basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Portez votre réserve d’eau sur le dos


Portez votre réserve d’eau sur le dos

Un long parcours en vue ? Outre une bonne dose d’endurance, une excellente forme physique et une solide paire de chaussures de marche, il vous faut une réserve d’eau importante si vous voulez arriver au bout de votre randonnée. Dans une poche à eau sur le dos, par exemple !

L’hydratation : indispensable !

En route pour une longue randonnée en famille dans les bois ou pour un trek exigeant de plusieurs jours ? Veillez à emporter suffisamment d’eau dans votre sac à dos ! Même pour de courtes distances, une petite réserve d’eau n’est jamais superflue. En effet, si vous ne vous hydratez pas convenablement, votre objectif risque bien de vous passer sous le nez.

Toujours à portée de bouche

Lorsqu’on a adopté un bon rythme de marche, il est toujours ennuyeux de devoir déposer son sac à dos pour prendre sa gourde. C’est pour cette raison d’ordre pratique que le système du Camelbak est tellement apprécié des randonneurs comme des cyclistes. Fixez le tuyau sur votre bandoulière pour avoir en permanence de l’eau fraîche à portée de bouche ! Avec une poche d’eau de 1,5 l, 2 l ou 3 l, vous tiendrez en outre beaucoup plus longtemps qu’avec une gourde ordinaire.

5 bons plans hydratation

  1. L’eau désaltère le mieux. Le corps considère les sodas, le thé, le café et l’alcool comme de la nourriture : l’eau qu’ils contiennent arrive donc moins rapidement dans votre système sanguin. Conséquence : moins d’énergie et plus de risque de crampes et de surchauffe.
  2. Buvez avant d’avoir soif. Vous éviterez ainsi toute déshydratation. Si vous attendez d’avoir la bouche sèche pour utiliser le tuyau de la poche d’eau, il sera peut-être déjà trop tard.
  3. Buvez régulièrement, par petites gorgées successives. Il n’est pas très confortable de marcher l’estomac rempli d’eau. Idéalement, il faut boire ± 1/2 litre par heure, parce que les reins ne peuvent pas assimiler une plus grande quantité en même temps.
  4. Emportez assez d’eau. Ou cherchez au préalable les endroits où vous pourrez vous ravitailler. Pour une randonnée de 5 à 8 heures, 2 litres est un minimum absolu. Et en été, il faut encore y ajouter un litre.
  5. Veillez à ce que votre eau ne soit pas trop froide. Idéalement, elle doit être entre 10 et 15 °C. À cette température, elle sera plus rapidement assimilée dans le sang. De l’eau glacée mobilise trop d’énergie corporelle et indispose l’estomac.