basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

L'appel de la nature : quelques lieux de quiétude en Belgique

Le calme exacerbe vos sens et apaise votre corps tandis que vous passez en pilote automatique. Nous sommes déjà partis deux jours en Ardenne pour nous évader du quotidien, mais la Belgique compte bien d'autres destinations pour se ressourcer.

school rugzak

En Flandre : les « stiltegebieden »

Depuis plusieurs années, les provinces flamandes peuvent demander auprès du département Environnement, Nature et Énergie un label de qualité « Stiltegebied » pour les territoires où dominent les bruits naturels de la faune et de la flore.

 

Voici les premières Stiltegebieden officielles :

  • Le domaine Gerhagen à Tessenderlo (Limbourg). Un havre de paix en pleine nature, qui a reçu le tout premier label officiel Stiltegebied en Flandre. Vous pouvez y faire deux randonnées silencieuses (3,5 et 6 km), vous prélasser dans un hamac ou suivre un parcours de cordes les yeux fermés.
  • Les rives de l'Escaut à Bornem (Anvers). Un territoire de 14 km2 en plein cœur des polders avec ses digues, ses prés-salés et ses marécages, où la nature règne en maître. Des visites guidées thématiques (toujours différentes !) sont proposées pour découvrir le domaine.
  • La réserve de Kempen-Broek entre Bocholt, Bree et Kinrooi (Limbourg). Marais, vallées, points d'eau, forêts, bruyères, champs et prairies : le paysage est ici hautement diversifié. Faites-vous accompagner en chemin par un guide pour apprendre, deux heures durant, à trouver le calme et à profiter de la nature.
  • La réserve De Liereman à Oud-Turnhout (Anvers). Une des plus anciennes zones naturelles protégées de Belgique, riche en dunes continentales et marais mouillés. Les plus discrets pourront y observer de nombreux animaux rares comme le courlis cendré et le crapaud calamite.
  • Le domaine Zwarteput entre Bilzen, Lanaken et Zutendaal (Limbourg). Suivez le « Pad der Zinnen » (21 km) pour découvrir les plus beaux recoins du domaine, à travers bois et bruyères, le long de ruisseaux campinois et d'agréables villages. Une brochure pratique vous aidera à méditer sur le calme, la tranquillité, la lenteur.
  • La réserve Altenbroek à Voeren (Limbourg). Un écrin de verdure où l'exotisme est au rendez-vous, de même que le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles. Avec ses chemins creux, ses ruisseaux et ses vergers, le paysage vallonné nous transporte bien plus au Sud l'espace d'un instant.
  • La réserve Kalmthoutse Heide à Kalmthout (Anvers). La plus récente Stiltegebied de Flandre, qui s'étend au-delà de la frontière avec les Pays-Bas et a décroché trois étoiles. Envie de goûter à toute la saveur du calme ? Grimpez au sommet de l'une des tours d'observation du site. En été, un peu d'imagination suffit à vous emmener au cœur de la savane africaine. 

Comment décrocher le label Stiltegebied en Flandre ?

 

Après une étude acoustique visant à déterminer la qualité du climat sonore, le site reçoit un score d'une à trois étoiles en fonction de différents critères. L'intensité sonore se situe généralement autour des 35 à 40 décibels, bien que le volume ne soit pas un critère objectif. Des oiseaux qui piaillent ou un violent orage peuvent en effet produire autant de décibels qu'une autoroute fort fréquentée au loin.

En Wallonie aussi

Si les « stiltegebieden » n'existent actuellement qu'en Flandre, il n'est pas impossible de trouver le calme en Wallonie... Que du contraire !

 

Voici nos trois sites favoris :

  • Le Parc naturel des Hautes Fagnes (Liège) : assurément l'un des plus beaux endroits de Belgique, où le calme règne en maître au cœur des bois et tourbières. Ici, peu de chance de croiser un randonneur, un village ou une voiture. La Belgique germanophone ne compte après tout que 80.000 habitants, dont la majorité peuplent Eupen et ses environs. Bref, l'endroit parfait pour s'isoler du reste du monde.
  • La Vallée de la Sûre (Luxembourg) : cette région qui borde la frontière avec le Grand-Duché est restée étonnamment épargnée par le tourisme de masse en Ardenne. La sinueuse et clapotante Sûre se fraie un délicat chemin de 120 km de long à travers prairies, marais et bois de conifères. Gardez vos yeux et oreilles grands ouverts pour admirer martins-pêcheurs, bruants, cigognes noires... et loutres !
  • Parc naturel Viroin-Hermeton (Namur) : avec ses collines calcaires, ses jacinthes sauvages et ses gorges multiples pouvant atteindre 20 mètres de profondeur, cette réserve de 12.000 hectares qui jouxte la frontière française offre une grande variété de paysages. Il s'agit de l'une des rares régions de Belgique où le patrimoine naturel a été préservé et où le calme est encore authentique.

Envie de partir un week-end pour vous ressourcer ?

>> Vous trouverez ici nos cinq règles d'or pour une escapade réussie.

Vous avez découvert un havre de paix que nous ne connaissons pas encore, en Belgique ou ailleurs ?

Partagez votre expérience avec nous sur Instagram avec le hashtag #asadventure ou ajoutez le tag @asadventure sur vos photos.