Unstoppable Outdoorlovers

Vous rangez votre matériel outdoor dès le temps n’est plus au beau fixe ? Vous passez alors à côté de nombreuses opportunités, car des températures plus basses ne signent pas nécessairement la fin de la saison outdoor. Ces cinq amateurs inconditionnés de la nature démontrent que les activités au grand air sont un véritable plaisir tout au long de l'année.

1. SUP

Présentation

Sieglinde Wuyts

37 ans

Photographe

Saint-Nicolas

© BEELDerig

« J'ai commencé le SUP il y a deux ans. J'ai été invitée par une amie pour un cours de SUP yoga sur un lac. Je ne suis pas vraiment branchée yoga, mais je me suis quand même laissée tenter. Et ça m'a beaucoup plu. J'ai généralement du mal à me détendre, mais après ce cours, j'étais complètement zen grâce à l'eau. Surtout parce que nous avions dû pagayer. Par la suite, j'ai loué une planche et une pagaie, avant d'acheter au final mon propre matériel. Je fais généralement du SUP avec une amie ou en famille. L'été dernier, nous avons traversé des fjords en Norvège : une expérience inoubliable. En voyage, je pratique le SUP tous les jours, et le reste de l'été, tous les week-ends. Pendant l'hiver, je fais également au moins deux sorties par mois sur ma planche. Sur l'eau, vous pouvez observer le paysage d'une manière très différente. Les couchers de soleil sont particulièrement magiques. Ces moments de calme n'ont pas de prix. »

2. Camping et aventure

Présentation

Tim Zeegers

42 ans

Responsable de production Toneelhuis

Anvers

© Christophe Engels

« Ce qui a commencé comme un week-end à l'aventure dans les Hautes Fagnes est devenu, deux ans plus tard, l'organisation We Are Outsiders (WAO). Inscrivez-vous pour vivre deux jours intenses en pleine nature. Une randonnée sportive avec pique-nique, et le soir, un copieux repas préparé sur un feu ouvert par une équipe de cuisine fixe. Nous clôturons par un concert autour du feu de camp donné par un artiste belge. Vous pouvez dormir dans un tipi, chauffé ou non, ou dans votre propre tente. Le deuxième jour est consacré à une autre randonnée, mais cette fois un peu plus relax. Un week-end sous le signe de l'aventure, mais avec des accompagnants aux petits soins pour que vous puissiez en profiter au maximum, le tout au grand air. Car au final, toutes les conditions météo ont leur charme. C'est ce que j'appelle le sentiment WAO. Pour chaque saison, nous avons des week-ends thématiques : "Brame du cerf" en automne, "Simply Snow" en hiver, "Smell that Spring" au printemps et "Midsummer!" en été. Avec toujours des activités adaptées, bien entendu. »

3. Nage en eau froide

Présentation

Olivier Duchesne

42 ans

Digital Publisher

Borgerhout

© Nicolas Peeters

« En tant que membre de l'association "Deurnese IJsberen", je nage en eau froide le plus souvent possible pendant l'hiver, au minimum 1 à 2 fois par semaine. Je suis également passionné depuis toujours par la nage en eau libre, que je pratique toute l'année dès que j'en ai l'occasion. J'ai commencé la nage en eau froide en janvier 2019. La "Winterzwemfeest" a été mon baptême du feu. Un ami m'a mis au défi de plonger dans l'eau glacée, et je l'ai fait. C'était un "bon" baptême. L'eau était à 3,2 degrés et probablement la température la plus froide de l'hiver dernier. Lorsque je suis sorti de l'eau, je me sentais incroyablement bien. Plein d'énergie. Je me suis inscrit au club le jour même. La nage en eau froide est vraiment apaisante. Vous ressentez une sensation de bien-être pendant tout le reste de la journée. Il est toutefois crucial de bien s'échauffer et d'écouter son corps. »

4. Voile

Présentation

Jos Groffils

71 ans

Ingénieur retraité

Grand-Bigard

« Pour mon 18e anniversaire, mes parents m'ont offert la possibilité de choisir un stage sportif. Ne me demandez pas pourquoi, mais j'ai choisi la voile à Nieuport. Cela m'a directement passionné et je n'ai plus jamais arrêté depuis lors. D'abord sur des petits bateaux, puis d'autres plus grands. Depuis ma retraite, ma pratique est de plus en plus intensive. Avec un équipage plus jeune – à mon âge, il n'est pas raisonnable de faire des manœuvres dangereuses sur l'eau – je participe encore souvent à des compétitions de voile. J'y consacre presque tout mon temps libre. C'est devenu mon quotidien. Lutter contre les éléments, tout en contrôlant parfaitement le bateau. Cela me procure un plaisir incroyable. J'ai un jour entrepris une traversée de l'Atlantique en voilier, un voyage inoubliable. Quelle expérience fantastique de monter la garde la nuit pendant que les deux autres membres d'équipage dormaient, avec pour seule compagnie l'océan et les étoiles. J'avais l'impression d'être seul au monde pendant quelques heures. »

5. Nage en eau libre

Présentation

Nora Naessens

24 ans

Architecte d'intérieur

Anzegem

© Iza Naessens

« Ma passion est la nage en eau libre. Cela consiste à nager sur de longues distances dans les lacs, canaux, mers, etc. N'importe quel plan d'eau, du moment qu'il est à l'extérieur. Les distances varient de 3 à 7 et de 10 à 25 kilomètres. Je m'entraîne en équipe, mais en compétition, je nage seule, même si je peux toujours compter sur de fidèles supporters. Je nage depuis 21 ans en club, dont les 8 dernières années en eau libre. Je passe en moyenne 26 heures par semaine dans l'eau, soit environ 4 heures par jour. Ma première expérience de nage en eau libre a eu lieu lors de la compétition Damme-Brugge, d'une distance de 5 kilomètres, et à laquelle j'ai participé pour m'amuser. L'eau était très froide, mais j'en garde un excellent souvenir. Pour l'instant, je ne trouve rien de négatif à dire sur cette discipline. Au contraire. Même pendant les compétitions, vous profitez beaucoup de l'environnement. Comme en mai dernier sur le lac de Brive, ma première compétition de 25 kilomètres. »

Vous voulez vous essayer à une activité outdoor qui mettra à rude épreuve votre détermination et votre persévérance ?

>> Tentez le camping en hiver !

 

Ceux qui optent pour un matériel outdoor de qualité le savent depuis longtemps : il n'y a pas de mauvais temps, seulement du matériel inadapté. Avec le système des trois couches en guise de règle de base, vous pourrez sortir par tous les temps.

>> Voici comment appliquer le système des trois couches