5 destinations injustement délaissées par les randonneurs

L’Australie, la Thaïlande, le Mexique et le Canada font partie des destinations les plus prisées par les randonneurs. Mais pourquoi ne pas sortir des sentiers battus, loin des palmarès publiés sur Internet ? Une rapide enquête auprès de quelques blogueurs de voyage nous a permis de sélectionner cinq destinations surprenantes.

1. L'Ukraine

Pourquoi on n'y va pas ? 

Les Ukrainiens sont peu aimables avec les étrangers, personne ne parle l'anglais, le pays est couvert de neige toute l'année, il faut boire de la vodka tout au long de la journée et manger du bortsch... Sans oublier que le pays est en guerre : on ne se sent donc jamais vraiment à l'aise en tant que touriste.

 

Pourquoi faut-il y aller ?

Parce que c'est Jonny de Backpacking Man qui le dit.

  • L'Ukraine est une destination sûre : « Il faut éviter la zone de conflit à l'extrême est de l'Ukraine, mais on peut sans problème visiter le reste de cet immense pays pour profiter des villes historiques, de la magnifique nature des Carpates, de la vie nocturne à Kiev et bien plus encore ».
  • L'Ukraine est une destination peu chère : « La guerre civile a fait chuter la monnaie ukrainienne. C'est une mauvaise nouvelle pour la population, mais une bonne nouvelle pour les routards au budget limité ».
  • Les Ukrainiens sont formidables : « La véritable richesse de l'Ukraine, ce sont ses habitants. Je me suis fait plein d'amis au cours de mon séjour de cinq mois à Kiev ».

Instagram >>

 

L'astuce de notre ambassadeur Yngwie :

 

« Ne manquez pas de visiter Pripiat et réservez une excursion dans la zone de Tchernobyl, un lieu unique qui regorge d'histoires que tout le monde devrait connaître ».

 

>> Lisez ici le compte rendu du voyage de Yngwie.

2. Le Népal

Pourquoi on n'y va pas ?

Le Népal est en ruines depuis le tremblement de terre de 2015, les routes sont en piteux état et les normes d'hygiène sont très en dessous des normes occidentales. Et puis seuls les alpinistes chevronnés dotés d'une excellente condition physique peuvent y trouver leur bonheur.

 

Pourquoi faut-il y aller ?

Parce que c'est Miguel de Travelsauro qui le dit.

  • Le Népal est un paradis pour les randonneurs : « Le trek du camp de base de l’Annapurna, une randonnée de plusieurs jours à travers des vallées verdoyantes et de petits villages, fut le meilleur moment de mon voyage. Mais au pied de l'Everest, il existe aussi des itinéraires de randonnée adaptés à tous les âges et tous les niveaux ».
  • Le Népal est une destination très bon marché : « Au Népal, il n'est pas nécessaire de dépenser beaucoup d'argent pour vivre une expérience formidable. À moins d'opter pour des hôtels de luxe et des restaurants onéreux, on peut tout à fait visiter le pays pour moins de 20 $ par jour ».
  • Les Népalais vous accueillent à bras ouverts : « Le tremblement de terre qui a frappé le Népal en 2015 a porté un coup sévère à l'activité touristique. Les voyageurs contribuent donc à la relance de l'économie et à la reconstruction du pays ».

L'astuce de notre ambassadeur Jelle :

 

« Le Népal ne se résume pas seulement à ses sommets enneigés. Découvrez aussi les plaines tropicales et la jungle du Chitwan, les vallées verdoyantes sillonnées par de tumultueuses rivières comme l'Arun et les paysages désertiques et désolés du Mustang. Il y en a pour tous les goûts !»

 

>> Lisez ici le compte rendu du voyage de Jelle.

3. La Géorgie

Pourquoi on n'y va pas ?

La Géorgie est un pays isolé, peuplé de paysans et de criminels. Depuis la chute du Mur, le pays est en proie à une dépression postsoviétique, alimentée par les nombreux conflits et le marasme économique. Les femmes sont à la maison et les hommes au bar.

 

Pourquoi faut-il y aller ?

Parce que c'est Will de The Broke Backpacker qui le dit.

  • La Géorgie est époustouflante : « Situé dans une région reculée, le parc national de Touchétie est un véritable joyau caché, avec ses paysages typiquement caucasiens, composés de collines verdoyantes parsemées de charmants petits villages d'une autre époque ».
  • Les Géorgiens sont très accueillants : « Vous ne dormirez pas dans des auberges, mais dans des chambres d'hôtes tenues par des familles. Avec un peu chance, vous pourrez même loger gratuitement chez l'habitant. Je n'ai jamais rencontré des gens aussi chaleureux que les Géorgiens ! »
  • La Géorgie est un paradis pour les amateurs de vin : « Saviez-vous qu'en Géorgie, les premières traces de viticulture remontent à 10 000 ans ? Que vous séjourniez à Tbilissi, la capitale trépidante, ou dans un tout petit village de montagne, entrez dans un bar à vins et laissez-vous surprendre par les meilleurs cépages locaux ».

4. Jordanie

Pourquoi on n'y va pas ? 

La Jordanie est un immense désert brûlant, les habitants sont impolis et seul le site de Pétra mérite vraiment une visite. Avec des pays voisins comme l'Irak et la Syrie, la Jordanie ne dégage pas une atmosphère de vacances très relaxante.

 

Pourquoi faut-il y aller ?

Parce que c'est Sean de Location Rebel qui le dit.

  • La Jordanie est une destination sûre : « Dans cette région instable qu'est le Moyen-Orient, la Jordanie fait figure d'exception. Véritable havre de paix au cœur du chaos, le pays ne présente pas de risque pour les touristes ».
  • Les atouts de la Jordanie ne se limitent pas à Pétra : « Envie d'un voyage sur Mars ? Optez pour une excursion en jeep dans le désert du Wadi Rum. Vous préférez revenir 4 000 ans en arrière ? Visitez Jerash, la cité romaine la mieux conservée au monde en dehors de l'Italie. Vous cherchez une expérience unique ? Laissez-vous flotter sur les eaux de la mer Morte, l'étendue d'eau la plus salée du monde ».
  • Jordanie est un paradis culinaire : « Olives, houmous, baba ganoush, falafels… N’oubliez surtout pas de goûter le mansaf, le plat national : une énorme assiette à base de riz et d'agneau, le tout arrosé d'une sauce au yaourt. Un vrai délice ! »

5. La Grèce

Pourquoi on n'y va pas ?

La Grèce est plongée dans la récession depuis la crise économique de 2010, Athènes suffoque sous un épais nuage de pollution et les îles doivent faire face à l'afflux de migrants échoués sur les plages. Et à la fin du repas, les Grecs jettent leur assiette par terre et se mettent à danser le sirtaki.

 

Pourquoi faut-il y aller ?

Parce que c'est Bruno de Geeky Explorer qui le dit.

  • La Grèce possède de multiples facettes : « Envie de fuir la foule et les prix exorbitants des îles touristiques comme Santorin ou Mykonos ? Pour une expérience plus authentique, optez pour la péninsule du Péloponnèse. Sur l'île de Koufonissi, vous ne serez pas non plus dérangé par les touristes ».
  • Athènes mérite vraiment le détour : « Les innombrables trésors historiques, les authentiques cavernes grecques, les charmants petits cafés et les boutiques d'art forment l'âme de l'une des plus anciennes villes au monde, dont l'origine remonte à environ 3 400 ans ! »
  • La Grèce regorge de joyaux cachés : « Un périple dans la région des Météores offre une combinaison unique de nature, d'histoire et d'architecture. En tout, ce sont 24 monastères qui furent bâtis sur ces immenses pitons de grès ».

Envie de partir à la découverte de ces étonnantes destinations avec comme seul bagage votre sac à dos ?

>> Chez A.S.Adventure, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour réussir vos aventures en sac à dos.