basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le TomTom Bandit : un caméscope qui allie caractère et sportivité

Le terme de caméra embarquée évoque d'emblée les mini caméscopes très populaires de GoPro. Or, ce ne sont pas les seuls. Parmi les principaux challengers de la marque, TomTom, qui commercialise un caméscope très surprenant sous le nom de Bandit. Cette caméra alliant belles performances visuelles avec une grande facilité d'utilisation possède diverses caractéristiques surprenantes convenant tout particulièrement aux sportifs.

ADN 100 % TomTom

TomTom pénètre en terre inconnue avec sa Bandit, la première caméra embarquée du fabricant néerlandais. Cependant, cela n'enlève rien à la singularité et à l'approche unique de son appareil.

 

Tout d'abord, son boîtier blanc aux accents rouges et noirs et aux allures de tube est surmonté d'un écran monochrome affichant le statut de l'appareil, tandis qu'un gros bouton évoquant le look typé des montres de sport TomTom permet de démarrer et d'interrompre l'enregistrement. Le bouton situé à l'arrière sert à allumer l'appareil, tandis que celui se trouvant sur le dessus permet de l'éteindre. Vous ne risquez donc pas d'interrompre l'enregistrement sans le vouloir. En bref, utilisation simple et claire garantie !

CONSEIL : L'écran de la TomTom Bandit indique le statut de la caméra. Citons par exemple le nombre d'enregistrements disponibles sur la carte mémoire, le statut de la batterie, etc. En revanche, celui-ci n'est pas destiné à rechercher ou à visionner les enregistrements. Mais ne vous inquiétez pas : l'appli TomTomgratuite pour smartphone ou tablette s'en chargera avec grand plaisir.

Sur les traces de GoPro & compagnie

Un caméscope s'achète avant tout pour prendre de belles images. Et TomTom l'a bien compris. Ainsi, les caractéristiques vidéo et photo de la caméra Bandit supportent très bien la comparaison avec la GoPro Hero 4 Silver (dans la même catégorie de prix).

 

La TomTom Bandit offre une résolution de 1080 p (Full HD) et une rapidité de 60 i/s (images par seconde), voire de 120 i/s avec une résolution de 720 p. Ainsi, ralentis à couper le souffle et qualité d'image élevée font partie de ses atouts. Et, si vous voulez filmer dans une qualité plus élevée encore, vous pouvez enregistrer en résolution 4K (UHD ou Ultra Haute Définition). À l'instar de la GoPro Hero 4 Silver, la rapidité est alors limitée à 15 i/s. Mais, si vous optez pour un format intermédiaire comme le 2,7K, vous pourrez filmer à 30 i/s.

 

Vous préférez les photos ? Qu'à cela ne tienne ! En mode photo, la Bandit vous offre des images haute résolution de 16 mégapixels, ainsi que des fonctions avancées telles que le mode ultra-accéléré et les prises de vue en rafale (à un rythme de 10 images par seconde). En bref, elle vous réserve une foule de possibilités créatives.

 

CONSEIL : Les images 4K font quatre fois plus de pixels que la définition 1080 p et offrent ainsi beaucoup plus de détails. La garantie d'images incroyablement nettes ! Sachez cependant qu'il vous faudra un téléviseur (ou écran d'ordinateur) adapté à la 4K pour en profiter vraiment. Si vous voulez tirer le meilleur profit de vos images en 4K, vous aurez également besoin d'un grand écran (50 pouces, voire plus) lorsque vous regarderez les images à une distance normale. Heureusement, ces appareils sont de plus en plus abordables, ce qui rend les 4K et autres hautes définitions fort appréciables dans une perspective d'avenir.

Une batterie puissante, pas de câbles

TomTom a réussi à intégrer toutes ces fonctionnalités dans un appareil compact et léger, capable de résister aux chocs, et ce, sans nécessiter de boîtier supplémentaire. Vous pouvez sans souci exposer votre Bandit aux intempéries et même la passer sous une douche froide ! Grâce au cache de l'objectif optionnel, vous pouvez carrément lui faire boire la tasse… car il maintient la caméra bien au sec jusqu'à 50 mètres sous l'eau. Largement de quoi ravir les plongeurs amateurs, fans de plongée avec palmes et tuba et autres amoureux de la mer. La Bandit est aussi un rien plus grande et plus lourde qu'une GoPro Hero 4 « nue », mais cette différence s'amenuise une fois la GoPro munie de sa housse protectrice – un accessoire superflu chez la Bandit.

 

Autre aspect surprenant : l'absence de câbles nécessaires pour copier des images sur un PC. En effet, sous le « capot » se trouve un module amovible contenant non seulement la batterie (assez puissante pour vous offrir 3 heures de plaisir) et le lecteur de carte SD, mais aussi un port USB 3.0. Il vous suffit donc de retirer le module (que TomTom appelle le Batt-Stick) du caméscope pour copier vos images en un tournemain sur votre ordi, et ce, sans câbles, sans adaptateurs et sans port adéquat pour la carte mémoire. Plus simple, tu meurs !

CONSEIL : TomTom a non seulement équipé sa Bandit d'un port USB parfaitement intégré, mais ce dernier prend aussi en charge les spécifications USB 3.0. Ce faisant, le transfert d'images vers un ordinateur se fait très rapidement. Pour tirer pleinement profit de cet atout, votre ordinateur doit également être équipé d'une connexion USB 3.0. Heureusement, la Bandit fonctionne aussi, à peine plus lentement, avec les anciens ordinateurs qui n'en sont pas dotés.

Atout convivialité

Cette convivialité s'exprime du reste à d'autres niveaux. Outre sa facilité d'utilisation et sa connexion USB intégrée, la Bandit possède de nombreuses caractéristiques permettant de gagner du temps après l'enregistrement vidéo. Qui plus est, TomTom a grandement simplifié le traitement et le partage d'images par rapport à ses concurrents. Petit tour d'horizon des principales spécifications en la matière :

 

  • Enregistrement automatique des moments forts : la TomTom Bandit est équipée de capteurs intelligents, parmi lesquels (comment pourrait-il en être autrement chez TomTom ?) un récepteur GPS. Ce faisant, le caméscope détecte automatiquement les événements particuliers tels que les sauts spectaculaires à V.T.T., les descentes rapides et les brusques changements de cap. La Bandit identifie alors automatiquement ces fragments comme des moments forts, de façon à ce que vous puissiez rapidement retrouver les images les plus intéressantes par la suite. Au besoin, vous pouvez même configurer le caméscope pour qu'il se mette à enregistrer automatiquement lorsque les capteurs détectent un événement particulier. Fini de manquer des instants mémorables parce que la caméra ne tourne pas !
  • Identification des moments forts durant l'enregistrement : il suffit d'appuyer sur le bouton pour identifier manuellement les moments forts, même durant l'enregistrement. Vous avez repéré de magnifiques panoramas durant votre rando cycliste ? Vous arrivez au bout d'une ascension épique ? Un simple bouton vous permet de marquer cet événement. Encore une fonction qui permet de gagner du temps lors de la sélection et du traitement des images !
  • Serveur média intégré : la TomTom Bandit est équipée d'un serveur média intégré. Ce faisant, les images peuvent non seulement être traitées et montées via le caméscope, mais elles peuvent aussi être transférées vers d'autres appareils ou vers l'appli TomTom. Vous pouvez ainsi visionner des fragments sur votre tablette ou smartphone sans devoir copier au préalable les enregistrements sur un ordinateur. Poursuivez donc votre rando, car vous avez de nouveau gagné du temps !
  • Shake to edit : TomTom propose également une appli pour sa Bandit (réservée aux appareils iOS à sa sortie, l'appli Android arrive bientôt). Celle-ci permet non seulement de chercher ou de prévisualiser des vidéos, mais aussi de réaliser des montages virtuels. Pour ce faire, servez-vous de la surprenante fonctionShake to edit. Secouez votre téléphone, et l'appli réalise automatiquement un montage vidéo de vos images en un tournemain. Vous pourrez ainsi partager vos plus beaux moments en un temps record. La simplicité incarnée !

CONSEIL : La fonction Shake to edit de l'appli permet à tout un chacun de réussir de beaux montages vidéo. Il vous suffit de secouer votre téléphone pour que l'appli réalise automatiquement un montage vidéo, auquel vous pouvez aussi apporter votre touche personnelle (musique, etc.). L'idéal si vous aimez partager de petites vidéos sur Facebook, Instagram ou un autre réseau social.

De puissants extras pour les sportifs

Nous en parlions déjà plus haut : outre les pièces présentes dans une robuste caméra embarquée, la TomTom Bandit contient des capteurs qui offrent un atout indéniable, surtout aux sportifs.

 

Ainsi, grâce à son récepteur GPS intégré et à ses capteurs gyroscopiques, la Bandit est capable de mesurer votre vitesse à pied ou à vélo, votre rapidité dans un tournant, la direction dans laquelle vous bougez, etc. De même, elle enregistre aisément l'altitude et les accélérations soudaines.

 

Les données relevées par la Bandit peuvent ensuite être intégrées dans la vidéo sous la forme d'unoverlay, sorte de pellicule graphique transparente qui vient se placer sur vos images en indiquant les données souhaitées.

 

La connexion Bluetooth intégrée permet par ailleurs de relier le caméscope par exemple à uncardiofréquencemètre afin d'enregistrer votre rythme cardiaque. 

 

Ensuite, vous pourrez analyser vos performances sportives en toute tranquillité sur grand écran, grâce aux nombreuses données pertinentes. Le tout sans devoir faire face à aucune difficulté technique. En d'autres mots : le progrès dans toute sa splendeur !

CONSEIL : pour attacher la Bandit sur votre vélo ou votre casque en toute sécurité, TomTom vous offre plusieurs fixations ainsi qu'un adaptateur GoPro avec la caméra. L'adaptateur GoPro vous permet d'utiliser la Bandit avec les fixations GoPro et offre ainsi de nombreuses possibilités de montage aux réalisateurs amateurs.