basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le b.a-ba de la polaire


Le b.a-ba de la polaire

Durable, facile à entretenir, vite sèche, légère, adaptée aux personnes allergiques à la laine et bien entendu douillette. La liste des qualités d'une polaire est infinie. Cependant, il subsiste encore trop d'idées reçues à propos des polaires. Nous vous aiderons à vous en débarrasser.  

100, 200, 300

Ne vous contentez jamais de dire « polaire » pour parler d'une... polaire, car il y a plus de différences entre les polaires qu'on pourrait le penser. Au niveau de l'épaisseur du tissu, par exemple. Polartec utilise à cet effet une indication en grammes par mètre carré : 100, 200 et 300. 100 correspond à une polaire d'été, tandis que 200 correspond à une polaire de mi-saison et 300, logiquement, à une polaire d'hiver

Du Power Stretch à la High Loft

Si vous optez pour un mélange de polaire et de Lycra ou « Power Stretch », vous obtenez une polaire ajustée au corps. Ce tissu n'est pas seulement chaud et confortable, mais il souligne aussi les courbes naturelles du corps.
La polaire High Loft - plus communément dénommée « polaire duveteuse » - convient quant à elle parfaitement aux personnes très frileuses. Les poils redressés du tissu polaire retiennent extrêmement bien l'air, et donc aussi la chaleur corporelle, garantissant ainsi une excellente isolation. La coupe de ce type de polaire est aussi beaucoup plus ample. 

Idées reçues

Toutes les polaires ne sont pas coupe-vent. Mais la Windstopper de Gore ou la Windbloc de Polartec le sont, grâce à la combinaison de polaire et d'une membrane imperméable. Revers de la médaille : une respirabilité légèrement plus faible par rapport aux tissus sans membrane.

Certaines personnes n'ont pas suffisamment chaud avec une polaire. Des sous-vêtements thermiques peuvent toujours s'avérer utiles. Portez-en sous votre polaire et vous aurez bien chaud, sans donner l’impression d’être emmitouflé(e) dans des vêtements épais. 

Trois questions rapides sur la polaire pour notre experte « outdoor » Marie Vanaudenaerde

 

1.    Comment une polaire tient-elle chaud ?

« L’isolation du corps est comparable à celle d’une maison. Il faut toujours une mince couche d’air qui garde la chaleur. On peut considérer l’espace entre les fibres synthétiques d’une polaire comme un mur creux. La polaire étant ajustée au corps, la chaleur corporelle réchauffe cet air très rapidement. »

 

2.    Une polaire reste-t-elle chaude lorsqu'elle est mouillée ?

Une polaire ne retient que 1 % de son poids en eau et ne sera donc jamais trempée. Comme l’humidité est vite évacuée vers la surface et s’évapore, le textile retrouve rapidement son pouvoir isolant. »

 

3.    Peut-on affronter tous les temps avec une polaire ?

« Oui, mais je ne le conseille pas. Il vaut mieux combiner une polaire avec un sous-vêtement thermique à même la peau pour évacuer rapidement la transpiration, et une veste étanche au vent et/ou à l’eau qui protège contre la pluie, la neige et le vent froid. Cela crée des couches d'air supplémentaires qui gardent mieux la chaleur. Une softshell ou hardshell est idéale dans des conditions froides, humides et venteuses. »