est en construction. www.surfweer.nl est un site intéressant pour ceux qui n’arrivent pas à prédire facilement les vagues. Tobias, le météorologue néerlandais de « Tellingen » y communique les conditions à la mer du Nord. Il propose également un service payant sur whatsapp, via lequel il envoie des alertes lorsque c’est la fête en mer.

Retrouver la quiétude à la côte en marchant ? C’est également possible ! Laissez-vous inspirer par les innombrables possibilités du réseau pédestre de la Randonnée du Littoral entre Knokke-Heist et La Panne.