Lièvre ou lapin : voici comment les reconnaître dans la nature

On peut hésiter lorsqu'on aperçoit deux longues oreilles dépasser des hautes herbes : est-ce un lièvre ou un lapin ? Souvent confondus, ces deux mammifères à longues oreilles appartiennent en effet à la même famille. Clarifions les choses une bonne fois pour toutes !

Morphologie

  • Le lièvre est plus grand (50 à 65 cm) que le lapin (35 à 50 cm) et a des oreilles plus longues avec des taches noires et des pattes plus grandes qui lui permettent de courir plus rapidement.
  • Vous apercevez un animal aux longues oreilles détaler en zigzaguant dans les champs ? Vous avez affaire à un lièvre. Le lapin se déplace en sautillant et préfère les environnements boisés.
  • Le lièvre a un iris de couleur ambre et son pelage est gris mêlé de brun ou de fauve avec des taches noires, un ventre blanc et des joues jaune pâle. Le lapin de garenne a un pelage de couleur gris-brun ou sable, sans taches noires, et a un iris brun foncé.

Reproduction

  • Le rituel d'accouplement du lièvre est très dynamique : les bouquins poursuivent les hases à toute allure. Les lapins sont plus calmes et s'accouplent en position assise.
  • Après une gestation de 42 jours, la femelle du lièvre met bas deux à quatre levrauts. Chez la femelle du lapin, la gestation ne dure que 28 à 31 jours, mais une portée peut compter jusqu'à douze lapereaux.
  • Les levrauts naissent avec leur pelage et les yeux ouverts, alors que les lapereaux ressemblent davantage à des chatons : ils sont nus, aveugles et sont incapables d'assurer leur régulation thermique. Ils sont donc moins autonomes, mais ils ont de meilleures chances de survie, car la lapine les garde plus longtemps bien au chaud et en sécurité dans son nid.

Mode de vie

  • les lièvres vivent au sol et se réfugient dans un trou peu profond appelé « gîte » pour dormir ou lézarder au soleil. Les lapins creusent un vaste réseau de galeries souterraines, souvent dans une butte de terre, et s'éloignent rarement à plus de 400 mètres de leur terrier.
  • Le lièvre est moins sociable que le lapin : il vit en solitaire et ne défend pas de territoire. Il peut sortir en groupe pour se nourrir, mais il n'y a pas de dominant en haut de la hiérarchie. Les lapins vivent dans de grands groupes (jusqu'à 50 animaux) où règne une hiérarchie bien établie. Ils frappent le sol de leurs pattes arrière pour avertir leurs congénères d'un danger imminent.

Voilà, vous êtes maintenant un vrai connaisseur ! Vous voulez tester vos connaissances sur les lapins et les lièvres sur le terrain ?

>> Suivez nos conseils pour bien observer les animaux sauvages.