Pique-niquer comme un pro : trouvez l'inspiration dans la nature

Les sandwichs sont bien meilleurs lorsqu'ils sont dégustés à l'extérieur, ce n’est pas un secret. Mais le plaisir est encore plus grand si l'on va dénicher soi-même les ingrédients de son déjeuner et concocter ensuite un repas en plein air. Voici quelques idées d'activités pour organiser un pique-nique qui sort de l'ordinaire !

Participez à un atelier de cueillette sauvage

Les faines ou châtaignes sont faciles à reconnaître. Et lorsque vous étiez enfant, il vous est certainement déjà arrivé de cueillir une mûre sauvage lors d'une randonnée. Mais saviez-vous que la forêt se prête à bien d'autres découvertes culinaires ? Encore faut-il savoir reconnaître les plantes comestibles pour éviter tout risque de confusion... Heureusement, de nombreuses associations proposent aujourd'hui des initiations à la cueillette de plantes sauvages. Participez à un atelier et impressionnez vos convives avec de délicieux « repas sauvages » lors de votre prochain pique-nique.

  • Cuisine Sauvage : Cuisine Sauvage entend promouvoir l'usage des plantes sauvages pour enrichir notre assiette, améliorer notre santé et préserver l'environnement. Pas de panique, inutile d'être un botaniste chevronné pour profiter de leurs balades interactives, seul ou en groupe, à la découverte des plantes comestibles.
  • Tournesol : quoi de mieux que la cueillette pour se reconnecter avec la nature et le rythme des saisons ? Voilà le crédo de l'ASBL Tournesol. Vous apprendrez à reconnaître les principales plantes sauvages comestibles et à récolter ce qui est nécessaire à la réalisation de la recette, préparée en petits groupes avant d'être partagée au cours d'un repas convivial.
  • La Pause en Herbe : les mauvaises herbes, cela n'existe pas ! Telle est la devise de La Pause en Herbe. Après une journée entière passée dans la nature, vous serez capable d'identifier les plantes comestibles et de préparer trois repas avec votre propre récolte. Vous pourrez même, si vous le souhaitez, séjourner dans un écogîte de charme très confortable au cœur des Ardennes.

Les 5 règles de base de la cueillette

  1. Ne consommez que les plantes clairement identifiées comme comestibles. 
  2. Cueillez uniquement les feuilles, les fleurs et les baies dont vous avez besoin et laissez le reste à disposition des autres habitants des lieux.
  3. Lavez soigneusement votre récolte avant de la servir. L'urine de chien n'a pas bon goût et les œufs du ténia du renard peuvent vous rendre très malade.
  4. Ne touchez pas aux champignons : en Belgique, la cueillette des champignons peut vous exposer à des amendes plutôt salées.
  5. Évitez les bords de routes très fréquentées : c'est dangereux et les plantes seront contaminées par les gaz d'échappement.    

Pratiquez l'autocueillette

Vous remporterez aussi un vif succès en réalisant votre pique-nique avec votre propre récolte de fruits ou légumes. Vous n'avez pas la main verte ou manquez tout simplement de temps pour faire pousser vos tomates ? Avec l'autocueillette, les pommes, les myrtilles et les carottes toutes fraîches n'attendent que vous et sont prêtes à être récoltées ou cueillies de vos propres mains. Vous savez ainsi parfaitement ce qui se retrouve dans votre panier, puis dans votre assiette : des fruits et légumes locaux et de saison, à prix avantageux et à faible impact environnemental. Et vous payez bien entendu uniquement ce que vous cueillez !

  • Ferme de la Distillerie : des légumes de saison à récolter tout frais dans les champs : un régal ! Dans l'exploitation familiale de Marie et Jérémy à Bousval (Brabant wallon), vous pouvez acheter et/ou cueillir vous-même vos légumes directement à la ferme. Les produits sont cultivés sans pesticides ni engrais chimiques. Une partie du champ est certifiée bio.    

Quelle est la différence entre une ferme CSA et le système d'autocueillette ?

Dans une ferme CSA (Community Supported Agriculture), vous payez en début de saison une part de la récolte. Un abonnement en quelque sorte. En retour, vous recevrez une partie de la récolte. Si tout va bien, vous pouvez manger pendant une année entière des fruits et légumes frais pour un montant fixe. Mais vous contribuez également aux frais de fonctionnement. En cas de mauvaise récolte, cela se répercute sur votre portefeuille et votre réfrigérateur... 

Découvrez le bushcraft

Ramasser du bois mort pour faire un beau feu extérieur dans les règles de l'art : voici une activité ancestrale qui fera de votre pique-nique un événement inoubliable ! Faites-y cuire un bon petit plat et votre famille, vos amis ou vos collègues seront toujours partants pour savourer un déjeuner en plein air !

 

Cuisiner selon des techniques primitives ? Oui, c'est possible ! Réveillez cet instinct qui sommeille et tournez-vous vers une organisation qui vous apprendra tous les secrets du bushcraft.

  • Forest Event : s'orienter avec une carte et une boussole, faire un beau feu crépitant, préparer un repas avec les seuls ingrédients trouvés dans la nature qui vous entoure… Forest Event vous emmène quelques heures, une journée ou un week-end entier dans la nature pour vous apprendre en un tournemain les compétences de base nécessaires pour survivre dans un environnement sauvage.    

Le bushcraft, c'est quoi ?

Certains mots anglais n'ont tout simplement pas d'équivalent exact en français. C'est le cas du terme « bushcraft », qu'on pourrait définir comme un ensemble de techniques et de compétences nécessaires pour vivre le mieux possible en pleine nature, en utilisant éventuellement des outils modernes. Bref, l'art de vivre en pleine nature. 

Envie de devenir un pro de la cuisine en plein air ?

Voici de délicieuses recettes, faciles à réaliser en plein air.